mardi 3 novembre 2020

[GeeKritique] Avis : The Promised Neverland - Gag Manga

Il y a quelques jours déjà, j’ai eu la chance de recevoir un nouveau coffret manga des éditions Kazé consacré à The Promised Neverland. Ce nouveau coffret qui embarque notamment le tome 16, est aussi équipé de 5 silhouettes de personnages à détacher ainsi que d’un autre tome que je qualifierai de particulier. En effet, ce tome intitulé Gag Manga nous propose de découvrir Emma, Ray, Norman et bien d’autres, sous un autre œil, vivant toutes sortes de situations annoncées comme « délirantes ». Mais est-ce réellement le cas ?
 

Résumé de l’éditeur :
Retrouvez Emma, Ray, Norman et toute la bande en mode joyeux lurons dans des péripéties farfelues s'enchaînant à un rythme frénétique ! Parviendront-ils à s'évader de Grace Field House au milieu de cette avalanche de gags délirants ? ! Quant à vous, parviendrez-vous à reconnaître toutes les scènes-clés qui sont ici parodiées ?

Alors je vais vous parler franchement, n’aimant pas trop tourner autour du pot et vous dire que j’ai eu un peu d’mal à apprécier pleinement ce tome. Et je vais bien sûr vous expliquer pourquoi. Tout d’abord, le manga d’origine est assez dur, aux scènes difficiles. C’est très sombre même par moments et qui plus est cela se passe avec des gamins (au début), certaines scènes et autres événements sont même un peu glauques par endroits. On suit justement ces orphelins qui ne sont qu’un numéro destiné à un moment donné à manger aux démons ! De fil en aiguille il va se passer moult événements dans la série d’origine assez tendus, tristes, auxquels on va faire abstraction ici car on va s’attarder sur le tome Gag Manga, et donc cela est trop à l’opposé du manga d’origine.
 
TPN Gag Manga mise sur des protagonistes en version SD et déjà, là, j’ai un peu d’mal. Je suis trop habitué à la qualité des dessins de Demizu Pozuka et on en ressent tellement bien ce qu’il découle des situations difficiles, tendues, violentes de la série originale. Dans Gag Manga, certes les dessins sont corrects, mais j’ai du mal à adhérer car outre quelques excentricités je ne vois pas trop où mise le terme « Gag ». Idem, pour ce qui est des situations... J’avoue être déçu, on est loin d’une parodie bourrée de gags, contrairement à ce qu’on peut trouver par exemple dans le manga Yo-kai Watch. Dans ce dernier manga, édité aussi chez Kazé, on écope de moult situations burlesques même, avec des gags à la pelle. Je disais que les dessins sont corrects, cependant les vignettes restent souvent trop vides d’arrière-plans à mon goût.
 
OYAKUSOKU NO NEVERLAND © 2019 by Kaiu Shirai, Posuka Demizu, Shuhei Miyazaki/SHUEISHA Inc.
Lire les premières pages en suivant ce lien.

Je n’irai pas jusqu’à dire que je me suis lassé de cette lecture mais je préfère être honnête en disant que c’est loin de ce à quoi je m’imaginais. Je ne vous cache pas qu’une légère déception s’est fait ressentir une fois la lecture du tome terminée. J’aurais à la rigueur préféré que ce Gag Manga mettent en avant d’autres personnages, moins importants que notre trio de choc. Ce n’est là que mon avis et vous pourriez en avoir un tout autre différent du mien. Je prends l’exemple de mon fils, âgé de 12 ans, qui a apprécié ce tome, le voyant d’un tout autre œil. Il m’a confié que certaines situations et autres dessins l’ont fait rire. 

Je dirais donc que ce tome de TPN Gag Manga est destiné à un certain public de lecteurs dont les adultes ne font pas parti.
 
GeeKritique de Samy Joe

The Promised Neverland – Gag Manga
de Shûhei Miyazaki

Aucun commentaire:

Publier un commentaire