lundi 16 novembre 2020

[TEST] My Universe – Fashion Boutique sur Nintendo Switch

Après avoir découvert My Universe – Maîtresse d’école, dont vous pouvez lire le test ici, nous revoilà aujourd’hui de retour sur la licence pour s’attarder sur l’opus My Universe – Fashion Boutique, lui aussi disponible sur Nintendo Switch. On va ici suivre le même procédé que pour la découverte de Maîtresse d’école, à savoir que nos premières sessions de jeux se sont faites en compagnie de ma fille Zoé, âgée de 8 ans, pour la simple est bonne raison qu’elle reste la cible parfaite pour ce genre de titres. Sur ce, malgré le confinement actuel, préparons notre attestation et prenons la direction de notre boutique, virtuellement parlant ! 


Je n’vous cache pas que ce titre m’a de suite fait penser au jeu de Nintendo, à savoir La Maison du Style. Malgré quelques ressemblances, je ne compte pas en faire ici un comparatif, ce n’est pas le but de ce test. 

Dans My Universe – Fashion Boutique, on vous donne l’opportunité de devenir la plus grande créatrice de mode et pour se faire vous devrez gérer une boutique tout en créant votre ligne vestimentaire. Vous aurez notamment pour missions de créer diverses tenues afin de pallier aux demandes de vos clients et pour cela vous disposerez de moult combinaisons possibles. Vous allez accueillir votre clientèle et réaliser la tenue demandée au travers de mini-jeux. Le choix est vôtre en ce qui concerne le style d’habit, les différents motifs à apposer, la texture aussi de votre tissu et j’en passe… Faites preuve de créativité et votre clientèle n’en sera que satisfaite. Clientèle qu’il faudra d’ailleurs veiller à fidéliser, histoire que votre boutique soit des plus branchées et devienne un lieu incontournable de toute personne fan de mode. Aussi, vous ne manquerez pas d'encaisser les clientes qui ont de suite trouvé leur bonheur et qui attendent en caisse.


Toute créatrice de fringues doit bien sûr user de patron, pour la conception de ses tenues, et ils existent bien des matières de tissus. Sachez que cela se débloquera au cours de votre avancée dans le jeu, ce qui entraînera entre autres de se voir invitée à des défilés de mode dans divers pays. Vous pourrez même y faire défiler vos top modèles. Imaginez-vous eu plein cœur de New-York… Alors oui, une petite fille de 8-10 ans ne verra pas cela du même œil qu’un adulte ou qu’une ado de 15 ans qui comprendrait alors mieux l’enjeu. Toutefois, comme pour « Maîtresse d’école », je dirais que Fashion Boutique cible le même public, les petites filles qui peuvent ainsi débuter dans le monde du travail d’une manière agréable et intuitive. Les menus ou encore les mini-jeux sont bien explicites et le tout est agréable à prendre en main. Dirigez un magasin s’avère être accessible même à un certain public de joueuses et autres joueurs. 

Et pour bien diriger sa boutique, il faut qu’elle soit présentable et que vous le soyez aussi. Vous pourrez donc gérer la mise en avant de vos mannequins, choisir donc les tenues à exposer, bien aménagez son espace est important pour l’image de marque. Mais vous profiterez aussi pour vous mettre vous-même sur votre 31. Tout ça en plus de choisir votre propre apparence ! De la même manière que dans My Universe – Maîtresse d’école, la personnalisation de votre personnage est assez complète : forme du visage, forme des yeux et des sourcils ainsi que leurs couleurs, forme de la bouche, coiffure et couleur de cheveux, couleur de la peau, taille de votre personnage ou encore la tenue que l’on va porter pour débuter sa carrière. Voilà on a fait l’tour ! 


Évoquons maintenant un peu plus en détails comment se déroule ici les mini-jeux. Eh bien, Vous verrez que dans l’atelier, vous pourrez opter soit pour les créations dites libres ou alors celles de commandes clients quand un "?" ou "!" apparaît au-dessus de lui. Notez qu'il faut bien respecter leurs exigences (style, matière...) pour satisfaire les clientes. On peut y créer toutes sortes de vêtements, étape par étape, vous dessinez vos patrons en utilisant divers accessoires : règle plate, perroquet ou pistolet, puis une fois tout le reste choisit (matières, motifs…) vous devrez passer à la découpe, où il faudra appuyer au bon moment quand le curseur se trouve dans la couleur verte. Ensuite on passe à la couture, pour assembler son vêtement. Ici, il faudra suivre la ligne de couture via votre machine à coudre. Il ne faudra pas y aller trop fort, pour ne pas dévier de la ligne à suivre. J’avoue que ce n’est pas facile par contre, les premiers essais de ma fille ne furent pas évidents. Moi-même j’ai eu du mal au début, mais une fois qu’on a compris le système, c’est parti. Vient alors le moment de présenter sa création puis de se faire payer. 

Votre argent permet entre autres de vous acheter divers éléments mais vous pouvez aussi gagner des médailles à force de réaliser de bons patrons. Vous pouvez même gagner des médailles en nettoyant le désordre laissé par les clientes dans la cabine d'essayage. Ah oui, n'hésitez pas aussi à utiliser votre smartphone et les diverses applications qui s'y trouvent. Vous pourrez ainsi débloquer divers accessoires, patrons... Vous pouvez aussi y vérifier les commandes clients.


On va juste évoquer quelques mots d’ordre technique. La boutique est plutôt bien agencée, le rendu graphique est correct et coloré, les personnages bien modélisés. Nos diverses journées de travail s’accompagnent d’une écoute musicale plutôt calme, qui convient bien au titre. Pour ce qui est de la prise en main, il n’y a rien à redire outre un certain temps d’adaptation peut-être pour le passage de conception avec la machine à coudre. Mais rien d’insurmontable. 

On peut dire que My Universe – Fashion Boutique voit plutôt grand, surtout aux yeux des petites filles, jeunes stylistes en herbe. Forcément, les mini-jeux proposés dans cet opus ont un rapport avec « la mode » et sa conception. Le titre propose bien des choses à faire et j’ai constaté regardant ma fille jouer qu’elle était loin de s’ennuyer. Elle prenait plaisir pour ce qui est de la création, bien que parfois elle avait un peu de mal au niveau des patrons. Mais la vie d’artiste n’est pas simple, et il faut s’accrocher si on veut devenir la plus grande créatrice de mode et, pourquoi pas, aller défiler à Milan...

Test de Samy Joe 

Ce qu’on a aimé (avec Zoé) : 
  • Moult créations possibles pour la confection des vêtements 
  • Gérer sa propre boutique et accueillir plusieurs clients 
  • Pouvoir défiler dans les plus grandes villes de la mode 
  • Créer son personnage et l’habiller à son image 

Ce qu’on a moins aimé : 
  • Il faut un court temps d’adaptation pour maîtriser la couture des divers éléments 
  • Est-ce qu’à la longue, le train-train quotidien ne se transforme pas en une lassante routine ? 



Prix : 39.99€
Genre : Style de vie, Simulation 
Taille eShop : 1 373 MB
Éditeur : Microïds

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre avis personnel.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire