mardi 8 décembre 2020

[GeeKritique] Avis : The Promised Neverland Tome 15 et Tome 16

Le précédent tome n’était pas en manque de surprises ! Les révélations étaient nombreuses dont certaines plutôt surprenantes. Je pense immédiatement à celle visant Norman, qui n’est nul autre que l'homme répondant au nom de Wiliam Minerva, mais surtout qu’il construit sa propre communauté afin de lutter contre les démons. Le fait est que tout cela a débuté depuis son évasion. Autant dire que cela remonte à loin et qu’il ne s’est pas tourné les pouces depuis. Mais le 14ème tome ne manquait pas non plus de nous fournir certaines informations au sujet des démons. Ici, je pense notamment au fait qu’ils n’ont pas d’autres choix que de se nourrir s’ils veulent continuer à vivre. Puis, on met en lumière « la fille au sang maudit »… 


Résumé de l’éditeur (Tome 15) : 
Le plan consistant à exterminer tous les démons pour libérer les humains est en marche. Afin de le mettre à exécution, le nouveau William Minerva est prêt à nouer les alliances les plus terribles ! Au fond d’elle, Emma doute de cette solution sanglante qui va à l’encontre de ses principes. Parviendra-t-elle à convaincre celui qui est devenu le « Boss » d’opter pour une alternative pacifique ? 

Nous savons que la fameuse fille au sang maudit n’est autre que Mujika. De son côté Emma souhaite empêcher un bain de sang, cette dernière éprouvant une certaine compassion envers les plus jeunes démons qui subissent cette affrontement malgré eux. Ce 15ème tome parvient une fois n’est pas coutume à nous retourner le cerveau mettant aussi en avant la divergence d'opinion entre Norman et Emma mais aussi la manière dont est gérée la vie des démons. Il faut savoir que c’est plus ou moins géré de la même manière que celle de l’être humain, avec différentes classes sociales de vie mais ici les plus hauts placés font tout pour écraser ceux de classes faibles. De ce fait, Norman va vouloir profiter de la situation et dresser les plus faibles contre les plus forts… 

On se retrouve donc avec un 15ème tome assez stressant où Emma et Ray feront de leur côté route vers les 7 murs pour une certaine négociation ! L’intrigue est loin de manquer d’intensité, au contraire, elle nous tient en haleine tout du long malgré quelques longs dialogues (à mon goût). On est ici pris entre 2 situations opposées, celle d’Emma face à celle de Norman. Je ne sais pas qui vous préféreriez suivre, mais me concernant le choix est fait ! 

YAKUSOKU NO NEVERLAND © 2016 by Kaiu Shirai, Posuka Demizu/SHUEISHA Inc. 

On poursuit notre aventure palpitante avec un 16ème tome des plus saisissants ! Sérieux, je ne pensais pas être saisi de la sorte. On peut dire que ce tome nous offre 2 grosses intrigues où on reprend l’aventure aux côtés d’Emma et Ray puis d’un autre côté c’est Gilda et Don qui sont à l’honneur ! Je ne vais pas vous en dire davantage sur ce dernier duo mais sachez que c’est assez tendu pour eux. J’évoquerais même que ce 16ème tome propose davantage de rebondissements que le précédent. On est vraiment captivé par ce que l’on découvre tout du long, d’autan qu’un certain personnage sera de la partie. Un tome fortement dynamique ! Surtout dans le labyrinthe... 

Ce doublet nous en a mis pleins la cervelle, autant par le scénario qui parvient à nous rendre presque fou, autant le côté graphique du manga nous en met pleins les mirettes. On sent que certains décors bénéficient d’un travail minutieux ce qui fait le bonheur des lecteurs. On n’est encore pas au bout d’notre peine, et il faut s’attendre à s’accrocher encore un peu avant de découvrir le fin mot de cette histoire. Une histoire qui prend de plus en plus d’ampleur et je ne demande pas mieux ! 

Un énorme merci à Anita et aux éditions Kazé de nous offrir une série si forte en tous points d’vue ! 

GeeKritique de Samy Joe 

The Promised Neverland T.15 et T.16 
de Kaiu Shinrai et Posuka Demizu 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire