mardi 19 août 2014

[Wii U] Le test de How To Survive

Depuis le lancement de la WiiU, cette dernière compte trop peu de jeux survival-horror au regret d’un certain nombre de joueurs. Alors quand l’on voit 505 Games sortir il y a plusieurs mois How To Survive sur les consoles concurrentes, on est en droit de se demander pourquoi la dernière née de Nintendo est boudée. Force de patience, voilà que les choses changent ! Le « zombifié » How To Survive fait sortir l’eShop de ses entrailles. Voyons donc ce qu’il en ressort durant la lecture de ce test et si vous parviendrez à survivre jusqu’au point final…


Être bouffé par un zombie ? Non merci !

On ne va pas chercher midi à quatorze heures au niveau du scénario qui ne casse pas 3 pattes à un canard. Vous me direz que ce n’est pas ce que l’on demande à ce genre de jeu, mais tout de même... Votre objectif : la survie ! Le titre est assez clair là-dessus. Fraîchement débarqué sur une île, enfin disons plutôt échoué sur celle-ci, vous découvrirez très rapidement qu’une chose particulière se trame. L’île sur laquelle vous vous trouvez est infestée de zombies, il y en a partout ! Enfin presque car d’autres rescapés ont survécu eux-aussi mais ils sont en piètre état et vous devrez d’ailleurs leur venir en aide avant de partir découvrir l’île et dégommer tout sur votre passage.

Vous n’avez qu’une hâte, allez fracasser le crânes de ces zombies sans âme aucune et quitter cet endroit. Mais pour arriver jusque-là vous allez d’abord devoir vous préparez mentalement et physiquement en choisissant votre type de combattant. Tout dépend donc du survivant qui collera le mieux à votre système de jeu car chacun d’eux (2 hommes et 1 femme) dispose de ces propres aptitudes au combat. Faites le bon choix en lisez bien la fiche caractéristique propre à chacun d’eux, vous découvrirez ainsi quels sont leur point forts et faibles. Que vous preniez l’un ou l’autre ne changera pas le déroulement de l’histoire mais vous vivrez l’aventure, si l’on peut dire ainsi, d’un point de vue différent. Personnellement, j’ai porté mon choix sur Jack. Certes il a peu d’endurance mais il est doté d’une sacré force et pour éclater du zombie moi ça me plaît !


I will survive… Mais comment ?!

L’univers hostile qui s’offre à vous regorge non pas que de zombies, mais aussi de denrées primordiales à votre survie. Si vous pensez vous en passer, autant vous laisser dévorer par un zombie, car vous n’irez pas bien loin. Il faudra donc trouver à manger et du coup chasser ou encore pêcher, cette nourriture devra être cuite et pour cela il faut du bois… On peut aller loin comme ça, mais c’est bien là le but de la survie, non ? Et sur une île infestée de zombie, forcément le virus traîne, attention à ne pas l’attraper, pensez à bien boire de l’eau, le corps a besoin d‘au moins 1.5 litres par jour, vous le savez. Bref, ça en fait des choses à faire, mais la survie n’est pas qu’en faisant fasse aux zombies, fort heureusement. Autant jouer à Dead Rising, si c’est pour tuer à tout va ! How To Survive n’est pas un simple défouloir. Bien que cela nous fasse un bien fou, le gameplay va bien au-delà.

En plus de disposer d’une prise en main intuitive, How to Survive n’est pas du genre à demander un nombre incalculable de combinaison de touches pour faire ça ou ça. De même que pour les prises spéciales servant à achever vos ennemis, une seule touche terminera le travail de plusieurs manières, et cela de façons aléatoires. Et là c’est limite jouissif, vous arracher des bras pour l’éclater sur la tête de votre ennemi, vous lui sautez dessus comme le ferait Zangief (Street Fighter), ou vous lui éclater la tête avec le pied… Mais sachez que votre périple commencera avec un simple bout de bois. Et c’est en parcourant divers endroits de l’île que vous trouverez d’autres armes ou plantes de santé, etc…

Un bon point est à soulever ici au niveau des armes ou autres éléments de santé qui peuvent être améliorés et fusionnés entre eux. Par contre on peut tout de suite soulever un point négatif dans la gestion de l’inventaire qui s’avère malheureusement assez limité dans son contenu. Du coup, il faut savoir bien le gérer, mais si vous ne savez déjà pas gérer un inventaire alors gérer votre propre survie. On peut ajouter toute de même que le GamePad rempli pleinement ses fonctions, affichant ainsi le nécessaire pour une qualité de jeu optimale. Sans oublier sa fonction tant appréciée qu’est le Off-TV, mais qui ne se fera pas d'un simple appuie sur une touche, il faudra passer par le menu Paramètres pour modifier l'affichage principal du jeu.



Aide-moi Kovac ! T’as pas un manuel de survie ?

C’est un peu à la manière d’un ZombiU qu’une personne vous viendra en aide à certains moments de l’histoire. Mais pas comme vous le pensez, cette personne en question vous ne la verrez pas, mais vous serez guidez par sa voix. Une chose qui nous rappelle forcément le titre ZombiU, où l’on était guidé tout au long de l’aventure. Vous trouverez donc des manuels de survie qui sont faits pour vous faciliter la tâche et c’est avec humour que ces derniers vous sont illustrés et commentés. Rien que la voix de Kovac avec son « Kovac’s Rule » fait sourire, sans compter l’autodérision présente par moments. De l’humour comme on l’aime, mais pas que… N’oublions pas que des zombies rôdent alors laissons la rigolade de côté pour nous concentrer sur l’aventure qui est nôtre.

Comme tout Hack’n’Slash de bon goût, l’angle de la caméra est positionné à la façon d’un Diablo, ce qui offre une visibilité de bonne envergure. La réalisation est assez réussie, avec des éléments du décor bien peaufinés. On regrette tout de même que le chargement du lancement du jeu soit un tant soit peu trop long. Tout comme le chargement des Défis, alors évitez de mourir, c'est un conseil que je vous donne. Dans How To Survive, l’ambiance est assez bien retranscrite, elle se veut angoissante, avec ne bande son qui sait monter en intensité a certains moments. Meêm si on pourrait dire que le seul bruit de l’eau, des oiseaux, des arbres, sans oublier les cris de zombies suffisaient pleinement à vivre cette expérience.

Bateaux et autres avions vous aideront aussi à voyager, si l’on peut dire, d’île en île, afin de sortir de ce cauchemar. Il faudra faire preuve de témérité afin de construire ce qui vous aidera à vous en sortir. Vous y êtes presque, ne baissez pas les bras, mangez, buvez (mais pas du sang), reposez-vous, vous en aurez bien besoin. La vie d’un survivant n’est pas de tout repos. Surtout pas en la présence d'une horde de zombies… Et c'est encore pire la nuit car certains bestioles ne sortent qu'à ce moment-là et vous ne pourrez les éloigner qu'avec une lampe torche ou du feu. Et du coup si vous comptiez demander de l'aide à un ami afin de mieux survivre, cela vous sera possible mais ne pensez pas que vous pourrez jouir du mode co-op en ligne, la version Wii U est amputée de cette option. Fort dommage. Vous pourrez donc jouer à deux joueurs aussi bien dans le mode Histoire que Défi mais en local. Par ailleurs ce mode Défi en propose huit, assez variés où vous devrez par exemple échapper à de gros zombies qui explosent si vous les touchez, rester éveillé toute une nuit...



Pour conclure, How To Survive est une sacrée bonne surprise malgré qu’il se point aussi tard ! Il aurait été appréciable de pouvoir jouir de ce titre en même temps que les consoles concurrentes, enfin bref. Mieux vaut tard que jamais, même s’il manque une option de jeu que l’on aurait pu apprécier avec un pote en jouant à distance. L’expérience de jeu aurait pu être autre, mais elle est déjà assez bonne en solo. Débrouillez-vous un peu tout seul après tout, on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Test de Samy Joe

Zombie, tu ne me tueras point, mais moi oui !


Ce qu’on a aimé :
  • Buter des zombies
  • La voix-off
  • La bonne gestion du GamePad
  • Une dose d’humour très plaisante
  • Durée de vie correcte (6-7h)

Ce qu’on a moins aimé :
  • Absence du co-op online
  • L’inventaire

Genre : Survival Horror, Aventure
Éditeur : 505 Games

4 commentaires: