vendredi 12 mars 2021

[GeeKritique] Avis : Ronja, fille de brigand (Anime Comics)

Laissez-moi spécifier qu’il est rare pour moi de lire des anime comics, mais il y a toujours des exceptions, comme récemment avec Captain Tsubasa. On va donc aujourd’hui découvrir ensemble le one-shot Ronja, édité chez nobi nobi! Et adapté de la série animée « Ronya, fille de brigand » réalisée par Gorô Miyazaki que vous connaissez peut-être. Ce dernier n’est autre que le fils de Hayao Miyazaki. Notez aussi que la série animée a remporté un Emmy Kids Award en 2016.


Résumé de l’éditeur :
L’intrépide Ronja est fille de brigand, tout comme le jeune Birk. Et dans la forêt de Mattis, peuplée d’étranges créatures, leurs bandes respectives sont rivales depuis la nuit des temps. Mais un jour, Ronja et Birk se rencontrent au bord du gouffre de l’Enfer. Quand la haine laisse place à la fraternité, c’est alors tout l’équilibre des clans qui est remis en question. Ronja et Birk pourront-ils rester amis malgré la haine qui oppose leurs pères ? Rien ne sera plus comme avant chez les voleurs...

Nous découvrons donc ici une histoire assez prenante, d’une certaine manière touchante car elle porte sur une amitié qu’on qualifierait d’« impossible » entre Ronja et Birk. Tous deux appartiennent à deux clans bien distincts, dont les pères respectifs ne peuvent se supporter. Nos deux jeunes héros ont reçu une éducation bien distincte l’une de l’autre, cela va de soi qu’une amitié dans ces conditions n’est pas chose aisée. On va alors découvrir une aventure haute en couleurs, pleine de difficultés en tous genres dont l’héroïne qui n’hésitera pas à se rebeller afin de mettre un terme aux anciennes traditions.

Cette rivalité entre pères n’empêchera pas Ronja et Birk de se rencontrer à plusieurs reprises et force d’avancer, tous deux viendront même à se considérer de la même fratrie. Ce qui, vous vous doutez bien, va semer le trouble au sein des 2 clans… On ne va donc pas aller plus loin au niveau de l’intrigue afin d‘éviter de trop en dévoiler.


L’amitié entre Ronja et Birk ne va pas se faire en un claquement de doigts et même si elle évolue plutôt vite, nous assisterons tout de même à quelques prises de bec. Le fait que chacun ait été élevé sur des valeurs différentes donnera un certain aspect d’innocence, de découverte, à leur relation. Tous deux subissent de l’éducation reçue et apprennent à changer cet aspect. Ronja et Birk sont au cœur de cette histoire et, étant tous deux jeunes, cela ne manquera pas de toucher les plus jeunes lecteurs. Déjà par cette histoire, même si un peu difficile, qui reste touchante mais aussi pour son côté visuellement coloré. L’avantage d’un anime comics et d’offrir des pages entièrement en couleurs, ce qui ne pourra qu’attirer les plus jeunes lecteurs.

Cet anime comics de Ronja nous offre une certaine fluidité dans sa lecture et son côté visuel est bien soigné. Malgré plus de 350 pages et un certain poids, cela n’entravera pas un bon moment de détente. Que l’on soit jeune lecteur ou avisé, l’histoire ici présente a de quoi vous toucher que ce soit pour son côté aventure, ou son histoire d’amitié, sans oublier les opinions arrêtés des chefs de clans.

Un grand merci à Clarisse et aux éditions nobi nobi! Pour la découverte !

GeeKritique de Samy Joe

Ronja, fille de brigand (Anime comics)
D’après la série animée du studio GHIBLI adaptée de l’œuvre de Astrid Lindgren

Aucun commentaire:

Publier un commentaire