mercredi 18 décembre 2019

[GeeKritique] Avis : Valkyrie Apocalypse Tome 2

C’est sur un combat des plus dantesques que le premier tome de Valkyrie Apocalypse se terminait : le dieu nordique Thor, contre Lü Bu le guerrier le plus puissant des trois royaumes. Au début de ce combat, chacun d’entre-eux se jauger, pour voir à quel point ils ne doivent pas sous-estimer leur adversaire. À la façon d’un Dragon Ball, le début de ce combat était haletant, mais qu’en est-il de la suite ?


Résumé de l’éditeur :
L’avenir de l’humanité est désormais en jeu ! Pour l’ouverture du Ragnarök, c’est le féroce Lü Bu qui affronte l’une des divinités les plus puissantes de la mythologie nordique : Thor ! Hélas, malgré les capacités extraordinaires du célèbre guerrier chinois, impossible de gagner contre le berserker du tonnerre sans un petit coup de pouce... 
Heureusement, Brunehilde, pleine de ressources, a trouvé de quoi rétablir l’équilibre. Grâce aux Valkyries, capable de se transformer en artefacts divins, ceux que l’on surnomme les «Einherjar» vont enfin combattre leurs adversaires à armes égales et ainsi obtenir une infime chance de les vaincre... Mais peut-on vraiment l’emporter sur les dieux ?

La surenchère, c’est bien le maître mot de ce manga, et pourtant, tout fonctionne à merveille. Le combat entre Thor et Lü Bu bat son plein. Que ce soit entre les divers nouvelles techniques, et les surprises, on peut vraiment qualifier le combat d’incroyable. Que ce soit dans sa mise en scène, ou par les techniques secrètes de chacun des participants, tout est vraiment fou !

Évidemment, qui dit manga de baston, dit retournement de situation à chacune des cases, et bien que cela puisse paraître vu et revu, je trouve que dans ce Valkyrie Apocalypse, il y a quelque chose de rafraîchissant. Sans doute grâce à l’histoire qui est conté.

Le combat de Thor et Lü Bu est clairement l’une des meilleures bastons que j’ai vu depuis un long moment... Mais il est clair que la surpuissance du dieu nordique pèse dans la balance, en plus de la classe de celui-ci. À tel point qu’il viendra à bout de son adversaire, d’une façon vraiment sublime. Par ailleurs, chacun d’entre eux donnera tout ce qu’il a, au point de devenir plus qu’un être difforme, tant la rage et la puissance déforme leurs visages. Entre le guerrier prêt à tout pour combattre avec honneur, et le dieu qui donne tout ce qu’il a, on a clairement là, un magnifique match, confrontant ainsi deux personnes, avec un réel sens du combat.


Le second match commence de façon de immédiate, et verra s’affronter le premier des hommes, Adam, contre le dieu des dieux, Zeus. À contrario du premier combat, celui-ci sera très vite terminé. La vanité du Dieu, lui causera sa perte, laissant ainsi l’ingéniosité d’Adam, vaincre le dieu par ses propres attaques. Car oui étant lui même la création de dieu, à son image, Adam peut apprendre toutes les attaques et capacités de n’importe quel dieu. Il se verra donc doté d’une force et de capacité égale au dieu des dieux.

Cette deuxième partie de ce second tome est très haletante. Le combat étant d’une facilité déconcertante pour Adam, alors qu’il a en face de lui Zeus, c’est dommage que ce dernier n’est pas duré plus longtemps. Nous avons encore eu le droit à un flashback, nous parlant cette fois de Zeus, et de comment il est devenu le dieu des dieux, en vainquant sont père Cronos. Malheureusement nous n’avons pas eu beaucoup plus d’informations concernant les Valkyries, et surtout Brumehilde, qui a l’air de véritablement savoir ce qu’elle fait, lors de ce Ragnarök.

Seulement, la fin du tome, nous montre Zeus, K.O., mais l’est-il réellement, n’est-ce pas là un stratagème du Dieu, pour revenir et vaincre Adam dans le 3e tome ? Les questions sont en suspend, mais j’ai hâte de voir le prochain combat.

GeeKritique de Mystic Falco

Valkyrie Apocalypse Tome 2
Auteur : Ajichika / Shinya UMEMURA / Takumi FUKUI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire