lundi 17 février 2020

[GeeKtitique] Avis : Nicky Larson - Private Eyes (Blu-ray)

Après une mise en ligne sur Anime Digital Network (ADN), nous avons le plaisir d’accueillir le retour de City Hunter dans une version DVD et Blu-ray intitulée Nicky Larson – Private Eyes ! Après avoir visionné le film en VF sur cette plateforme de streaming légale, il fallait que je réitère cette action optant cette fois-ci pour la version VOstFR qu sera disponible dès le 18 février 2020 aux éditions Kazé.


Résumé de l’éditeur :
Nicky Larson reprend du service et son goût prononcé pour les jolies femmes ne l’a pas quitté. C’est donc sans aucune hésitation qu’il va voler au secours d’Iris Woods, mannequin de profession. Prêt à tout pour gagner les faveurs de la belle, il ne mesure pas encore tous les risques de sa mission, qui n’est pas des moindres : Nicky va avoir à ses trousses les mercenaires les moins scrupuleux de Tokyo. Heureusement, sa partenaire de toujours, Laura Marconi, est là pour le sortir des mauvaises passes et elle supporte tant bien que mal les frasques du don Juan détective. Le duo de choc va-t-il réussir à neutraliser les poursuivants d’Iris et surtout éradiquer le crime organisé qui gangrène Tokyo ?

Bien qu’il ait pris sa retraite, une nouvelle mission est ici confiée à ce cher Nicky Larson qui aura fort à faire face à une troupe de mercenaires qui menacent le mannequin Iris Woods. En plus de devoir la protéger, Nicky va par la même occasion protéger Tokyo car un danger de grande envergure est sur le point de s’abattre sur la ville…

Quel réel plaisir que de retrouver notre cher Nicky et son acolyte Laura dans ce nouveau film visuellement très réussi où l’action et l’humour font toujours aussi bon ménage. Il faut savoir que j’ai vu ce nouvel opus 2 fois, profitant ainsi de la VOstFR et d’un doublage français où Vincent Ropion prête toujours sa voix à Nicky. On note aussi la présence de Philippe Lacheau qui double le personnage de Christopher King, un ami d’enfance de Laura. Ces deux derniers se retrouveront d’ailleurs autour d’un dîner et il semblerait que Laura tombe légèrement sous le charme de ce vieil ami. On peut soulever que Laura est davantage féminine dans cet opus en comparaison à la série. Mais pas d’inquiétude, la massue de 100 tonnes fait toujours partie du scénario.

©️TSUKASA HOJO/NSP, 2019 CITY HUNTER MOVIE COMMITTEE

Ce nouvel opus met aussi en lumière Mammouth et Mimi qui tiennent le café Cat’s Eyes, sans oublier que les Cat’s Eyes elles-même prêteront ici main forte à notre cher Nicky. Un opus bien chargé donc en retrouvailles et on ne peut qu’apprécier. Surtout que la qualité graphique est bien au rendez-vous, j’aime beaucoup le chara-design ici présent, il est très propre et au goût du jour. L’animation est de bonne facture, on en prend plein les yeux à plusieurs moments du film et les musiques sont là pour ponctuer les diverses scènes d’action. Tous les ingrédients de la licence City Hunter sont ici utilisés pour nous donner un nouveau film de qualité !

Le réalisateur Kenji Kodama nous offre donc 1h35 de spectacle, où action et émotions sont au rendez-vous, surtout pour ceux qui connaissent la série animée d’antan. J’espère même découvrir prochainement un nouvel opus, tant ces retrouvailles ne furent pas que « perverses » !


Pour finir, je tiens à remercier Anita et les éditions Kazé qui m’ont fait parvenir une édition Blu-ray de Nicky Larson – Private Eyes qui propose donc, en plus d’une version VF/VOstFR, des bonus tels qu’une interview de Vincent Ropion et de Danièle Douet (voix FR de Laura), mais aussi une interview de Philippe Lacheau (Nicky Larson et le Parfum de Cupidon).

Sur ce, on se retrouvera peut-être pour une prochaine mission...

GeeKritique de Samy Joe


Mini-site : http://mini-sites.kaze.fr/city-hunter/

Titre : Nicky Larson : Privates Eyes
Type : film d'animation
Genre : policier, aventure, comédie, sentimental, nostalgie
Langues : version japonaise sous-titrée en français et version française
Réalisateur : Kenji Kodama

Visionner le film sur ADN.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire