lundi 16 janvier 2017

[GeeKritique] La critique de Anus Beauté Tome 2 FIN

Vous l’attendiez au moins aussi impatiemment que moi ; la voici enfin : la GeeKritique du Tome 2 d’Anus Beauté, seinen bourré d’humour mais également très instructif de Takeshi Ohmi, paru aux éditions Kurokawa !


Résumé de l’éditeur
Mitsuki Yakushiji a enfin une alliée dans sa lutte secrète contre les hémorroïdes ! Depuis que Shiori Miura le coache, la vie de notre héros a en effet pris un nouveau tournant. Les deux lycéens découvrent bientôt qu’une autre de leurs camarades est frappée du même mal : Saya Komatsu, dont Yakushiji est amoureux, est elle aussi victime d’hémorroïdes. L’occasion est trop belle pour Yakushiji de se rapprocher de la jeune fille. Mais d’autres sentiments vont aussi éclore lors de cette aventure… Découvrez la lutte acharnée de deux adolescents pour trouver la voie de la paix intérieure… par le derrière.

Les premières pages de ce volume nous remettent immédiatement dans l’ambiance du précédent : dialogues ambigus et paires de fesses floutées ouvrent le bal des réjouissances. On retrouve Mitsuki, le héros, Shiori, sa nouvelle amie spécialiste des hémorroïdes, et la jolie Saya, qui vient rejoindre le club des « sidekick ass » car elle aussi souffre de ce fléau.

Shiori décide de tout apprendre à ses nouveaux élèves et les fait travailler dur pour ça. Et il faut bien avouer que Mitsuki est plus que ravi de passer du temps avec Saya, même dans ces circonstances un peu particulières. Par ailleurs, les cours particuliers dispensés par la chef des « sidekick ass » donnent au jeune héros l’occasion de tripoter sa dulcinée en toute impunité. Ou en tout cas, ses pieds, car le shiatsu permettrait de soulager et gérer leur maladie commune. Saya semble particulièrement réceptive à cette technique de massage !

On retrouve dans ce tome la représentation démoniaque des hémorroïdes de Mitsuki. Je trouve cette façon de présenter la maladie à la fois très drôle et originale pour donner au lecteur une idée concrète de ce que ressent le personnage principal, en plus des explications théoriques fournies sous forme de schémas.

Shiori, que l’on croyait guérie, fait une rechute, ce qui la fait douter de sa capacité à gérer ce problème et met en péril sa confiance en elle. Pourra-t-elle vraiment devenir le médecin qui éradiquera à jamais cette maladie ? Comment pourrait-elle convaincre ses futurs patients qu’elle les guérira si elle-même ne parvient pas à se soigner ? Heureusement, les « sidekick ass » sont là pour lui remonter le moral et la soutenir dans cette épreuve.

Toutefois, un triangle amoureux semble s’installer. Qu’adviendra-t-il alors de l’amitié qui vient à peine de s’installer entre nos trois protagonistes ? Saya et la mère de Shiori sont convaincues que cette dernière est amoureuse de Mitsuki… (Soit dit en passant, la mère en question avec son franc parler, son manque de pudeur et son goût pour la bière n’est pas sans me rappeler la Misato Katsuragi de l’anime Evangelion.)

C’est sur ce second volume que cette courte série s’achève. Il s’agit, d’après moi, de la longueur appropriée, car bien que traité avec beaucoup d’humour, c’est un sujet des plus sérieux, qui pourrait rapidement lasser le lecteur s’il était abordé de façon trop approfondie.

J’ai, en tout cas, pris beaucoup de plaisir à lire Anus Beauté, et j’ai bien ri avec certaines scènes. Si d’autres séries de Takeshi Ohmi venaient à être publiées en France et si elles sont de la même qualité que celle-ci, je les lirai volontiers.

Geekritique de SwitchDadooka

Titre : Anus Beauté Tome 2
Auteur : Takeshi Ohmi

Genre : Humour
Date de parution : 8 septembre 2016

Pagination : 176 pages
Série terminée en 2 tomes.

Images disponibles dans la chronique du Tome 1.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire