mardi 16 mars 2021

[TEST] Tanuki Justice sur Nintendo Switch

Faisons un bon dans le passé, à l’ère des consoles 8-bits, pour profiter de ce rendu graphique rétro que nous aimons tant aujourd’hui. Pourquoi ? Car cela remémore peut-être pour certains d’entre vous certains souvenirs d’enfance à galérer sur certains titres. Et c’est justement de ce genre de jeu, rageant, dont nous allons parler ici. Nous avons donc entre les mains Tanuki Justice, un titre exigeant développé par Wonderboy Bobi, récemment sorti sur Nintendo Switch en version physique. Une version physique appréciée car elle embarque un certificat d’authenticité et une jaquette numérotée. On remercie pour cela la collaboration entre Pixel Heart et Just for Games.


Niveau scénario on va faire court et vous dire que le monde des tanukis est en danger. C’est alors que 2 tanukis ninjas, frère et sœur, vont répondre à l’appel et affronter ces ennemis venus causer du grabuge. Le tout en plein Japon féodal !

Après un démarrage tout en douceur, via un court tutoriel pour apprendre les bases, on va vite entrer dans le vif du sujet. Et c’est peu dire ! Que l’on joue seul ou à 2, il va falloir s’accrocher et préparez-vous à rager. Tanuki Justice propose donc de jouer seul ou en coop. Et je vais tout de suite vous ôter d’un doute, car si vous pensiez que jouer à 2 serait plus simple, sachez que ce n’est pas totalement vrai. Pourquoi ? Eh bien il ne sera pas de tout repos de suivre son coéquipier. En effet, par moments vous devrez user de sauts ou doubles sauts de manière rapide et millimétrée. Autant vous dire donc que vous devrez faire preuve de dextérité et d’une bonne synchronisation dans vos gestes. Et ce même face aux divers ennemis que vous croiserez. Il faut savoir aussi que la portée de vos shurikens est limitée, vous devrez donc souvent vous retrouvez proche de ces derniers pour les dégommer. Et une autre difficulté vient s’ajouter, ils débarquent de partout, explosent et vous envoient des projectiles de feu ou autres… La précision sera alors de mise et ce comme dit précédemment que l’on joue seul ou à 2.


La prise en main est simple et rapide : tir, saut ou double saut, attaque spéciale. On écope donc d’un gameplay assez nerveux, mais à s’en arracher les cheveux par moments ! Comme je le disais, ce jeu va vous faire rager à plusieurs reprises et ça rien que depuis la difficulté « Normale » qui est considérée comme la plus facile car les autres sont nommées telles « Difficult » et « Insane ». Oui, le jeu n'est pas traduit, mais bon, il faut avouer qu'il n'y a pas grand chose à traduire.

Mes diverses sessions de jeu ont été faite en coop, avec mes enfants, qui sont aussi tombés sous le charme du jeu. Le fun est vraiment présent et la convivialité aussi malgré le fait de se narguer mutuellement, surtout quand la manière de jouer de l’un est différente de l’autre. Chaque joueur est différent dans sa manière de jouer ou d’appréhender une situation. Certains sont plutôt attentifs et prennent leurs précautions là où d’autres ont tendance à foncer tête baissée, tels des bourrins. Et c’est surtout là qu’on se met à rager car on dispose d’un certain nombre de vie par joueur mais de « Continue » commun. Et des vies vous en aurez besoin pour arriver au bout de chaque niveau où vous devrez faire face à un boss. Certains d’entre eux sont bien plus coriaces que d’autres, vous devrez donc user de calme pour en venir à bout. Mais je préfère être honnête et vous dire que vous allez tout de même bien galérer et mourir à maintes reprises.


Et c’est aussi là tout l’intérêt de ce titre : la mort ! Bizarrement, ce genre de galère est plaisante car le titre veut qu’on devienne meilleur run après run. Surtout que le jeu propose de reprendre au dernier niveau débloqué même après un précédent Game Over. Tanuki Justice aurait davantage été punitif s’il avait fallu reprendre depuis le tout 1er niveau. On a donc cette chance de pouvoir arriver au bout du jeu en y jouant sur de courtes sessions. D’autant que les niveaux sont eux aussi courts mais très intenses niveau action. On va donc croiser diverses sortes d’ennemis, allant des plus petits aux plus grands, certains sont rapides, d’autres plus lents, certains même sont volants... 

Mais la plus grande difficulté selon moi réside dans le fait que nos tanukis ne dispose pas de barre de vie. On se fait toucher une fois, on meurt ! Mais on reprend là où on a perdu la vie et ça aussi c’est un bon point pour espérer voir la fin d’un niveau.


C’est donc à force d’échouer qu’on pourra mieux avancer car on aura une meilleure vue du niveau en question et d’où se trouve ou arrivent les ennemis. Reste en revanche à bien appréhender les patterns des boss. Me concernant, nous ne sommes pas parvenus à vaincre un boss du 1er coup et ce même en disposant d’une protection, via un item de bouclier, ainsi que de l’attaque spéciale. Il y a très peu d’items en cours de niveaux, mais on peut parfois récupérer une vie supplémentaire. Ce qui ne sera pas de refus. Et comme je l’ai précisé plus haut, nos tirs ont une portée limitée contrairement à ceux des boss. On doit donc se retrouver proche d’eux pour les toucher et là le stress entre en compte, de peur de se faire toucher en retour et de perdre une vie. 

Précisons aussi que les développeurs ont pensé à intégrer un blocage directionnel, ce qui permet de viser plus facilement en continu en diagonale, ou vers le haut si on maintient la touche ZR.


Tanuki Justice est un titre qu’on qualifie de run’n gun offrant un rendu graphique du genre 8-bits assez bien peaufiné. Et il en est de même pour l’ambiance sonore. Les fans de retro seront aux anges et je pense que certains joueurs novices aussi, prenant l’exemple avec mes propres enfants. Ils étaient motivés à voir le bout des différents niveaux, ils ont fait preuve d’une dextérité à toute épreuve. Un vrai travail d’équipe, ce qui engendre une certaine convivialité entre joueurs !

Malgré un challenge élevé, nos sessions se sont avérées très agréables à jouer. Tanuki Justice est le genre de titre qui demande rigueur, calme et patience afin de mieux appréhender les niveaux. Des niveaux qui se présentent d’ailleurs en scrolling 2D à défilement horizontal. Jouable via le stick ou la croix directionnelle, la prise en main est immédiate et davantage précise via la croix, selon moi. Certes, peu de niveaux sont ici présent, on peut donc croire que le titre est court mais je dirai qu’il faut ici se baser sur vos divers essais à venir à bout d’un niveau. Car vous recommencerez, non pas une fois mais plusieurs fois le même niveau ou le même boss… Ce qui gonflera votre temps de jeu. Dites-vous bien que Tanuki Justice vous fera sûrement souffrir mais c’est pour la bonne cause ! Surtout une fois que vous aurez fini le jeu et débloqué le mode "Survival". Je ne vous détaillerai pas ce mode, car il faut le vivre soi-même.

Test de Samy Joe

Ce qu’on a aimé :
  • Le mode coop
  • L’ambiance 8-bits, visuelle et auditive
  • Cette sensation de toujours vouloir aller plus loin
  • Un gameplay exigeant mais rapide à prendre en main

Ce qu’on a moins aimé :
  • Certains endroits où la mort est inévitable
  • Une seule attaque spéciale


Genre : Plateforme, Aventure, Action, Arcade
Taille eShop : 50 MB
Développeur / Éditeur : Wonderboy Bobi / No Gravity Games, Just for Games

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre avis personnel.

Commander la version physique chez Just for Games en cliquant ICI.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire