mercredi 10 février 2021

[TEST] Sakuna: Of Rice and Ruin sur Nintendo Switch

Chers amis lecteurs, avec un certain retard certes mais je vous souhaite une bonne année, bonne santé et surtout pleins de bons jeux ! En ce qui me concerne, j’ai déjà ma petite liste de prévue pour cette année, mais comme vous vous en douter on va commencer surtout par un jeu en particulier. Partons au japon féodal, accompagné des divinités, des monstre et malédictions. Aujourd’hui, je vous raconte mon aventure vécue sur Sakuna: Of Rice and Ruin.


I - Déesse prétentieuse et gâté réapprend la vie ! 
Les divinités sont actuellement en pleine festivité dans leurs palais, lorsque 5 humains se retrouvent perdus sur le pont reliant les deux mondes. Un garde du palais vient à s’interposer et leur demande de faire demi-tour sur le champ. On sent bien la tension dans l’air et nos 2 samouraïs sont bien prêts à en découdre. Heureusement, la déesse de la récolte de riz, Sakuna, s’interposent et fait fuir les humains. Mais… dans le mauvais sens. Notre princesse se retrouve donc à leurs courir après. 

Il faut savoir que Sakuna est une jeune princesse intelligente, forte mais surtout gâtée et parfois même prétentieuse. Lors de sa poursuite, celle-ci se retrouve à mettre le feu à ses propres offrandes de riz… Ce qui lui vaut une punition sévère. Sakuna se retrouve chassée du palais et elle doit se rendre avec les 5 humains sur l’île Hinoe. Il faut savoir que cette île est envahie de démon et ça va être à vous de nettoyer les lieux. 

Il est temps pour vous de vous mettre au travail mais aussi de gérer votre survie sur cette île. Que la fête commence ! 


II - Deux styles de jeu en un seul ?! 
Sakuna est un jeu qui vous offre non pas un mais bien deux styles de jeux. Lorsque vous êtes en mode combat et découverte des lieux vous serez sur un mode de jeu de plateforme et vous aurez divers démons à détruire. Lapins, sangliers, hiboux et pleins d’autres vous barreront le passage. Ce sera à vous de les détruire à l’aide de vos armes, qui sont assez insolites. Vous aurez le droit à une faucille et une bêche que vous allez améliorer avec le temps. Vous possédez également de base un grappin qui vous permettra d’atteindre les endroits les plus complexes. 

Durant les combats vous aurez 4 types d’attaques : 
  • Les attaque classiques avec la faucille qui sont rapides et assez puissantes 
  • Des attaques chargées à l’aide de la bêche, attaque plus lente mais lourde en dégâts 
  • Les attaques qui appliqueront des malus aux ennemis 
  • Et les attaques spéciales, pour terminer 

À vous de voir comment mettre en place les enchaînements pour faire le plus de dégâts possibles. Durant vos combats, ou les lieux à nettoyer, vous récupérerez de la nourriture et des matériaux qui seront utiles pour vous nourrir, améliorer vos outils mais aussi faire de l’engrais. Vous trouverez également sur votre chemin des rouleaux de techniques de combats. Comme son nom l’indique cela vous débloquera de nouvelles compétences au combat. 


Passons à la seconde partie du jeu. Lorsque vous revenez sur votre lieu de résidence le jeu passe en mode troisième personne, monde ouvert. Votre objectif lorsque vous êtes dans cette partie du jeu va être de vous occuper de la plantation, de l’irrigation, de la récolte et la transformation de votre riz. Et quand je dis transformation, vous allez vraiment faire le traitement du riz étape par étape à l’ancienne. Eh oui ! Et plus vous avez de riz pour vos offrandes plus Sakuna gagnera en puissance. À côté de ça, vous préparerez les repas, vous réparerez les différents bâtiments tels que la forge, le terrain d’entraînement… 

Il vous faudra aussi régler différents paramètres : 
  • Les saisons : elles sont divisées en trois trimestres. Le temps et les saisons influent sur vos récoltes (logique vous allez me dire) et plus vous faites en sorte de récolter de riz plus vous garderez votre force durant l’hiver. 
  • La météo : le soleil asséchera les sols, du coup à vous de penser à remplir vos rizières. Vous aurez aussi le temps grisâtre (ou temps humide si vous préférez) et bien sûr la neige. Là par contre plus rien ne pousse. 
  • Et les journées car oui il y a un cycle jour/nuit. Sachez que si vous restez à combattre, les démons de nuit gagneront en force et seront beaucoup plus coriaces. 


III - Le pays du soleil levant est bien présent ! 
Sakuna vous transportera totalement dans la culture et la mythologie d’époque du japon. Que ce soit dans le design des paysages, dans le chara-design des personnages et jusqu’à la musique qui vous fera voyager. Personnellement je n’ai jamais vu le temps passer en jouant (à part pour le cycle jour/nuit). Le design des personnages un peu chibi est vraiment adorable et bien trouvé avec le style complet du jeu. On est sur un jeu en 3D avec des textures et des couleurs vives qui rendent le jeu sublime. La luminosité et les rayons de lumière qui traversent les nuages et touchent les décors donnent un cachet supplémentaire au jeu. Ça donne juste envie de s’arrêter et de passer tout notre temps à regarder les paysages. 

Pour couronner le tout, la cerise sur le gâteau : la musique ! Elle est magnifique et totalement immersive. Elle vous transportera et vous serez aspiré encore plus dans le jeu. Quand je vous disais qu’avec ce jeu vous vous retrouvez dans un autre monde et que plus rien n’autour n’existe… 


IV - Il est temps de poser les valises et de rentrer 
Vous allez me dire : « Mais Laylo ce jeu ne t’a aucunement déçu ? » 
Eh bien je vous réponds : « Ben non chers lecteurs, ce jeu a été un coup de cœur et une perle totale. » 
Oui sa arrive encore de nos jours ! Sakuna: Of Rice and Ruin est un jeu complet avec une très belle durée de vie. Voyage, apprentissage, musique, décor… Tout est mis à disposition pour passer un excellent moment. Bon si vous voulez pinailler, le jeu est en anglais. Pour moi, pas de souci c’est cool, mais pour d’autres ça peut être compliqué. Ce qu’ont peut comprendre si certaines personnes ont du mal à traduire la langue anglaise. 

Enfin bref, ça faisait très longtemps que je n’avais pas autant accroché à un jeu. Donc j’espère avoir vos retours si vous disposez du jeu, pour connaître votre avis. J’espère vous avoir donné l’envie de découvrir ce jeu. Sur ce, je signe ici mon dernier test pour JeGeekJePlay et vous dis à la prochaine chers amis lecteurs pour de nouvelles aventures. 

Test de Laylorane 

Ce que j’ai adoré : 
  • Le design 
  • La jouabilité 
  • Les décors 
  • L’ambiance 
  • La mythologie 
  • L’histoire 

Ce que les autres n’aimeraient peut-être pas : 
  • Le jeu en anglais 



Genre : Action, RPG, Aventure
Taille eShop : 6 487 MB
Développeur / Éditeur : Edelweiss / Marvelous Europe

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre avis personnel. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire