vendredi 30 octobre 2020

[GeeKritique] Avis : Drifting Dragons Tome 3

Après un 1er tome réussi, un second qui continuait de me captiver, voilà que le 3ème tome de Drifting Dragons vient de me surprendre et d’une agréable manière. On poursuit donc la chasse et les voyages mais une chute va amener nos protagonistes à évoluer d’une toute autre manière… Pour rappel, ce très bon manga est disponible aux éditions Pika.
 

Résumé de l’éditeur :
Le Quin Zaza quitte Quon avec une information de taille : un gigantesque banc de petits dragons est dans la région ! L’équipage s’active pour effectuer quelques belles prises, mais Takita, emportée par un dragon, tombe du vaisseau. Elle se réveille au fond d’une vallée avec, à ses côtés, le bébé du dragon qui a amorti sa chute. Un attachement réciproque naît entre eux, mais la place du petit dragon est ailleurs…
 
C’est une fois encore un très bon tome que nous avons là et qui plus est le déroulement  du scénario change de ses prédécesseurs dans le sens où il met davantage en lumière la jeune Takita. Certes on démarre en compagnie de l’équipage du Quin Zaza qui chasse du dragon mais lors d’une tentative de capture Takita tombe du vaisseau et se retrouve au fin fond d’un gouffre. Le fait est que la jeune fille ne s’y retrouve pas seule, là voilà aux côtés du bébé dragon précédemment chassé. De fil en aiguille, Takita va alors nouer une certaine amitié avec ce jeune dragon.
 
En découvrant ce nouveau lieu, elle fera la rencontre d’une personne assez étrange de prime abord, qui plus est accompagnée d’une créature aux allures féeriques. Takita va donc passer pas mal de temps à ses côtés et fera alors la connaissance de bien d’autres personnes. Un peuple tout entier vivant ici bas !
 
Alors qu’on aurait pu croire qu’on tomberait dans une routine, suite à la lecture des 2 premiers tomes, il n’en est rien ! Et c’est ce qui m’a bien plus dans la découverte de ce 3ème tome qui casse donc ce petit train-train quotidien de chasses aux dragons mais qui était indispensable pour placer le contexte de base. On se retrouve alors dans un tout autre décor que les airs et on apprécie tout autant la qualité graphique mise en avant par Taku Kuwabara. Ces dessins sont tout bonnement somptueux, l’univers qui nous est offert est assez vaste et son trait ne manque pas de nous faire voyager. Que ce soit au travers d’une simple vignette ou d’une double-page, le design de son manga est à couper l’souffle !
 
Kutei Dragons © TAKU KUWABARA / Kodansha Ltd.

Bien qu’on s’attarde sur Takita, il n’en demeure pas moins que ses camarades, membres du Quin Zaza, sont tout aussi présents et se mettent à sa recherche. Les concernant, aucun d’eux ne sait ce qu’il est advenu de la jeune fille. Est-elle morte ? A-t-elle survécu à cette terrible chute ? Des questions qu’ils se posent mais cela va de soi qu’ils vont tous se retrouver et dès lors, nous assisterons à une petite séquence émotion. Il faut dire que les membres du vaisseau se considèrent comme une grande famille. Et puis Mika s’inquiète… Enfin bref !
 
Je l’ai déjà évoqué dans mes précédentes chroniques et je vais insister là-dessus : Drifting Dragons est un manga de grande envergure ! Plus je le lis plus il prend de l’ampleur, plus le côté visuel de l’œuvre me plaît, plus le scénario parvient à me captiver et me surprendre. L’univers créé par Taku Kuwabara est d’une grande richesse et ne manque pas de nous toucher tout aussi bien d’une autre manière que visuellement. Les sentiments savent aussi prendre une certaine place dans l’évolution des personnages. En ce qui me concerne, je ne peux que vous conseiller d’accompagner l’équipage du Quin Zaza dans leurs palpitantes aventures !
 
Un grand merci à Clarisse et aux éditions Pika pour cette aventure qui prend vie dans un univers qui me branche beaucoup !

GeeKritique de Samy Joe

Drifting Dragons Tome 3
de Taku Kuwabara

Aucun commentaire:

Publier un commentaire