jeudi 4 février 2021

[GeeKritique] Avis : Shinotori - Les ailes de la mort Tome 2

Après un excellent et angoissant 1er tome, nous revoilà ce jour avec un 2nd tome tout aussi intriguant, et terrifiant de Shinotori – Les ailes de la mort. Ce manga de Dr.Im, et édité par Kazé, n’est pas à mettre entre toutes les mains notamment de par la présence de scènes choquantes, sanglantes, malaisantes qui pourraient heurter votre sensibilité. Cependant, vous ne trouverez pas ici de planches issues du manga mais plutôt une courte bande-annonce, si vous souhaitez découvrir un peu l’univers dont il est question.


Résumé de l’éditeur
Privés de leur refuge, Kurô, Toki et Haru rejoignent le reste des survivants dans un chalet, sur les hauteurs de la ville. Là, le docteur Asanoda découvre la véritable nature de Toki et l'espoir qu'elle incarne pour l'humanité... mais la fillette attrape une pneumonie. Kurô et quelques hommes partent alors en expédition dans les tréfonds de l'hôpital pour trouver de quoi la soigner. Mais parmi les cadavres qui jonchent le sol du bâtiment abandonné, ils ne sont pas seuls... 

Par où commencer ?! Vraiment, je ne sais plus où donner d’la tête… Le 1er tome m’avait clairement retourné le cerveau dévoilant une ambiance oppressante, une violence malsaine mais le tout vraiment bien amené. Comprenez par-là que j’ai vraiment apprécié le 1er tome qui donnait le ton dans lequel l’intrigue va évoluer. Une intrigue d’ailleurs à la fois stressante, angoissante même et on ne peut plus surprenante visuellement parlant ! Du pur bonheur pour un survival...

Et ce 2ème tome est tout aussi excellent ! L’intrigue se poursuit de plus belle, l’univers est on ne peut plus oppressant et j’aime ça. Ce qui vient du ciel continue d’être menaçant, il faut donc se préparer au pire car certaines scènes sont assez gores. La violence fait ici parti intégrante du tome et de l’intrigue en elle-même. Je dois bien avouer que c’est le genre de lecture que j’apprécie. Il y a même certains dessins dérangeants mais cela colle parfaitement à l’univers offert par Dr.Im. Mais outre toute cette violence, on apprécie le scénario de ce nouveau tome qui ne manquera pas de surprises et autres bonnes révélations. 

Que ce soit d’un point de vue esthétique ou scénaristique, Shinotori est pleinement réussi jusqu’ici. On en ressent des palpitations, chapitre après chapitre, au travers de cette atmosphère très pesante. On aurait presque le sentiment d’être plongé en pleine action, à ressentir toute ce stress à la place des protagonistes ici présents. 


Et qui plus est, le bestiaire joue un rôle important dans tout ce sentiment de stress que l'on ressent. Quand on découvre ce qui attend nos héros, on se demande comment on aurait nous-même pu réagir face à de tels monstres. Des monstres qui ne feraient qu’une bouchée de nous autres, pauvres humains. Déjà que la menace était forte dans le 1er tome, ici c’est encore pire je dirai ! Le quotidien de nos héros devient de plus en plus terrifiant, ils sont toujours à l'affût du moindre danger, pour notre plus grand plaisir. On se demande bien comment ils vont se tirer de ce mauvais pas. En effet, j’apprécie énormément la tension qui émane de certaines scènes d’action ici présentes. Par moments, on se demande bien sur quoi on va pouvoir tomber, avant de passer à la page suivante. Et c’est là qu’on écope d’une nouvelle surprise, d'une certaine peur ou autre révélation… 

Shinotori est clairement le genre de survival que j’aime, avec de la violence, un bestiaire bien badass, une ambiance oppressante… Le manga ne disposant que de 3 tomes, on en vient à se demander comment tout cela va bien pouvoir se terminer et si nos héros vont pouvoir venir à bout de cette terrifiante menace. Le moins qu’on puisse dire c’est que l’enfer qu'ils vivent ici porte bien son nom ! 

Un grand merci à Anita et aux éditions Kazé pour l’envoi de ce tome, un tome où le chaos est on ne peut plus présent et qui saura vous procurer une bonne dose de frissons et d'angoisses. 

GeeKritique de Samy Joe 

Shinotori – Les ailes de la mort Tome 2 
de Dr.Im 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire