mercredi 13 novembre 2019

[GeeKritique] Avis : Fairy Tail – La Grande Aventure de Happy Tome 1 et Tome 2

Le nom de Fairy Tail ne doit pas vous être inconnu, du moins je l’espère… Un manga, un animé, un jeu vidéo (bientôt)… Et un nouveau spin-off récemment qui met en avant le chat bleu très connu, dans Fairy Tail – La Grande Aventure de Happy ! Oui, le manga dont il est question ici lui est dédié et il a été mis entre les mains Kenshiro Sakamoto, connu pour son travail avec Buster Keel. Sur ce, laissez-moi vous partager un bref avis après la lecture des 2 premiers tomes, disponibles aux éditions nobi nobi!.


Résumé de l’éditeur (Tome 1):
Un jour qu’il est en mission avec Natsu, Happy est soudain avalé par un énorme visage flottant et se retrouve dans un autre monde, peuplé d’animaux qui marchent et parlent comme des humains. Le vieux sage du Village Animal lui raconte que selon une ancienne légende un héros bleu aux ailes blanches viendra tous les sauver du malheur ! Il lui donne un artefact mystérieux, le Cœur Souriant, qui produira un miracle une fois chargé de pouvoir ! Chaque acte héroïque permet de recharger cet objet magique. Bien décidé à rentrer chez lui, Happy décide de relever le défi et d’aider les habitants du Village Animal.

On va donc ici suivre Happy au travers de bien des péripéties dans ce nouveau monde, un monde où les animaux sont équivalents aux hommes. En effet, ces animaux (aux allures et physiques d'humains) parlent et agissent comme le feraient de véritables personnes. Et le voilà accueilli tel un véritable héros ! Notre jeune compagnon serait-il l’élu que tous attendaient ? Eh bien c’est c’que vous pourrez découvrir au travers de cette quête qui s’annonce pleines de sourires.

Nous sommes donc en présence d’un shonen d’heroic fantasy. Pour ceux qui lisent ou auraient lu la série d’origine Fairy Tail ne seront pas perdus, pour les autres sachez qu’il est ici question d’action, de présence de magie, de quêtes et de combats ! Sans oublier diverses rencontres… Certaines d’entre elles seront joyeuses, d’autres un peu moins amenant Happy à faire face à certains adversaires. Mais tout cela se passe dans la joie et la bonne humeur, la série vise d’ailleurs un public davantage jeune, bien qu’elle convienne à tout public. On peut dire qu’Happy parvient à faire passer divers messages durant ses mésaventures : lien d’amitié, preuve de courage, aider son prochain… et j’en passe !
Happy enchaîne les missions dont la difficulté n’est pas des plus élevées, mais le tout reste assez bien rythmé pour que le lecteur soit désireux de poursuivre sa lecture. Les dessins sont de qualité, Kenshiro Sakamoto s’en sort ici très bien et nous offre un univers bien respecté où, contrairement à Hiro Mashima, il n’est question que de race animalière. D’ailleurs, ces diverses races sont assez particulières et ressemblent fortement à des humains au niveau de leur physique notamment. Il en existe de toutes sortes, offrant donc une bonne variété des personnages animaliers.

Fairy Tail – La Grande Aventure de Happy est un manga qui devrait plaire aux fans de la licence mais qui vise tout de même un public plutôt jeune. Le héros mis en avant saura trouver sa place sur l’étagère de la chambre de vos enfants.

Aussi, je remercie les éditions nobi nobi! pour la réception de ces 2 tomes.

GeeKritique de Samy Joe

 
Fairy Tail – La Grande Aventure de Happy T.1 et T.2
De Kenshiro Sakamoto d’après l’œuvre de Hiro Mashima

1 commentaire: