lundi 27 juillet 2020

[GeeKritique] Avis : Chainsaw Man Tome 2

Denji est devenu Devil Hunter afin de pouvoir éponger ses dettes. Mais un beau jour son employeur vient à le tuer... Un phénomène particulier viendra alors chambouler sa vie, Denji et son démon-chien Pochita fusionnent, faisant alors de Denji un démon-tronçonneuse ! Une chose en amenant une autre, il intègre une unité spéciale, se voit attribuer une partenaire et se met alors en tête d’assouvir son rêve : toucher des nibards ! Oui dit comme ça, ça paraît étrange mais le manga l’est tout autant. Sur ce, je vous laisse découvrir mon avis sur ce 2ème tome de Chainsaw Man, disponible aux éditions Kazé.


Résumé de l‘éditeur :
“Peloter des nichons !” C’est armé de ce puissant désir que Denji livre un combat acharné face au terrible démon-chauve-souris ! Mais à l’issue de ce duel, le fantasme n’est pas au rendez-vous… Cependant, la frustration est de courte durée car un nouveau défi l’attend ! S’il terrasse le mystérieux démon-flingue, ennemi de l’humanité, Makima lui promet de réaliser l’un de ses rêves, n’importe lequel…

On reprend donc ce tome avec l’affrontement entamé en fin de 1er tome où Denji fait face à un énorme démon-chauve-souris. L’action ne manque donc pas et se termine au cours du 8ème chapitre avec une double-page assez percutante ! Et bien que le style de Tatsuki Fujimoto soit si particulier, pas forcément très bien dessiné et même assez irrégulier, on écope d’un bon dynamisme là où c’est le plus nécessaire. Ce qui me plaît dans ce manga c’est son côté WTF, un coup c’est violent, un coup c’est soft et pour finir ça part dans le gore et ce de manière abusive. Mais voilà, c’est aussi ce qui fait le « charme » de ce manga qui, avouons-le, est inclassable !

Durant ce tome, notre cher Denji verra son rêve exaucé. Oui, il va toucher les boobs de Power, mais sa réaction reste assez surprenante. Il faut dire qu’il ne s’attendait pas à un tel effet. Eh oui, il est déçu mais je ne vous dirai pas pourquoi. Une chose en amenant une autre, le gars n’est pas dans son assiette, limite il déprime suite à ce ressenti gâché. Toutefois, d’autres moments agréables viendront à lui… Et c’est sur les seins de Makima qu’il va pouvoir reposer ses mains. Ce sentiment de réussite sera-t-il plus agréable que celui de Power ? Je vous laisse le soin de découvrir cette réponse de vous-même.

On va ensuite découvrir qu’un démon a tué moult personnes, on parle ici de millions de terriens. On l’appelle le Démon-Flingue et pour mettre la main sur ce dernier il faut alors parvenir à retrouver divers morceaux de son corps. Mais le hic, c’est que ces dits morceaux sont à l’intérieur d’autres démons. Un objectif se met donc en place, reste à savoir si cela fera parti intégrante du scénario principal ou si cela s’arrêtera au cours d’un prochain tome. Mais force d’avancer dans les chapitres, il semblerait que l’on tienne le bon bout pour que la trame principale soit ici affichée.


Les chapitres continuent et on participe ensuite à une nouvelle mission, toujours face à un démon, où les Devil Hunter de là 4ème section spéciale anti-démons se retrouvent dans un hôtel très particulier. Il semblerait qu’ils soient tous bloqués dans un étage, du style où ce dernier serait sans fin. On descend les escaliers d’un côté mais on arrive toujours au même étage. L’ambiance devient alors pesante et le final de ce tome approche à grands pas et nous voilà avec de nouvelles interrogations !

Un second tome toujours aussi particulier, où le scénario semble prendre davantage d’ampleur avec la mise en avant du Démon-Flingue. Aussi, ce tome ne manque pas de surprises et dose plutôt bien son côté violent/WTF ! Chainsaw Man est un manga qui mérite d’être découvert ne serait-ce que pour son genre, inclassable !

Un grand merci à Matthieu et aux éditions Kazé pour l’envoi de ce tome.

GeeKritique de Samy Joe

Chainsaw Man Tome 2
de Tatsuki Fujimoto

Aucun commentaire:

Publier un commentaire