mercredi 11 janvier 2017

[GeeKritique] Ma critique de Happy Clover Tome 5 FIN

Direction une dernière fois pour la Forêt du Croissant de Lune afin de découvrir ce que nous ont mijoté Clover et ses amis Mellow, Buster, Scoot, Gabi, Mermoz, Noisette, Curry et les autres. Ce cinquième et dernier tome de Happy Clover, manga de Sayuri Tatsuyama, vient donc clôturer le quotidien de cette joyeuse bande d’amis que l’on prenait plaisir à découvrir au travers de situations de la vie de tous les jours. Leur quotidien était jusqu’ici assez mouvementé, nous offrant de nombreux moments émotionnels, drôles mais tristes aussi. Nous avions précédemment découvert diverses péripéties dont une sacré dispute entre amis, l’absence de Buster un été, les sextuplés qui gardaient un secret ou encore leur participation à un grand concours hivernal. Le moment est venu pour nos amis de tirer leur révérence avec ce dernier tome de Happy Clover, que vous retrouvez aux éditions nobi nobi !.


Les aventures dans la forêt du Croissant de Lune vont aujourd’hui toucher à leur fin. Ce cinquième tome conserve la même trame scénaristique que les précédents, nous offrant son lot de nouvelles histoires et jouant sur les sentiments de son lecteur. Ici, nous découvrons comment Clover s’est vue embarquer dans une histoire de vol de miel, une autre sur une mystérieuse lettre ou encore une histoire sur Mellow qui part à la recherche de son rêve, une autre sur la love story de Gaby pour finir avec le départ de Clover. Eh oui, vous pouvez sortir les mouchoirs, Clover et Buster préparent leur voyage et vous découvrirez ce qu’il en adviendra…

Ce cinquième tome compte un total de 12 histoires courtes, dont 2 sont consacrées au voyage de Clover, accompagnées d’une histoire bonus où il est question d’une goutte d’eau. L’émotion est ici à son comble, en plus des divers sentiments habituels que l’on pouvait retrouver sur les précédents tomes. Sayuri Tatsuyama conserve le même schéma et c’est ce qui fait que Happy Clover est une série facile et agréable à lire surtout pour le jeune public. L’univers se veut à la fois chaleureux tout en proposant des situations plus difficiles à gérer dans la vie de tous les jours. Tout n’est pas toujours rose mais rien n’est insurmontable. Les histoires présentes dans ce dernier tome sont bon enfant, drôles et ne manque pas de s’attarder sur la bonne humeur et l’amitié qui règne au sein de joyeuse bande. Les messages transmis ici sont on ne peut plus éducatifs.

Me concernant, j’ai trouvé les histoires plaisantes, bien mises en scènes et je suis resté touché par la fin de la série. Le sommaire détaillant les divers chapitres de ce tome vous dévoilent forcément les histoires finales sans pour autant vous offrir la réelle scène finale. Car oui, le départ de Clover n’est pas forcément la toute fin de Happy Clover. On peut découvrir cette dernière scène mais le doute subsiste tout de même. Sinon outre ces dernières histoires, j’ai davantage apprécié l’anecdote sur l’abri de Buster ou encore la mystérieuse lettre.

HAPIHAPI CLOVER ©2006 Sayuri TATSUYAMA/SHOGAKUKAN

Sayuri Tatsuyama continue d’offrir d’agréables moments à son jeune public au travers d’histoires diversifiées entrecoupées de brèves histoires d’une page disposées entre chaque mini histoire. Le scénario proposé dans Happy Clover garde toujours son côté bon enfant tout en proposant des aléas de la vie bien plus difficiles à vivre, tels des disputes, des conflits de vol, nous avions aussi découvert dans les précédents tomes les dangers que peuvent provoquer le fait de s’éloigner un peu trop loin et de ce que peuvent provoquer les rencontres avec les humains. Les dessins sont fidèles aux autres tomes, on garde le même style et Sayuri Tatsuyama offre toujours autant de gaieté aux personnages via des expressions faciales attachantes. Les histoires distinctes les unes des autres permettent de couper la lecture de manière optimale sans pour autant perdre le filon sur les événements qui se sont précédemment déroulés. Comme d’accoutumé, les jeunes enfants apprécieront une nature bien décorée et accueillante.

« Happy Clover est une série attachante et très émouvante, du moins on ressent davantage ce dernier sentiment évoqué au cours de ce dernier tome. Amitié, joie et tristesse sont ici de rigueur d’autant qu’il fait bon vivre dans la Forêt du Croissant de Lune… »
GeeKritique de Samy Joe


Happy Clover – volume 5 (FIN)
Auteur / Illustrateur : TATSUYAMA Sayuri

Date de publication : 30 novembre 2016

Format : 11,5 x 17,5 cm
Nombre de pages : 192 pages NB

Aucun commentaire:

Publier un commentaire