jeudi 31 octobre 2019

[TEST] Neo Cab sur Nintendo Switch

« You give me a time and a place. I give you a five-minute window, anything happens in that five minutes and I’m yours no matter what. I don’t sit in while you’re running it down ; I don’t carry a gun… I drive. »
- Driver (Ryan Gosling) - Drive, 2011 -

Être chauffeur professionnel, autrement dit taxi, uber etc... Cela implique beaucoup de choses. Premièrement, vous avez la vie de vos passagers entre les mains, ensuite et surtout, un lien se créer entre le chauffeur et le client. De part les discussions et les situations qui en découlent. D’une certaine manière on devient une sorte de psy de route. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt de cette aventure narrative qui nous attend.


Neo Cab est un jeu indépendant d’aventure narrative. Sachant que c’est surtout l’aspect narratif qui est mis en avant, dans ce jeu et c’est loin d’être un mal. Il est développé par Chance Agency et édité par Surprise Attack Pty. Ltd. Il est disponible sur PC et Nintendo Switch depuis le 3 octobre 2019 !

Alors soyons clair dès le début, Neo Cab est une jeu narratif avant tout ! Le côté aventure est présent pour la simple raison de l’histoire qui nous sera comptée ! Donc en terme de gameplay, en dehors des choix de conversations et de lieu à sélectionner, ne vous attendez pas à plus. Tout l’intérêt de ce genre de jeu se pose donc sur son histoire, et laissez-moi vous assurer que celle-ci est vraiment intrigante !

Le récit commence avec l’arrivé de Lina dans la ville de LO entant que chauffeur pour la société Neo Cab. Elle ne connaît rien à la ville, et pourtant elle a décidé de faire le grand saut pour y rejoindre sa meilleure amie Savy. Elles ont eu toutes deux des différents durant une période de leur vie, mais tout ça et maintenant loin derrière elles. Il faut faire table rase du passé et aller de l’avant. C’est lors de votre premier soir à LO que vous retrouvez donc votre amie, celle-ci vous demandera de l’emmener dans une boîte de nuit et prétextera qu’elle a des choses à y faire. Pendant ce temps, rien ne vous empêche de parcourir la ville pour trouver des clients.

Bien évidemment les ennuis commencent ici. Vous vous retrouvez sans nouvelles de Savy durant toute la soirée, au point où vous êtes obligé de vous trouver une chambre d’hôtel pour avoir un lieu où dormir.


La seconde nuit démarre, toujours sans nouvelles de votre amie, et c’est ici que commence véritablement le jeu. Vous allez faire votre travail de chauffeur, en prenant des personnages plus excentriques les uns que les autres. Durant vos différentes pérégrinations vous rencontrerez des personnages secondaires/des clients, auxquels vous pourrez vous attacher sans problème tant leur histoire est touchante. D’autres en revanche seront de véritables idiots au point où vous vous poserez la question « Pourquoi je l’ai pris celui-là... »

Toutes les nuits seront semblables à celle-ci, à ceci prêt que les clients diffèrent chaque soir., certains vous apprenant par ailleurs des choses à propos de votre amie disparue, vous mettant ainsi sur la voie pour résoudre ce mystère. Bien évidemment je n’irai pas plus loin pour ne pas vous gâcher la révélation finale qui s’avère être assez forte en émotions.


Il y a un aspect sur lequel je ne me suis pas encore attardé, c’est celui du bracelet que vous offre Savy lors de votre arrivé à LO. Un bracelet qui retranscrit vos humeurs par le biais de couleurs. Le rouge étant la couleur de la colère, le bleu de la tristesse, le jaune de l’excitation et le vert de la passivité. Évidemment il y a plus d’émotions que ça, mais pour les principales ce seront celles-ci. Il faut savoir que selon vos conversations avec vos clients, vos émotions changeront. Que ce soit par pure empathie envers les personnes à bord de votre véhicule, ou au contraire par la rage qu’ils vous font ressentir. C’est un aspect assez intéressant du jeu car c’est surtout sur celui-ci que les développeurs veulent axer le message de ce dernier, les émotions et surtout ce qu’ils nous poussent à faire, lors de moment clé. C’est un aspect assez intéressant de pouvoir le matérialiser de cette façon. D’autant que l’on voit en direct comme réagit Lina, et surtout l’impact que cela a envers les PNJ.

Autres points très appréciables, le style graphique et la bande son du jeu. On est dans un style très particulier mêlant le pop art de Lichtenstein, avec un côté très néo futuriste par le biais des néons et des couleurs assez sombres utilisés. Cela donne un aspect comics très joli et vraiment maîtrisé. La bande son quand à elle, flirte avec les sons d’ambiances très urbains et de la musique électronique. Le tout se mélangeant très bien.


Il est clair que les développeurs de Chance Agency ont sût maîtriser leur sujet, notamment sur la partie histoire qui est un véritable régal. Quoi qu’avez une fin assez abrupte, le sujet et le message du jeu passe très bien, des personnages principaux et secondaires très attachants, il y a de quoi passer un agréable moment.

Cependant il y a quelques points essentiels sur lesquels je ne peux pas faire l’impasse, comme certains bug de textes, qui font que d’un coup le texte passe en anglais, pour revenir en français le dialogue suivant. Il y a également certains choix de conversations qui sont imposés, sous prétexte que Lina est trop fatiguée pour tenir un argumentaire ou ce genre d’excuses. Donc malgré le fait que l’on soit sur un jeu narratif à choix, certains de ces derniers sont imposés par le jeu, ce qui nous apporte une drôle d’impression.

Test de Mystic Falco

Ce qu’on a aimé :
  • Le style esthétique et musical du titre, qui porte le tout et est très cohérent
  • Une histoire très intéressante et des personnages très bien écrits

Ce qu’on a moins aimé :
  • Un poil court, surtout pour le prix. Mais on peut difficilement en vouloir aux développeurs, étant un jeu narratif, je préfère un jeu court mais intense, que long et ennuyeux.


Prix : 19.99€
Genre : Aventure Narrative
Taille eShop : 744,49 MB
Développeur / Éditeur : Chance Agency / Surprise Attack Pty. Ltd.

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire