mercredi 13 mai 2020

[GeeKritique] Avis : L'Empire des Mechas (Roman)

Une fois n’est pas coutume, me voilà de nouveau en dehors de ma zone de confort ! Si vous me connaissais un minimum, vous savez que je suis lecteur de mangas et non pas de romans. Toutefois, il m’arrive de découvrir d’autres choses et c’est le cas aujourd’hui avec un roman consacré aux mechas ! L’Empire des Mechas est donc un roman de Peter Tieryas, disponible chez Omaké Books, qui a remporté le grand-prix Seiun 2019 du meilleur roman SF. Après plusieurs semaines de lecture, je suis aujourd’hui en mesure de vous donner mon avis sur ce roman.


Résumé de l’éditeur :
Le Japon a finalement remporté la guerre du Pacifique et l’Empire nippon règne désormais sur les USJ, les États-Unis du Japon. Ayant grandi au sein de l’état de Californie désormais occupé, le jeune Makoto » Mac » Fujimoto aspire à devenir pilote de mecha (robot géant). Après plusieurs échecs, son rêve est enfin en passe de devenir réalité. Mais une partie de la population ex-américaine n’a toujours pas digéré l’invasion nippone et se constitue en groupuscules terroristes pour tenter de renverser le pouvoir en place… Une guerre de mechas se prépare alors…

Avant toute chose, sachez que je suis un adepte des animés de mechas, j’en ai vu un grand nombre comme Gundam 00, Gundam Seed, Eureka 7, Fullmetal Panic, Gurren Lagann, Code Geass, Star Driver et j’en passe… Du coup, quand on m’a contacté pour me proposer de découvrir L’Empire des Mechas, je vous avoue que j’étais un peu sceptique de prime abord, me basant sur le fait que j’ai beaucoup de mal à lire des romans. Cependant, aimant les mechas, je me suis dit que je me devais de découvrir ce roman et ce qu’il renfermait, surtout que la couverture m'a de suite fait penser au film Pacific Rim, que j'ai fort apprécié. Par contre, je préfère vous prévenir de suite que cette chronique ne sera pas forcément autant détaillée qu’un manga, le format étant très différent et le fait aussi que je n’ai pas l’habitude de donner mon avis sur ce format de lecture. Je vous remercie donc d’avance pour votre indulgence.

Ici, l’auteur du roman, Peter Tieryas, nous partage une fin alternative à la seconde guerre mondiale où les japonais, aidés des allemands, ont battu les États-Unis. Cette victoire engendre alors un partage territorial de l’Amérique du Nord. On va s’intéresser à la partie que contrôle le Japon, baptisée alors États-Unis du Japon qui parvient à contrôler son territoire à l’aide de mechas et par la même occasion se protège de toute invasion éventuelle. Leur technologie est bien rodée, ce qui vaut aux pilotes de ces machines une certaine gloire, un certain honneur, le respect d’autrui. Les enfants rêvent même de pouvoir un jour piloter un mecha et de servir leur pays. Le jeune Makoto fait d’ailleurs parti de ces derniers, d’autant plus que ses parents, qui ont perdu la vie lors d’une opération militaire, travaillaient sur les mechas. Chose logique donc que le jeune garçon souhaite par-dessus tout devenir pilote de mecha, mais voilà, cela ne sera pas forcément chose aisée le concernant…

Il faut avouer que la lecture nous tient ici bien en haleine, le rythme imposé par le scénario est bien géré avec une bonne dose de suspens et de l’action là où il faut. On s’attache aussi à notre héros qui va cravacher à moult reprises, tout ne lui sera pas acquis facilement. En effet, l’auteur ne manque pas de faire subir à Makoto de nombreux échecs et il ira même jusqu’à faire mourir des protagonistes qu’on pourrait juger importants. Je trouve certes osée cette façon de faire mais cela ajoute un grand intérêt à l’histoire et casse par la même occasion les idées déjà toutes construites que les personnages importants s’en sortent toujours vivants et que le héros réussit aisément tout ce qu’il entreprend.

L’Empire des Mechas nous plonge donc dans un univers SF réussi, vraiment prenant, ne manquant pas de faire allusion à de nombreuses références de jeux vidéo, de mangas et même du Japon que ce soit du pays ou de ses plats culinaires. Je ne vous mentirai donc pas en vous confiant que la découverte fut assez agréable malgré le fait que je partais sceptique quant au fait de lire ce roman. Une fois n’est pas coutume de dire que toute expérience est bonne à prendre et je remercie donc les éditions Omaké Books qui m’ont proposé de découvrir ce roman. Du coup, si vous êtes fans de mechas, sachez que vous devriez apprécier cette lecture !

GeeKritique de Samy Joe

Si vous souhaitez commander L'Empire des Mechas, vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessous pour être redirigé vers le site d'Omaké Books.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire