mercredi 4 novembre 2020

[GeeKritique] Avis : A Journey Beyond Heaven Tome 1

Après un certain report, le voilà enfin disponible en France. Je parle de ce manga lauréat du prix Kono Manga Ga Sugoi 2019 qu’est A Journey Beyond Heaven. Ce seinen prépublié au Japon depuis 2018 est dessiné et scénarisé par Masakazu Ishiguro, et édité par Pika. Nous allons donc aujourd’hui découvrir de quoi il en retourne dans ce 1er tome où l’éditeur nous indique qu’on y retrouve un peu l’ambiance qui ère dans Akira de Katsuhiro Otomo.


Résumé de l’éditeur :
Dans un Japon dévasté par un mystérieux cataclysme, Maru et Kiruko, deux adolescents de la génération post-catastrophe, tentent de survivre. Malgré la menace de monstres dévoreurs d'humains qui plane, ils ont un objectif : atteindre le "paradis"... Dans un immense jardin coupé du monde, un groupe d’enfants jouit d’une vie douce, protégé par des scientifiques. Le monde extérieur leur est inconnu mais certains d’entre eux se questionnent : qu’y a-t-il au-delà des murs de leur paradis ?
 
Ce 1er tome n’échappe pas à la règle du tome qui pose rapidement certaines premières bases de l’histoire, où on fait la connaissance de Tokio, un enfant qui vit avec ses camarades dans une demeure plutôt luxueuse et qui plus est à la pointe de la technologie. Mais il s’avère que cette grande demeure est entourée de murs. C’est alors qu’un beau jour, Tokio reçoit un message lui proposant de sortir « en dehors du dehors ». Un message plutôt intriguant qui l’amène à se questionner sur ce qu’il peut bien y avoir par-delà les murs. L’extérieur n’étant qu’un vaste monde inconnu…
 
Pourquoi personnes n’est jamais allé en dehors de cette demeure ? Eh bien, le peu d’adultes y vivant ne manque pas de faire peur aux plus jeunes, leur indiquant qu’il y a moult monstres dehors et qu’il ne faut donc surtout pas y mettre les pieds. Puis 2 autres protagonistes seront vite mis en lumière, Kiruko et Maru, ces derniers vivant quant à eux dehors, dans un Japon totalement en ruines. Tous deux sont à la recherche du « Paradis ». D’un côté comme de l’autre, il semble qu’une certaine quête attende chacun de nos 3 héros. D’ailleurs en ce qui concerne Maru, ce dernier doit trouver un enfant afin de lui remettre un médicament. Mais dans quel but ? Quel est l’objectif de sa mission ? C’est donc là que nous verrons le duo Maru/Kiruko évoluer au travers d’un Japon dévasté, où il leur faudra survivre tant bien que mal. Car oui en dehors de la luxueuse demeure, il y a bel et bien des monstres qui rôdent…
 
TENGOKU DAIMAKYO © Masakazu Ishiguro / Kodansha Ltd.
Lire les premières pages en suivant ce lien.

« L’enfant » à qui il faut remettre le médicament serait-il Tokio ? C’est déjà l’une des interrogations que je me suis faite car ce 1er tome met énormément en avant la quête du duo, alors que le tome démarre sur l’histoire de Tokio. De fil en aiguille, on va donc découvrir que la jeune Kiruko est là pour veiller sur Maru, qu’il puisse accomplir au mieux sa mission vers le « Paradis ». Le Paradis, serait-il d’ailleurs cette fameuse maison luxueuse où vit Tokio ?
 
Force d’avancer dans la lecture, nous autres lecteurs prenons part au voyage qui s’annonce assez rythmé.  On se sent pris par ce scénario intrigant que nous offre Masakazu Ishiguro qui plus est dont le côté visuel est des plus propres. Sans être révolutionnaire, les traits simplistes sauront captiver les jeunes lecteurs comme les plus matures. L’ambiance pesante est ici bien retranscrite et les personnages sont, d’une certaine manière, attachants malgré qu'il ne soit pas chose aisée pour notre duo de survivre dans ce monde post-apo.
 
Ce 1er tome de A Journey Beyond Heaven m’a plutôt bien captivé. On se pose certaines questions, dont on n’a pas encore les réponses, mais nul doute que le scénario va prochainement nous en dévoiler certaines.
 
Un grand merci à Clarisse et aux éditions Pika pour ce tome captivant dont la découverte était fortement intéressante !
 
GeeKritique de Samy Joe

A Journey Beyond Heaven Tome 1
de Masakazu Ishiguro

Aucun commentaire:

Publier un commentaire