jeudi 10 octobre 2019

[GeeKritique] Avis : Valkyrie Apocalypse Tome 1

On le sait tous, si nous continuons ainsi à traiter notre planète nous courrons droit à notre perte. Que ce soit par les guerres ou par la nature elle-même qui se retrouve détraquée par notre faute, nous sommes réellement mal barrés. C’est avez ce postulat de départ que le scénariste Shinya Umemura accompagné de Takumi Fukumi pour le story-board et Ajichika au dessin ont décidé de créer Valkyrie Apocalypse. Un manga du genre seinen publié en France aux éditions Ki-oon. Actuellement il n’y a que le premier tome qui est disponible chez nous, pour 4 tomes au Japon !


Résumé de l’éditeur :
Cette fois, la patience des dieux est à bout. Entre guerres incessantes et pollution extrême, les humains n’évoluent décidément pas et passent le plus clair de leur temps à semer le chaos sur Terre. Les divinités décident donc à l’unanimité d’anéantir l’humanité en déclenchant l’apocalypse. 
Seules les Valkyries, ces guerrières chargées de guider les âmes des morts vers le Walhalla, se rebellent contre ce jugement. Brunehilde, leur aînée, lance un défi aux créateurs du monde : que le sort des mortels soit soumis au Ragnarök, un affrontement ultime entre 13 divinités et 13 champions de l’humanité ! Mais les plus célèbres héros de notre passé feront-ils le poids face à Zeus, Belzébuth ou Shiva ?

Si vous désirez un manga qui commence rapidement, mais malgré tout qui prend le temps de présenter ses personnages, vous êtes tombés au bon endroit ! Valkyrie Apocalypse introduit dès son premier chapitre les personnages importants à notre histoire, le tout en expliquant rapidement qui ils sont. Cependant, étant donné qu’il s’agit de divinités de toutes les religions et folklores certains n’ont pas vraiment besoin d’être présenté. Je pense notamment à Zeus, Shiva ou autre Aphrodite, qui sont relativement connus dans notre culture. Ce qui laisse donc à Umemura le temps de s’arrêter sur d’autres personnages, comme Brunehilde, par exemple, première des treize Valkyries, qui s’avère être la protagoniste de cette histoire.


Très rapidement on comprend qu’elle complote contre les dieux, afin que ceux-ci laissent vivre les humains, au lieu de déclencher l’apocalypse. C’est d’ailleurs grâce à elle que sera lancé le Ragnarök. À la façon des jeux du cirque de la Rome Antique, ce sont des combats qui oppose les Dieux à de simples humains qui auront lieu durant ce Ragnarök. Des humains, héros de leurs temps contre des dieux plus puissants les uns que les autres. Par ailleurs, le premier duel voit s’affronter Thor, le dieu du tonnerre, contre Lü Bu (ou Fengxian) le guerrier le plus puissant des trois royaumes, de l’époque de la fin de la dynastie Han.

Ce que j’ai apprécié dans ce duel, qui est loin d’être fini à la fin de ce premier tome, c’est le fait de revenir sur l’histoire de ces deux participants. Par le biais d’un flashback, l’auteur nous apprend qui est ce personnage, pourquoi il est connu et d’où il vient. Sachant que pour les participants humains ce sont de vrais héros du passé qui sont utilisés, j’ai trouvé ça purement excellent pour le côté historique.
Très vite on comprend le genre dans lequel le manga va aller, entre les complots de Brunehilde et les dieux qui ne vont pas se laisser faire... Ainsi que les combats qui vont se dérouler, les uns après les autres, cela promet beaucoup de baston, aussi bien physique que psychologique, surtout quand on voit les autres participants humains ! Je les vois mal se battre physiquement pour certains.



Le trait de Ajichika est vraiment magnifique, on sent la puissance qu’il souhaite donner à chacun des personnages qu’il met en scène tellement ceux-ci sont sublimés. Que ce soit par le choix du point de vue, généralement en contre-plongée, ou par la mise en scène. Il nous apporte des planches de toute beauté, avec un trait très « sec », limite violent. Ce qui nous permet ainsi de ressentir toute la violence de chacun des personnages, ou au contraire un trait doux, mettant ainsi en valeur les beaux personnages, comme quelques Valkyries ou encore Aphrodite.

Mettre en scène des combats de Dieux contre des humains, pour la prospérité de la Terre, promet une très grande fresque héroïque, avec beaucoup de bastons. Si vous aimez l’antiquité ainsi que toutes les sortes de divinités, couplé de combats dantesques avec de nombreux retournements de situation (à la façon d’un Dragon Ball en son temps), je ne peux que vous conseiller de vous intéresser à Valkyrie Apocalypse.

Aussi, je tiens à dire un immense merci aux éditions Ki-oon pour leur confiance et leur fidélité !

GeeKritique de Mystic Falco

Valkyrie Apocalypse Tome 1
de Ajichika / Shinya UMEMURA / Takumi FUKUI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire