vendredi 27 septembre 2019

[TEST] Dragon Quest Builders 2 sur Nintendo Switch

La dragonne est de retour pour vous raconter la suite d’une histoire laissé en suspens depuis bien trop longtemps ! Je vous propose de retrouver les vastes étendues verte de Vertchamps, de reconstruire la civilisation des hommes et de redorer le blason des bâtisseurs. Aujourd’hui on attaque le second opus de Dragon Quest Builders 2 sur Nintendo Switch.


I - Un vaisseau abîmé, une mer houleuse, ça sent le naufrage…
Votre histoire débute dans une cellule en fond de cale, vous êtes réveillé par un soldat squelette qui entend bien se servir de vous avant que vous soyez tué. Vous voilà forcé de réparer leur bateau (déjà bien amoché par de précédentes tempêtes). Vous vous demandez pourquoi vous faire faire tout ça ? C’est simple, c’est le tutoriel.

Les différents ordres que vous allez recevoir vont vous permettre d’apprendre les bases de la construction et du combat. À la fin des explications, vous vous retrouvez dans les cales à affronter une nouvelle tempête beaucoup plus rude que les précédentes. Malheureusement, lutter contre la nature est vain et vous vous retrouvez à l’eau, à dériver sans savoir où vous allez… La voix de la déesse résonne en vous avant de vous effondrer. Une nouvelle aventure commence sur une mystérieuse île.

On entame quelques récoltes afin de pouvoir survivre, quand soudain vous entendez une voix qui vous interpelle. Vous rencontrez par miracle un autre humain : Malroth, un personnage franc et transparent avec un comportement d’enfant. Je m’explique, Malroth est constamment en train d’apprendre ce qu’est l’empathie et les sentiments et il a toujours soif de connaissances. Second personnage que vous allez rencontrer Lulu jeune fille anciennement bourgeoise exaspérante à souhait. Voilà les compagnons qui vous suivront tout au long de vos aventures. Alors vous êtes prêt à commencer l’aventure ? Suivez le guide !


II - Un coup de marteau, de l’agriculture et du combat à gérer !
Ce jeu vous proposera trois grands chapitres. Pour faire court les chapitre des fermiers, le chapitre des mineurs et celui des chevaliers mais je n’en dis pas plus. Nul envie de vous spoiler le jeu. Ce Dragon Quest Builders 2 a énormément évoluer par rapport à son petit frère. Première des évolutions et non des moindres : la caméra ! Nous avons une gestion de la caméra beaucoup plus fluide et adaptée aux intérieurs des constructions. La vue à la première personne est extrêmement pratique pour aménager vos petites maisons. Vous avez ensuite le système d’expérience qui est représenté sous la forme de petits cœurs que vous récoltez à chaque fois que les villageois sont contents de votre travail ou des améliorations que vous effectuez. Ces points d’expériences servent à débloquer les niveaux des villages ou à débloquer de nouvelles recettes pour votre île. Pour monter le niveau du village il nous suffit de taper sur la cloche de rassemblement du village. Celle-ci vous permettra d’accéder à de nouvelles recettes mais attirera également de nouveaux villageois qui feront grossir les rangs.


Que dire de plus côté nouveauté ? Vous combattez en duo, Malroth deviendra votre compagnon d’aventure et de combat. Il vous apprendra plusieurs techniques de combat et même des attaques en duo qui font bien bien mal aux adversaires. Nous avons accès à de nouvelles constructions qui vont avoir différentes utilités. Par exemple (je vous préviens, ça ne va pas être classe) les villageois vont vous demande de leurs construire des toilettes. Vous voyez où je veux en venir ? Non ? Eh bien les matières fécales vont servir d’engrais afin de faire revivre la flore. Et je trouve que c’est vraiment une très bonne idée d’inclure cette mécanique dans un jeu dont le but est de faire renaître le monde.

Autre nouveauté, plus besoin de se crafter des ailes pour pouvoir se téléporter. Vous pouvez dorénavant vous téléporter de partout et même quand vous êtes au fin fond d’une caverne (on n'se tape plus la tête au plafond). Point supplémentaire lors de découverte de petites îles, le jeu vous donnera l’objectif de trouver un certain nombre de choses. Lorsque vous terminez ces objectifs le jeu vous débloquera l’accès de façon illimité à des ressources de base importante pour les diverses constructions. Dernier point et non des moindres, on peut jouer jusqu’à 4 joueurs. Un portail se trouvant sur votre île vous permettra de vous rendre sur l’île de vos voisins ou même de les inviter. Donc à vous les joies de l’aventure et de la construction entre amis.

Il est temps de passer à la suite et je vous laisserai découvrir le reste des nouveautés par vous-même.


III - Graphismes toujours aussi beau et musique agréable 
Côté graphisme et musiques, vous risquez de m’en vouloir, mais je n’ai pas grand chose à dire, c'est toujours aussi beau et agréable comme c'était le cas pour le première opus.

IV - Pour conclure l’aventure...
Dragons amoureux de jeu bac à sable, construction et RPG je vous conseille à 100 % ce nouvel opus. Je ne l’ai toujours pas finis tellement le jeu est prenant. Rien ne vous oblige à forcer sur l’histoire vous pouvez rester sur votre île autant que vous le souhaitez afin de l’améliorer. Durée de vie inutile vous diriez ? Oh que non, c’est ce que j’adore moi, la liberté de faire ce qu’on veut. Euh, pardon je m’emballe, je sais… Mais que voulez-vous ? Ce genre de jeu me rend dingue. Je n’ai trouvé aucun réel gros défaut au jeu. Peut-être suis-je trop accro à ce genre de jeu, mais les faits sont là !

Sur ce, après une telle aventure, je file démarrer un nouveau jeu plein de testostérone ! La dragonne vous dis à la prochaine chers amis lecteurs et surtout bon game à tous.

Test de Laylorane


Prix : 59.99€
Genre : Action, Aventure
Taille eShop : 2 175.80 MB
Développeur / Éditeur : Square Enix / Nintendo

Test réalisé depuis une version achetée personnellement par Laylorane. Les images et capture vidéo publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire