lundi 8 mars 2021

[GeeKritique] Avis : Drifting Dragons Tome 4 et Tome 5

On repart à bord du Quin Zaza pour un double voyage aujourd’hui ! Et même si tout ne va pas se passer pour le mieux pour les membres de l’équipage, nous autres lecteurs allons découvrir 2 bons tomes dont un qui ne manquera pas de revenir sur des souvenirs d’antan…


Résumé de l’éditeur :
À la suite d’une collision avec un vaisseau de croisière gigantesque, le Quin Zaza est endommagé et se retrouve immobilisé au sol. Malheureusement, faute de moyens financiers, les réparations ne peuvent pas être effectuées… Alors que le risque d’une faillite se profile sérieusement, une nouvelle tombe : des vaisseaux marchands ont subi des attaques de dragons, vulgairement appelés “les dévoreurs”, et une prime très élevée est promise pour leur élimination ! Serait-ce là la solution au problème ?! L’équipage va tenter sa chance !

Coup dur pour les membres de l’équipage du Quin Zaza qui, suite à une collision avec un autre vaisseau. Tous se retrouvent alors cloués au sol et dans l’incapacité de pouvoir honorer les frais de réparation. Pour lors, l’équipage ne pourra donc retourner dans les airs… C’est alors que Vanabelle entre en scène et prend les choses en main. Elle se dirige alors vers le vaisseau qui les a percutés pour négocier avec un certain Monsieur Bruno afin qu’il les remorque jusqu’à une grande ville. Cela va de soi que les négociations sont à double sens, Vanabelle va en retour lui raconter une histoire sur la galerie des dragons, ce qui intéresse fortement Bruno.

Mais revenons aux membres de l’équipage du Quin Zaza qui entendent parler d’une rumeur concernant des « dévoreurs ». Ces derniers ne sont autres que des dragons attaquants des vaisseaux en plein voyage et dont la prime pour leur élimination est des plus élevées. Cela va sans dire que certains des membres de l’équipage de Bruno et du Quin Zaza vont faire route pour tenter d’écoper de la récompense, ce qui sera bénéfique pour le Quin Zaza qui pourra payer les réparations du vaisseau.

Kutei Dragons © TAKU KUWABARA / Kodansha Ltd.

Bien que plus calme que le précédent, ce 4ème tome n’en demeure pas moins captivant ! Ici, Vanabelle est mise à l’honneur et elle n’hésite pas un instant à faire sa forte tête. Il faut dire qu’elle dispose d’un tempérament de feu et parvient à tenir tête à la gente masculine sans peur aucune. Puis on mise aussi beaucoup sur Bruno, qui adore les dragons, il veut en découvrir de nouvelles espèces, et pour cela il est prêt à faire plusieurs fois le tour du monde si besoin. L’histoire est très prenante et on apprécie toujours autant de découvrir cet univers palpitant en compagnie des membres du Quin Zaza.

Le voyage se déroule une fois encore dans des décors somptueux, aux détails minutieux. J’accroche toujours autant pour ce qui est du rendu graphique de ce manga, c’est juste magnifique ! Et je ne vous cache pas que le tome 5 est du même acabit.

En parlant du 5ème tome, j’ai beaucoup apprécié ce dernier dans la manière dont il est construit. Nous n’avions jamais eu jusqu’alors un tome qui nous offre autant de souvenirs. En effet, dans ce tome Mika va retrouver un ancien ami et de ce fait diverses scènes passées seront de mises. Ce n’est pas moins d’un tiers du tome qui sera consacré à divers événements du passé. Tous ces dits événements nous sont alors amenés au travers d’un contour de vignette noir profond, au lieu du traditionnel blanc. Notre vision ne peut y échapper et je trouve même que ça offre un certain impact aux diverses scènes encourues.

Kutei Dragons © TAKU KUWABARA / Kodansha Ltd.

J’ai beaucoup apprécié ce 5ème tome, la présence de scènes passées permet de faire une petite pause au niveau de la trame principale. On fait donc place à la convivialité en s’attardant aussi sur une vielle connaissance de Mika. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le passage où ils se retrouvent face au Kraken. Je n’en dis pas plus à ce sujet, mais la surprise semble de taille, car oui, ce tome se termine aussi sur une scène du passée. Ce qui me vient à penser que le prochain tome devrait donc commencer par ce même souvenir…

Dans la même lignée que les tomes précédents, les dessins sont on ne peut plus époustouflants ! C’est un réel plaisir visuel que nous offre Taku Kuwabara, que ce soit au niveau du chara design des protagonistes ou encore des dragons mais aussi en ce qui concerne les décors. Le coup de crayon est vraiment de qualité. Tout est ici mis en valeur. Tout ! C’est un réel plaisir de prendre part à ce voyage en compagnie des membres du Quin Zaza !

GeeKritique de Samy Joe

Drifting Dragons Tome 4 et Tome 5 
de Taku Kuwabara

Aucun commentaire:

Publier un commentaire