mardi 19 novembre 2019

[TEST] Dead by Daylight sur Nintendo Switch

Bien le bonjour cher lecteurs, ici Pikabsynthe. Aujourd’hui je vais vous parler d’un jeu qui me donnait envie sur PC avant qu’il débarque sur Nintendo Switch. Développé par Behaviour Interactive et édité par Koch Media, Dead by Daylight (DbD pour les intimes) est un jeu essentiellement multi et il a débarqué sur notre chère petite console. Vaut-il le détour ? Eh bien…


La mort vous va si bien !
Alors qui dit jeu 100 % multijoueur, dit à 80 % du temps pas d’histoire. Je vais donc expliquer le contexte dans lequel se déroule les parties. Il existe 2 modes différents : soit on joue un survivant, soit un tueur. Commençons par le plus « simple » : les survivants. Votre but : survivre… Merci Captain Obvious. Mais comment survivre ? Il faut vous échapper de la map dans laquelle vous êtes avec l’aide de vos compagnons (s'ils sont coopératifs). Plusieurs générateurs sont cachés sur la carte et il vous faut réparer ces générateurs afin d’alimenter la porte de sortie. Vous avez 2 chances de vous enfuir. En gros vous pouvez vous faire toucher 2 fois par le tueur avant de tomber à terre et être à la merci de votre poursuivant.

En parlant du poursuivant, parlons maintenant du tuer. Comparé aux survivants qui ont une vue à la troisième personne, le tueur lui est en mode FPS. Votre but, vous l’aurez compris, éliminer les survivants. Pour cela il faut les affaiblir, les empaler à un crochet disponible et prié qu’il ne se fasse pas libérer.

Voilà c’est aussi simple que ça mais en même temps subtile quand on prend en compte les différentes capacités des personnages.


Un portage mortel... Pas dans le bon sens !
Alors comment dire... Moi j’y vois un point noir mais d’autres vont trouver ça normal. Dans Dead by Daylight, si vous voulez savoir comment jouer c’est simple : DÉBROUILLEZ VOUS ! Pas un tuto, pas une seule image en début de partie concernant les boutons de la manette à utiliser, rien. J’ai donc dû apprendre moi-même comment courir, comment me baisser et comment interagir avec les différents éléments. Alors en soit, ça ne me dérange pas d’habitude sauf que là nous sommes sur un jeu en ligne. Et sans explications il n'y a pas de plaisir du jeu ! Pour ce qui est des premières parties, c’est dur d’en trouver quand on est en mode carpette sur le sol et que le tueur s’amuse avec vous... Idem côté tueur, savoir comment utiliser les différentes compétences s’apprend sur le tas, sans explication aucune. Surtout que pour les tueurs, chacun possède un gameplay différents : Michael Myers est différent du Docteur qui est différent du Spectre japonais et j’en passe. Mais tout même... Il est difficile de faire des points de sang (monnaie du jeu) quand tu ne sais pas du tout comment te débrouiller un minimum.

Si vous me lisez depuis un moment, vous savez que n’aime pas faire un comparo avec les autres machines et la Switch. Mais là, niveau graphismes ce n’est pas possible. Je ne peux pas vous conseiller de jouer à ce jeu en mode portable avec un tel portage. Le jeu est illisible, extrêmement pixelisé et aliasé. Ce fut très compliqué pour moi de jouer dans de bonnes conditions. Je jouais une à deux parties et je changeais de jeu. Et pourquoi je ne vous parle pas du mode dock ? Tout simplement parce que le jeu tourne au ralenti. C’est... une catastrophe !


Les à-côtés...
Malgré tout ça, DbD possède une ambiance pesante desservie par une bande son qui fonctionne bien. Chaque son, chaque bruit, chaque élément renforce le tout pour nous faire comprendre que nous sommes dans une traque mortelle. De plus le jeu est régulièrement mis à jour par des DLCs payants qui apportent tout de même son lot de nouveautés gratuites comme récemment avec le laboratoire de The Stranger Things.

Enfin je ne vais pas plus détailler car je pense que vous l’avez compris : en l’état je ne vous recommande pas du tout Dead by Daylight sur Switch. Si vous avez un PC, pour moi c’est la plateforme idéale. Sur Switch, les ralentissements et la qualité du portage ne permettent pas d’apprécier DbD à sa juste valeur. Cependant, si vous n’avez pas le choix, pourquoi pas... À vos risques et périls comme en partie lorsque vous fuyez le tueur...

Test de Pikabsynthe

Ce qu'on a aimé :
  • L’ambiance et la bande son
  • La diversité de personnages

Ce qu'on a moins aimé :
  • Les graphismes horribles
  • Pas du tuto pour les commandes de bases
  • En mode dock c'est carrément injouable


Prix : 39.99€
Genre : Action, Survival
Taille eshop : 9 141.49 MB
Développeur / Éditeur : Behaviour Interactive / Koch Media

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire