samedi 16 janvier 2021

[TEST] Shady Part of Me sur Nintendo Switch

J’ai eu la chance de pouvoir tester le jeu Shady Part of Me du studio français Douze Dixièmes. C'est leur premier titre dans le monde des jeux vidéo. Shady Part of me nous mette en scène dans la peau d’une petite fille qui se cache de la lumière, effrayée par cette dernière, et qui découvre dans sa solitude une alliée : son ombre ! Un grand coup de cœur pour ce puzzle-plateformer indé dont je compte bien vous parler aujourd'hui.


De l'ombre à la lumière...
Toute l’intrigue de Shady Part of Me tourne autour de cette petite fille craintive, renfermée qui fuit constamment toute source de lumière. Au contraire de son ombre qui, elle, essaie de l’aider à affronter son rêve… 

Le principe est assez simple, il faudra déplacer des objets à l'aide de la petite fille, soit en les poussant, soit en activant des mécanismes afin que le chemin soit accessible en arrière-plan. Tout comme pour son ombre, cette petite fille devra faire de même, vu qu’elle ne peut entrer en contact avec des sources de lumière. 

Ce que j’ai énormément apprécier, c'est de pouvoir rembobiner si on a fait une erreur. L'avantage donc dans ce jeu c'est qu'il n'y a pas de Game Over. Vous pourrez donc venir au bout de cette histoire sans trop d'accroche. Pensez aussi au fait que les plus "jeunes" joueurs apprécieront le fait de ne pas "mourir".


Pour ce qui est de la durée de vie, sachez qu'il faudra compter cinq ou six heures pour terminer le jeu en ligne droite. Et pour ceux qui veulent se creuser encore un peu plus les méninges, il reste la possibilité de récolter tous les origamis, ce qui demandera un peu plus de réflexion pour y parvenir. Le gameplay est assez intuitif, aucune réelle complication à relever. La bande de son accompagne à merveille nos différents périples, évoquant tour à tour les mélodies radieuses. D’autant qu’elles changent lorsque l’on passe d’un personnage à l’autre, car oui vous incarnerez plusieurs personnages... Le rendu graphique me fait beaucoup penser à de l’aquarelle, la manière d’un encrier renversé sur du papier buvard...

J’ai énormément aimé me plonger dans l’histoire de cette petite fille avec son ombre pour trouver la sortie. Plus encore, cette ambiance visuelle et sonore qui vous fait vous évader, à prendre pleine part à la rêverie. tout ça nous offre donc une direction artistique de qualité avec notamment la voix d’Hannah Murray connu pour Game of Thrones ou encore Skins.


Un petit bijou à ne pas raté. 
J’ai beaucoup apprécié la découverte de Shady Part of Me que je ne connaissais pas du tout auparavant. Une excellente surprise que j’ai eu plaisir à faire d’une traite. Je dois avouer que le thème m’a touché personnellement donc j’ai pris plaisir à chercher de quoi il était exactement question. Mais, si effectivement les différents puzzles se résolvent facilement, le jeu se renouvelle suffisamment pour éviter l’ennui. L’équipe de Douze Dixièmes frappe fort pour un premier jeu dans le monde des jeux vidéo. 

Au final, et même s’il ne cherche pas à nous tirer la larme à l’œil, Shady Part of Me est un jeu touchant, traitant de thématiques pas nécessairement simples à appréhender dans la vie. En s’inspirant des rêves et cauchemars de notre enfance, le jeu de Douze Dixièmes réussit avec brio à nous rappeler au cas où on l’aurait oublié qu’être un enfant ce n’est, à bien des égards, pas toujours facile. 

Test de CaroGames

Ce qu'on a aimé :
  • La relation touchante entre la petite fille et son ombre
  • Une direction artistique époustouflante
  • La possibilité de rembobiner
  • Durée de vie idéale pour ce genre de jeu
  • Gameplay original

Ce qu'on a moins aimé :
  • Un challenge peu relevé si on se contente d’avancer


Prix : 14.99€
Genre : Plateforme, Casse-tête
Taille eShop : 2 767 MB
Développeur / Éditeur : Douze Dixièmes / Focus Home Interactive

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre avis personnel.

2 commentaires:

  1. Vous m'avez totalement vendu le jeu. La direction artistique est typiquement ce qui me plaît et n'est pas sans me rappeler Little Nightmares. Si le gameplay n'est pas trop compliqué, ce n'est pas grave, ça fera une pause récréative, et c'est astucieux d'utiliser les ombres à contre emploi, de manière plus positive que d'habitude. Merci pour ce test !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ce comm' et merci à CaroGames pour ce test. C'est elle qui a géré :)

      Supprimer