vendredi 23 novembre 2018

[GeeKritique] Récap' de Fire Punch et critique du Tome 8 (FIN)

Voilà, la série Fire Punch touche à sa fin avec son huitième tome ! Cette série de Tatsuki Fujimoto s’est d’abord montrée intéressante en nous proposant un scénario basé sur la vengeance, avant d’être intrigante une fois de déroulement de l'histoire basculé vers tout autre chose. Nous avons découvert pas mal de situations assez diverses tout au long de ces 8 tomes, des changements d’objectifs et autres convictions, de nombreux affrontements en plus de divergences d’opinion et de remise en question. La série touchant donc à sa fin, je tenais à partager avec vous quelques mots à son sujet.


Alors de base, Fire Punch ça parle de quoi ? Eh bien, le monde est recouvert de glace, c’est le chaos, la famine fait rage mais il faut bien survivre. Et justement parmi ces survivants, on retrouve Agni (le héros) et sa sœur Luna. Tous deux ont des pouvoirs surnaturels, ils peuvent se régénérer. Du coup, Agni nourrit les habitants avec certains membres de son corps. Jusqu’au jour où un massacre a lieu voyant tous les habitants tués y compris sa propre sœur. De ce fait, Agni n’a plus qu’une idée en tête : se venger de Doma, l’homme responsable de tout ça !

Tout tend donc à croire qu’on se lance dans une chasse à l’homme afin qu’Agni puisse assouvir sa vengeance. Mais je ne vous cache pas qu’un moment donné je me suis demandé dans quelle direction le mangaka voulait nous mener car on passe limite du coq à l’âne d’un tome à l’autre. Tout ça c’est la faute de Togata qui fait son apparition. Elle a entendu parler d’un homme entièrement vêtu de flammes et du coup elle souhaite réaliser un film dont Agni en serait le héros et là ça part un peu en vrille. Bon quand je dis un peu ce n’est pas tout à fait ça car ça part dans le WTF total ! Déjà, on fait la connaissance de cette Togata, au caractère déjanté. C’est une folle, il n’y a pas d’autres mots pour la qualifier de prime abord. Puis les événements se poursuivent… On part dans un défouloir sans nom, avant qu’Agni soit pris pour un Dieu et là c’est la remise en question le concernant. Puis on passe au tome suivant et là il a le désir ardent de se venger à nouveau jusqu’au jour où il se retrouve face à une certaine personne et là le pauvre Agni se retrouve totalement chamboulé.

On suit ensuite un Agni complètement tourmenté, mais qui souhaite par-dessus tout bien agir pour le bien d’autrui. Toutefois, il découvre aussi que cela peut avoir de terribles conséquences pour les personnes concernées sur le moment opportun. Le voilà en plein dilemme. Et puis ça continue, après avoir mis sa vengeance de côté, il se demande s’il ne vaudrait mieux pas mourir que de rester en vie. Grosse remise en question pour notre héros tout feu tout flamme ! Plus on avance et plus la série de Tatsuki Fujimoto, qui signe d’ailleurs ici sa première œuvre, ne manque pas d’offrir à ses lecteurs une grande part de violence dans son scénario ainsi qu’au travers des images. Les dessins sont un peu particuliers, l’esthétique peut ne pas plaire à tout le monde mais me concernant j’ai trouvé ça sobre, pas de superflu. Et puis certaines pages sont plutôt bien dessinées, le mangaka s’attarde aussi par moments sur le visage de certains pour partager comme il se doit son expression faciale. On retrouve du bon, du moins bons certes, mais dans son ensemble la série est plutôt bien réalisée.



Tout au long de son périple, notre cher Agni a affronté divers groupes et sur la fin (Tome 7) il est tombé sur de violents personnages et alors qu’Agni s’était « rangé », le voilà qu’il revient à lui et parvient même à nous surprendre avec une attitude assez dérangeante. On repart donc de plus belle dans ce huitième et dernier tome avec un affrontement entre Agni et Les Rescapés menés par une certaine personne dont je tairai le nom mais qui a jadis été sauvée par Agni. C’est alors une grande braise qui prend feu face à cette fameuse personne. Je ne peux pas trop vous dire qui elle est et pourquoi Agni est après elle mais sachez que leur face à face est des plus enflammés.

Ce dernier tome de Fire Punch m’a surpris de par son déroulement et notamment avec ce fameux bond en avant qu’on nous montre en fin de tome avant le dénouement final. J’avoue avoir été bien surpris des toutes dernières pages et je pense que vous le serez tout autant. Fire Punch est une série irrégulière certes dans son scénario, on a des hauts et des bas, mais elle a ce petit je-ne-sais-quoi qui sait attiser notre curiosité et on se demande du coup où l’auteur veut en venir. Comment tout cela va bien pouvoir se terminer ? Eh bien vous aurez votre réponse, mais seulement dans le tout dernier chapitre !

GeeKritique de Samy Joe

Fire Punch Tome 8
de Tatsuki Fujimoto
Public : 16+ / Visiter le mini-site.

Résumé de l'éditeur (Tome 8) :
"Enveloppé dans son manteau de flammes, Agni, redevenu Fire Punch, avance seul dans un univers de glace. À la recherche des kidnappeurs de Judah, il réduit en cendres tout ce qui se dresse sur son passage. Mais lorsque Sun le retrouve si différent du Dieu qu’il idolâtre, il laisse éclater sa foudre… Déchirée entre folie vengeresse, fanatisme religieux et quête identitaire, reste-il un espoir pour cette humanité transie de froid ?"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire