mardi 15 octobre 2019

[GeeKritique] Avis : Chiisako Garden (one-shot)

Qui n'a jamais pensé qu'il existait parmi nous des petits êtres invisibles à l'œil de tous, sauf à certains d'entre nous. C'est pour quoi aujourd'hui je vais vous parler du one-shot Chiisako Garden de Yuki Kodama, qui met en avant une espèce uniquement visible par ceux n'ayant jamais été amoureux de leurs vies.


Résumé de l'éditeur :
« La petite Luna vient d'emménager avec sa famille dans une charmante maison avec un joli jardin. Et c'est dans ce carré de verdure préservé qu'elle fait la connaissance d'un petit être, avec qui elle se lie très vite d'amitié. Mais Luna est la seule à voir son minuscule ami, ce qui ne manquera pas de créer des tensions avec ses parents... 
Et si vous preniez le temps de tendre l'oreille ? Vous entendriez peut-être le murmure d'une de ces mystérieuses créatures lilliputiennes qui ne se dévoilent qu'à un tout petit nombre d'en nous... »

Ce one-shot composé de plusieurs nouvelles, 5 au total, est édité chez Vega qui est connu comme étant une maison d'édition qui sort des mangas aux sujets loin d'être ordinaire. Chiisako Garden est composé de 290 pages et celui-ci est sorti fin août 2019 dans nos contrées au prix habituel de 8. La mangaka de Chiisako Garden n'est pas n'importe qui, vu qu'elle a fait le manga Kids on the Slope.

Les dessins dans ce manga sont à première vu~e très simples, mais lorsqu'on observe attentivement les pages de ce one-shot, on y retrouve des dessins vraiment beaux. Les fonds de cases sont souvent constitués d'un fond neutre, mais par moments les décors vont être sublimes. Yuki va se concentrer en majeure partie sur les émotions des personnages qui sont vraiment magnifiques, notamment les visages que je trouve vraiment jolis. La mangaka ne va pas jusqu'à les sur-représenter et ça fait plaisir.

Le scénario est des plus simples à comprendre, mais des plus compliqués à vous expliquer. C'est pour quoi je vais vous en dire peu sur le sujet, histoire de ne pas vous gâcher la surprise. Ici, nous avons le droit à plusieurs petites histoires mettant en scène plusieurs personnages différents, mais ces histoires ont toutes un point commun, les Chiisakos. Ce sont des petits êtres que ne sont visibles que par ceux n'ayant jamais été amoureux et étant de toutes petites tailles.

Au final qu'en ai-je pensé ? Alors, ce one-shot est vraiment une petite douceur au milieu de cette météo grisonnante. Les dessins y sont simples, mais tellement agréables à l'œil, au point que la lecture était vraiment agréable. L'histoire n'est pas spécialement marquante, mais vraiment touchante de par le sentiment de l'amour qui est bien représenté. C'est pourquoi je vous conseille vraiment cette lecture à petit prix pour un one-shot. 

Merci encore aux éditions Vega pour l'édition et l'envoi de ce manga !

À la prochaine !

GeeKritique de Swordy

Chiisako Garden
de Yuki Kodama

Aucun commentaire:

Publier un commentaire