mardi 24 novembre 2020

[GeeKritique] Avis : Japanime

Si vous me suivez de manière régulière, vous savez qu’en plus d’aimer les jeux vidéo je suis aussi fan de l’univers manga et tout ce qui touche à la japanimation. Quelle joie ce fut donc le jour où j’ai reçu l’ouvrage Japanime, édité chez Webedia Books et écrit par 2 journalistes que sont Clément Russeau et Sébastien Abdelhamid (Ambassadeur ADN, Clique TV…) avec la participation de Chef Otaku (Youtubeur). C’est donc avec un certain engouement que je parcoure ce livre qui retrace non moins de 70 séries animées (fiches techniques, interviews, quizz…) offrant aux fans des bons moments de nostalgies mais pas que. Car oui, il faut tout de même avouer que tout n’est pas parfait même si on y évoque de plus récents animés...


Il a déjà été dit que la France est un pays où résident de gros consommateurs d’animés. Nul doute que Japanime ait été écrit par des passionnés. Cela fait donc plaisir de retrouver ici moult animes qui retracent une belle paire d’années. On y retrouve entre autres Goldorak, Dr Slump, Dragon Ball, Lupin III, Albator, Cobra ou encore Cowboy Bebop (un de mes animés favoris toutes années confondues), Death Note, Trigun, Fairy Tail, My Hero Academia, Black Clover, Radiant, et j’en passe… En parlant de Radiant, l’interview de Tony Valente est plutôt cool. 

On découvre donc certaines anecdotes intéressantes et même une double page sur « La censure et les animés en France », ou une interview de Bernard Minet, d'Elsa Brants (manga Save me Pyhtie) qui s'attarde sur ses souvenirs un peu flous du Club Do' ou encore sur la parité homme/femme au travers de divers points de vue intéressants. Les séries mises ici en avant offre certains détails et on constate que tout ce qui touche à l’univers Dragon Ball est vraiment bien détaillé, contrairement à certains autres animés comme Nadia et le Secret de l’Eau Bleue ou encore Samurai Champloo, Kill la Kill qui n’ont droit qu’à peu de ligne. J’ai la légère impression que si ce n’est pas un animé du genre « shonen » tel que DBZ ou Naruto, eh bien on ne nous donne pas plus de détails ou autres anecdotes qui auraient pu nous surprendre. 

J’ai aussi constaté que certaines illustrations ne semblent pas être à la bonne dimension, je veux dire que le ratio ne semble pas être optimisé. Je prends l’exemple sur la partie Dragon Ball GT, qui dispose aussi d’une image dont la qualité se voit amoindrie. Alors certes certaines séries sont anciennes, mais j’évoque plutôt un souci de résolution d’image car certaines autres images, concernant tout aussi bien d’anciens animés, affichent une bonne qualité. 


En toute sincérité, je suis partagé. J’aurais tendance à vous dire que cet ouvrage peut être un cadeau intéressant à offrir mais peut-être pas à un GRAND fan d’animation, du moins pas en priorité. Un novice verra sans doute dans ce livre bien des choses intéressantes, là où un fan incontesté restera probablement sur sa fin. Pourquoi ? Car LE grand fan saura peut-être déjà au courant de certains faits évoqués ou autre anecdotes ici évoqués. J'ai bien dit peut-être, car je pense qu'il y a aussi toujours matière à élargir ses connaissances avec l'ouvrage Japanime. Prenons mon exemple, alors je ne dis pas que je suis LE grand fan mais j'ai vu pas mal d'animés et je suis l'actualité. Du coup, j'ai tout de même découvert des choses qui m'étaient jusqu'à lors inconnues, je prends ici notamment l'exemple de l'animé Slam Dunk et ses raisons de non diffusion à l'époque en France...

Cet ouvrage regroupe de nombreux genres d'animés, il y en a vraiment pour tous les goûts, ce qui en fait un livre plutôt complet à ce niveau. Nous avons tous des goûts et des couleurs différents et je pense que certains lecteurs y trouveront leur compte. 

En ce qui me concerne, j’ai reçu l’ouvrage de l'éditeur, mais je pense que je l’aurais sûrement acheté tôt ou tard (car j’aime soutenir les auteurs de ce genre d’initiative) ou fait comprendre à l’un de mes proches que le livre m’intéressait. Histoire de l’avoir sous le pied du sapin… Le choix peut vous sembler difficile et je le comprends. C’est pourquoi, le mieux serait de vous rendre (dès que possible, hors période de confinement) dans votre librairie la plus proche, histoire de feuilleter un peu le livre et de constater s’il peut vous brancher ou non. 

GeeKritique de Samy Joe 

Japanime 
de Clément Russeau , Sébastien Abdelhamid avec la participation de Chef Otaku

Aucun commentaire:

Publier un commentaire