lundi 7 décembre 2020

[TEST] My Universe - Cooking Star Restaurant sur Nintendo Switch

Après My Universe – Maîtresse d’école (test à lire ici) et My Universe – Fashion Boutique (test à lire ), on poursuit notre tour d’horizon avec les titres issus de la licence My Universe pour s’attaquer aujourd’hui à l’opus Cooking Star Restaurant. Comme pour les tests précédents, j’ai bénéficié de l’assistance de ma fille Zoé (8 ans) durant mes sessions de jeu afin de récolter son ressenti, elle qui est la cible parfait pour ce genre de jeu. 


Cartouche insérée, manette en main, on démarre par créer son personnage. Comme les autres jeux de la licence, on choisit le sexe puis on dispose de 3 propositions aux niveaux de la couleur de cheveux et de la peau. On indique ensuite son nom et on termine par choisir le nom de son restaurant. Une fois cela effectué, vous êtes fin prêt(e)… Bienvenue à « Le Miraculous » ! Eh oui, tel est le nom du restaurant que ma fille a choisi et je suppose que vous aurez deviné d’où elle tire ce nom. Enfin bref… 

On découvre donc le restaurant et Michel, le chef cuistot américain, qui est là pour nous filer un coup de main. Il est le seul collègue à être, pour lors, présent. En effet, on constate que tous les recoins du restaurant ne sont pas encore ouverts, comme par exemple la terrasse ou alors l’étage. On y voit des cartons qui traînent, l’emplacement étant en construction et ouvrira en fonction de notre avancée dans le jeu. Chaque emplacement nécessite que vous atteigniez un certain niveau pour être débloqué et pour cela bah va falloir préparer divers plats en s’occupant des différents clients. Rien de plus simple, un client (ou un groupe) arrive, on l’accueille, il nous fait part de son désir de table, on l’y conduit, il lit le menu et on prend sa commande. Tout ce qu’il y a de plus classique et hop direction Michel pour la préparation. À noter qu'on se dirigera vers les autres chefs pour ce qui sera des autres plats.

Je vais vous expliquer brièvement comment les premières préparations se passent car en fonction des autres chefs (que vous débloquerez) les ingrédients ou façon de faire vont légèrement différer. En somme, on prépare les ingrédients, on découpe les légumes, on fait cuire la viande en bougeant la poêle dans la direction demandée, puis on passe à l’assaisonnement, on met le tout dans l’assiette via des combinaison de touches sous un temps imparti et c’est bon on peut aller servir son(sa) client(e) ou groupe d’amis ! C’est vraiment simple d’accès, les jeunes joueurs ne seront pas perdus. D’ailleurs, un premier tuto est demandé avec l’arrivée des vrais premiers clients. 


J’évoquais le fait de devoir réaliser des combinaisons de touches, combinaison qui ne sera pas la même si on manque sa première tentative. Par exemple pour un même ingrédient, les touches demandées n’apparaîtront pas dans le même ordre. Donc si vous allez trop vite en pensant valider la même chose que demandée précédemment, pour gagner du temps, cela pourra vous coûter en qualité de réussite de votre recette. En effet, au mieux vous êtes dans les temps, votre toque de chef se remplira à son maximum, 3 toques étant le score le plus élevé. À noter aussi que la précision dans la découpe est importante car elle influe dans la qualité. Par contre ce qui est dommage, c’est qu’une fois le plat servi aux clients, ces derniers ne nous jugeront pas si la réalisation est médiocre. On aurait apprécié une réaction différente selon la qualité de notre plat. 

Autre petite chose que nous avons constatée quand on vient à servir une boisson aux clients, ces derniers font les mêmes gestes que s’ils mangeaient un plat et vont donc user de leur couteau et fourchette pour couper le verre qui contient la boisson au lieu de boire à la paille. Dommage de ne pas avoir prêté attention à ce genre de détails… 


Servir les clients c’est bien, on les amène à l’étage, en terrasse… Mais si un client a précédemment utilisé la table il faut penser à la nettoyer. Et en parlant de terrasse, étage et autres endroits de notre restaurant, on peut spécifier que chaque endroit est tenu par un(e) cuistot. On verra donc arriver Francesca pour l’étage, Michel gère le bas à l’entrée principale, Amar, le chef indien, va gérer la terrasse… Je ne vais pas tous vous les énumérer pour que vous gardiez l’effet de surprise. Et qui dit plus de personnel dit aussi plus de recettes et chacun des membres dispose de ses propres spécialités. On en compte 6 par chef et on les débloque au fur et à mesure de préparer et servir les diverses recettes. 

On monte donc de niveau à force de réaliser les commandes demandées et gardez à l’esprit que vous pourrez gérer plusieurs commandes à la fois. Pas de panique, si vous ne savez plus quel client à commander quoi, vous pourrez observer un icone représenté par une fourchette et un couteau pour indiquer le plat à faire avec le chef concerné et en vous dirigeant vers une table un icone apparaîtra aussi de celle-ci avec l’icône du plat demandé. Donc si vous en faites un mauvais vous ne pourrez pas le donner au client, il faudra refaire le bon. Soulevons aussi le fait de pouvoir courir pour servir les commandes. Pas de panique, les plats ou autres ne peuvent pas tomber. 


Parlons un peu technique ! Pour ce qui est du rendu graphique c’est propre, les textures sont agréables et plutôt bien coloré. Les personnages ont une bonne allure et semblent même joviales. Rappelons que le jeu vise un certain public de joueurs(euses) qui verront le côté visuel d’un tout autre œil qu’un gamer accompli. C’est cartoonesque et je trouve ça plutôt pas mal. Ma fille trouve ce titre et je la cite : « bien dessiné ». L’ambiance sonore est entraînante, mais en ce qui me concerne j’y prêté peu attention et ma fille aussi. Elle nous accompagne convenablement en arrière-plan, voilà tout. 

Rien à reprocher au niveau de la prise en main pour ce qui est du personnage, par contre certaines activités demandent un peu de maîtrise. Par exemple, la découpe d’aliments est plutôt facile mais la gestion des grammes à verser pour la pesée est un peu plus difficile. Toutefois, rien d’insurmontable après 4-5 essais. 


Que pourrais-je vous dire de plus, si ce n’est que le jeune public trouvera dans My Universe – Cooking Star Restaurant de quoi passer de bons moments gaming. La licence My Universe se diversifie très bien et propose ici divers plats d’origines différentes, des boissons pour se rafraîchir et autres… Il y a vraiment toutes sortes de préparations à faire et on y prend goût. Certes, certains détails, comme l’utilisation du combo fourchette/couteau, auraient pu être mieux gérés, mais cela ne gâche pas l’expérience de jeu des plus jeunes. Une fois encore, c’est une jeune fille qui est au premier plan de la jaquette du jeu, mais gardez bien à l’esprit qu’il est tout à fait possible de créer un personnage masculin. 

Sur ce, bonne dégustation ! 

Test de Samy Joe 

Ce qu’on a aimé : 
  • Pourvoir débloquer divers recoins de son restaurant 
  • La diversité des plats et autres boissons proposées 
  • Un rendu visuel coloré 
  • Prise en main simple d’accès 

Ce qu’on a moins aimé : 
  • La gestuelle des clients inchangée que l’on consomme un plat ou simplement une boisson 
  • Aucune réaction négative des clients si on leur sert une commande mal préparée 


Prix : 39.99€
Genre : Simulation, Lifestyle
Taille eShop : 1 019 MB
Éditeur : Microïds

Test réalisé depuis une version gracieusement fournie par l’éditeur. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre avis personnel. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire