mardi 4 février 2020

[GeeKritique] Avis : Black Shadow Tome 1

Dans un univers proche de Black Clover, nous allons ici suivre une succession d'événements et d'épreuves en compagnie du jeune Junk, apprenti sorcier. Black Shadow est le premier manga de Takuya Nakao dont le scénario met en avant une histoire de vengeance dans un monde heroic-fantasy où règne entre autre la magie. Sur ce, laissez-moi partager avec vous mon avis sur ce 1er tome de Black Shadow édité chez Pika !


Résumé de l’éditeur :
Dans le royaume d’Avista, douze grands généraux et éminents sorciers assurent la sécurité du peuple : les Paladins. Junk est le fils de l’un d’entre eux, Jean Whattear, l’incarnation du soleil. Mais constamment éclipsé par ce père illustre auquel il est censé succéder, Junk peine à trouver sa place. Alors, le jour de la cérémonie qui doit faire de lui un sorcier à son tour, le garçon se rebelle contre le destin ! Mais un événement tragique pourrait bien le faire revenir sur sa décision…

Tout commence avec la rencontre d'un jeune garçon au fort caractère qui vit dans l’ombre de son père. Du coup, il lui est impossible de briller comme son paternel. De toute manière, et de prime abord, il ne le souhaite pas et ne veut d’ailleurs pas devenir Paladin. Cependant, les choses vont en être autrement… C’est ce fameux jour, jour de la cérémonie où il est censé devenir sorcier, que son quotidien va ensuite basculer ! En effet, Junk assiste à un terrible événement et de ce fait il va revoir sa position…

Je ne vous cache pas que le début de ce 1er tome est assez classique, posant bien vite les premières bases de l’histoire. On rencontre un jeune garçon, fils d’un prodigieux Paladin, qui va se retrouver face à une situation difficile, dont ce même événement va faire de lui notre futur héros. Pour lors, je ne souhaite pas top vous divulguer de quel événement il s’agit, bien qu’il soit facilement identifiable dès les 1ères pages et le descriptif du manga. Mais sachez que notre jeune héros fera la promesse de devenir lui aussi Paladin et de prendre place à une certaine table. Sur ces dernières paroles, je pense déjà en avoir trop dit…


Black Shadow met en avant les aventures d’un jeune garçon, Junk, qui devient donc apprenti sorcier souhaitant évoluer bien plus haut. Il ne manque pas de motivation certes, mais pour en arriver là il va devoir progresser, usant de magie et autres sortilèges. L’univers ici présent mêle magie et aventure, un peu à la manière de Black Clover tout en disposant de sa propre identité. Comme tout bon shonen, on retrouve de base divers personnages dont les affinités vont se créer peu à peu, un scénario simple mais efficace et quelques valeurs morales. Junk est un garçon qui ne manquera pas d’aider son prochain malgré son tempérament et ténacité. On le sent investit dans ce qu’il entreprend, un héros qui peut s’avérer traditionnel de prime abord mais qui devrait se dévoiler davantage dans les prochains tomes.

Ce 1er tome parvient à susciter notre curiosité tout du long, histoire de voir s’il parvient à se démarquer d’autres shonens. Il est je pense un peu trop tôt pour se prononcer, mais me concernant j’ai trouvé ce tome assez attrayant, d’autant que le coup de crayon de Takuya Nakao est de qualité ! Les affrontements sont bien menés, les protagonistes bien dessinés, tout comme les divers animaux et autres créatures. Je trouve qu’une certaine attention leur est apportée, ce qu’on appréciera donc visuellement parlant. Ce 1er tome se termine sur une scène intéressante, qui attise notre curiosité. Cela va de soi, qu’à la fin de ce tome on veut découvrir ce qu’il va en découler…

Un premier manga réussi pour ce jeune auteur !

Je tenais à remercier Clarisse et les éditions Pika pour la réception de ce tome (épreuve non corrigée) qui m’a ainsi permis de vous en parler avant sa sortie.

GeeKritique de Samy Joe

Black Shadow Tome 1
de Takuya Nakao

Aucun commentaire:

Publier un commentaire