dimanche 9 février 2020

[TEST] Gunpowder on the Teeth: Arcade sur Nintendo Switch

Gunpowder on the Teeth est dernièrement arrivé sur notre petite console hybride, à savoir la Nintendo Switch. Déjà sorti il y a quelques temps sur Steam, le jeu de Forever Entertainment, un plateformer action gonflé à la testostérone et au style graphique plus proche d'un jeu Gameboy que d'un PC dernière génération, était déjà considéré comme difficile, voire très difficile. Alors votre preux chevalier ici présent a décidé d'y poser ses petites mimines, apparemment pour une aventure assez personnelle.


Gunpowder est un jeu minimaliste dans son style graphique. Un univers 2D de couleur sépia, du pixel art simple mais facilement reconnaissable, voici ce qui nous saute aux yeux dès les premières secondes de jeu. Son univers rappellera aux puristes « Broforce », un jeu du même acabit, dans l'univers de la guerre, mais pas vraiment avec la même philosophie. Même si au final on dirige un personnage, ou plutôt un mercenaire, ou autre soldat parmi 5 à débloquer au fil de votre aventure. Notez que vous ne pourrez pas par exemple y jouer à plusieurs. C'est un jeu totalement solo, ou votre seul but sera de traverser le niveau en éliminant les ennemis et surtout en évitant les pièges.

Car oui, des pièges vous en aurez à foison. Le jeu a une quinzaines de niveaux, parsemés d’embûches, d'ennemis prêts à vous occire à la première erreur, de sauts périlleux qui pourront sonner votre glas aussi rapidement qu'un Rambo en rogne, ou simplement les barbelés disséminés tout au long de votre parcours qui seront à mon sens votre pire cauchemar.

Car oui, ces petits fils de métal seront une des principales raisons de vos morts prématurées. Dans le jeu vous pouvez, marcher, courir, sauter, tirer, lancer des grenades et poser des mines sur certains véhicules ou autres objectifs à détruire. Mais ce qu'il faut savoir c'est que vous ne pouvez pas courir dans les barbelés. Or ils ne sont pas toujours vraiment visibles (même si l'option est proposée pour les avoir d'une autre couleur pour « changer » la difficulté) mais seront surtout toujours très pénibles à esquiver ou simplement à traverser tout au long du parcours.


Heureusement la mort n'est pas vraiment pénalisante, mais vous oblige à recommencer le niveau depuis le début à moins de trouver le checkpoint « sauveur » qui lui sera souvent positionné à la moitié du niveau. Et croyez moi, vous allez recommencer certains niveaux des dizaines de fois !

Car oui le jeu est dur, très dur. Pour tout vous dire, les 5 premiers niveaux m'ont pris à eux seul un temps incroyable, à recommencer maintes et maintes fois. Alors certes ce n'est pas un jeu qui rentre dans la catégorie qui me scie particulièrement, mais tout de même, le jeu est particulièrement retord et même si d'apparence tout semble assez « simple » à prendre en main, il va vous falloir dompter la bête !

Heureusement les contrôles sont bons et sans faille, les plus complétistes d'entre vous pourront même dénicher des secrets disséminés ça et là et les petites musiques sympathiques vous accompagneront allègrement au fil de vos pérégrinations. À vous donc de surmonter les défis pour espérer en voir le bout.


En conclusion, ce petit Gunpowder est un jeu qu'il ne faut pas mettre entre toutes les mains. Seuls les fans de die and retry habitués au genre y trouveront certainement leur compte. Les nouveaux joueurs voulant tenter l'expérience devront plutôt se tourner sur un Broforce s'ils veulent un style similaire et plus fun, multijoueur et graphiquement plus travaillé, ou un genre à la Celeste qui permettra d'avoir plus de libertés quand à la difficulté choisie. Quant à ceux qui sauteront le pas, ils auront un jeu d'action plateforme 2D avec un style graphique monochrome très agréable, à la jouabilité millimétrée et au contenu sympathique mais peu évident à débloquer. Il mérite que l'on s'y intéresse sans pour autant entrer dans le panthéon des jeux du genre.

Test de Muten Roby

Ce qu’on a aimé :
  • L'univers monochrome original
  • La jouabilité plutôt bonne
  • 15 niveaux c'est peu mais suffisant à la fois
  • Pour les complétistes il y a du boulot
  • Des boss balaises
  • Un prix riquiqui

Ce qu’on a moins aimé :
  • La mort à chaque pixel ou presque
  • Des décors qui forcément se ressemblent beaucoup
  • La difficulté en rebutera plus d'un
  • Pas de modificateur de difficulté hormis la couleur des barbelés


Prix : 4,99€
Genre : Jeu de tir, Action, Arcade
Langues : Anglais
Taille eShop : 108,00 MB
Développeur / Éditeur : Forever Entertainment S.A.

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire