jeudi 22 octobre 2020

[GeeKritique] Avis : The Promised Neverland Tome 13 et Tome 14

Cela faisait un moment que je n’avais pas partagé avec vous quelques mots au sujet de The Promised Neverland, ce manga qui prend de plus en plus d’ampleur et qui ne manque pas de jouer avec nos émotions. On se retrouve donc aujourd’hui en compagnie des tomes 13 et 14 et accrochez-vous car on écope de sacrées révélations ! 


Résumé de l’éditeur (Tome 13) : 
La relative tranquillité d'Emma et des siens vole brusquement en éclats quand un commando de soldats humains les attaque ! Sur ordre de James Ratri, la troupe d'élite menée par l'impitoyable Andrew a pris d'assaut le refuge. Alors qu'Emma et les enfants s'enfuient, Yugo et Lucas décident de faire front armes au poing, à deux contre six... 

On démarre avec un 13ème tome qui s’est avéré très intense et pleins de surprises, pas forcément bonnes cependant. En d’autres termes, nul n’est épargné face à la mort et les plus jeunes ne font pas défaut. La cruauté est ici de mise, attendez-vous à un tome bien plus déchirant, poignant, que certains autres de ses prédécesseurs. De nombreux autres rebondissements sont d’actualité, des départs notamment, mais notre petit groupe de survivants n’est pas prêt de se reposer sur ses lauriers. En effet, Minerva leur vient en aide, tout comme d’autres individus. Ces derniers sont d’ailleurs inattendus, ce qui nous surprend une fois encore. 

Un 13ème tome qui ne manque pas de jouer avec nos émotions, et dont les dessins ne font qu’amplifier ce ressenti, tant la qualité du coup de crayon est de qualité. Le scénario n’en devient que plus bouleversant et cela s’en suit avec le 14ème tome qui démarre fortement niveau action ! Pour ne pas trop en révéler, le jeune Chris était au plus bas de sa forme et nos camarades sont à la recherche d’un remède pour le soigner mais il semblerait que cela soit plus difficile que prévu… Mais ce n’est sans compter sur l’arrivée d’un groupe de chasseurs de démons. On passe donc ici sur une toute autre tournure d’événements où les chasseurs de base (les démons) deviennent les chassés. 

YAKUSOKU NO NEVERLAND © 2016 by Kaiu Shirai, Posuka Demizu/SHUEISHA Inc.

L’histoire prend donc un autre tournant avant de nous offrir une révélation des plus importantes. Un masque tombe nous révélant alors un personnage que l’on a connu jadis mais dont la nature d’être a totalement changé. On découvre alors que la manière de penser et d’agir de ce personnage va en contradiction avec celle d’Emma, ce qui va donc créer davantage de tensions tout du long. D'ailleurs, la couverture de ce 14ème tome affiche celui qui se cache sous le nom de Minerva... Est-ce que j'en ai trop dit ?

On se rapproche donc tout doucement de la fin du manga, mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises et il semble clair que cela risque d’aller de mal en pis. Sur ce, je remercie une fois encore Anita et les éditions Kazé pour l’envoi de ces tomes et pour ces lectures captivantes.

GeeKritique de Samy Joe

The Promised Neverland T.13 et T.14
de Kaiu Shinrai et Posuka Demizu

Aucun commentaire:

Publier un commentaire