mercredi 2 décembre 2020

[TEST] Lost Ember sur Nintendo Switch

Chers amis lecteurs bien le bonjour. Ici, Laylorane. Bon ce mois-ci j’ai envie de poésie et de douceurs. En ce mois de décembre, je vous propose une histoire contemplative. Ce jeu nous avait déjà été proposé sur PC, PS4 et Xbox One et maintenant c’est au tour de notre Switch adoré d'accueillir ce jeu. Dans ce nouveau test, je vais vous raconter l’histoire de Lost Ember. Suivez-moi et laissez-vous transporter...


I - Les chemins vers la lumière sont nombreux...
C’est dans une ambiance de couleurs douces et aquarelles que débute notre histoire. Elle vous conte l’histoire d’un ancien peuple, les Yanrans. On nous dit que ce peuple avait une coutume racontant qu’après la mort le défunt devait trouver sa voix afin de rejoindre la cité de la lumière. Pour ceux qui ne pouvaient y avoir accès, ils se retrouvaient à errer sur terre dans la peau d’une bête sauvage. Ces créatures ont un nom, Lost Ember. 

Suite à cette introduction, nous nous retrouvons dans la peau d’une belle louve noire. C’est une sorte de petite luciole qui va vous prendre sous son aile et  décide de vous guider afin de trouver votre chemin vers la cité de la lumière. Vous allez devoir rassembler des éléments de votre défunte vie afin de comprendre ce qui vous est arrivé et espérer pouvoir avoir accès au chemin menant vers son paradis. 


II - Douceurs, poésie, contemplatif et gameplay simple sont au rendez vous !
Nous voici donc en quête de nos souvenir de notre vie passé avec comme guide une sorte de luciole. Vous allez devoir en parcourir des kilomètres et passer par d’innombrables contrés  pour retrouver vos anciens souvenirs. Certains endroits vous seront inaccessibles en tant que louve, mais le fait que vous soyez une Lost Ember vous prodigue un pouvoir fort utile. Vous allez pouvoir prendre possession d’autres animaux que vous trouverez sur votre route. Le premiers d’entre eux que vous allez découvrir sont les Wombats. Ces possessions vous permettront d’acquérir les capacités des animaux que vous choisissez. Le Wombat étant tout petit, vous permettra de rentrer dans les terriers mais également de vous mettre en boules et de rouler plus vite. Vous allez en croiser de toutes sortes qui pourront vous aider à atteindre votre objectif : canetons, canards et mêmes certains insectes tels que des libellules ou des papillons. Bien sûr lorsque vous n’avez plus besoin des capacités de l’animal possédé, vous pouvez reprendre votre forme de loup. 

Les animaux du jeu possèdent un design adorable qui est en plus accentué par la douceur des couleurs utilisée. En prenant possession de leurs corps, vous pouvez également vous conduire comme le reste d’entre eux : manger des baies, dormir avec le troupeau... Au cours de votre route, vous allez également ramasser des collectibles dispersé un peu partout dans le monde tels que des champignons, des colliers et autres babioles. Par contre, je vous rassure de suite, ils ne sont pas nécessaires à votre progression dans le jeu. Ces collectibles seront facilement repérables de loin. Vous remarquerez une zone flamboyante dans votre champ de vision. Chaque endroit que vous visitez possède une partie de votre ancienne vie. À vous de les retrouver et de les comprendre. 

Bon je ne vous en dirai pas plus pour éviter de tout vous spoiler. Du coup passons à la suite. 


III - Graphismes enchanteurs et musique enjôleuse !
Le jeu est magnifique sur le point contemplatif et poétique. Mais je vous avoue que le jeu n’a pas que du positif… Et oui durant tout mon test je n’ai pas arrêté d’avoir de violente baisse de framerate et de grosses saccades. Sans oublier une sorte d'effet de flou désagréable. Et franchement cela m’a beaucoup agacée et ça n’a pas arrêté de me sortir de l’ambiance dans laquelle le jeu tentait de me plonger. Mais bon ne voyons pas que le négatif, car pour moi le pari est réussi. La musique est magnifique et les paysages sublimes. 

Donc malgré ses défauts il réussit à vous faire vivre une expérience magnifique. 


IV - Toute histoire à une fin... 
Vous l’aurez compris, Lost Ember est une magnifique découverte. Malgré les bugs incessants et irréguliers, il est parfaitement capable de vous faire voyager et rêver. Après il s’agit de la version Switch, je vais de mon côté tenter de trouver une version PC pour voir si ces bugs sont également présents ou s’il s’agit juste d’un problème dû au portage du jeu sur Switch. Comme d’habitude je vous enjoins à vous plonger à votre tour dans cette découverte et de nous partager votre avis. 

En attendant, chers amis lecteurs, je vous dis à la prochaines pour une nouvelle histoire. 

Test de Laylorane

Ce que j'ai adoré : 
  • L’ambiance 
  • Les graphismes 
  • La musique 
  • L’histoire poétique 

Ce que j'ai détesté :
  • Les baisses de framerate incessantes et irrégulières 
  • L'effet de flou


Prix : 29.99€
Genre : Aventure, Exploration
Taille eShop : 6 511 MB
Développeur / Éditeur :  Mooneye Studios

Test réalisé depuis une version gracieusement fournie par l’éditeur. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire