lundi 27 février 2017

[GeeKritique] Ma critique de Monster X Monster Tome 1

Que diriez-vous de découvrir un univers fantasy comme vous ne l’avez peut-être pas connu jusque-là ? C’est ce que nous propose l’éditeur Ki-oon avec Monster X Monster, une série qui prend vie à l’époque des monstres et qui ne manque pas d’humour, bien au contraire. Cette série est signée Nikiichi Tobita, connu pour divers webcomics dont la parodie du jeu vidéo Dragon Quest V, qui semble vouloir réitérer cette pratique avec Monster X Monster. C’est du moins le ressenti que j’ai eu à la découverte de ce premier tome où la chasse aux monstres n’est pas sans rappeler celle de la licence du jeu vidéo Monster Hunter. Le moment est donc venu de vous parler plus en détails de cette nouvelle série disponible aux éditions Ki-oon.


Résumé de l’éditeur :
L’époque où l’humanité tremblait face aux monstres est révolue. Aujourd’hui, ce sont les monstres qui sont les proies des humains ! Les Bringers, spécialistes de la chasse aux créatures fantastiques, sont de véritables stars respectées de tous. Enfin, sauf du héros de notre histoire, le pire glandeur de l’humanité ! À 29 ans, il vit encore chez ses parents et passe ses journées à se curer le nez en pestant contre l’attention portée aux Bringers. Il mène un combat quotidien contre sa mère, qui menace de le tuer s’il ne va pas chercher du travail... et, en bon parasite, il s’arrange pour rentrer bredouille à chaque fois ! 
Contre toute attente, la mère finit par avoir raison de la résistance du fils. Ce dernier se retrouve ainsi embarqué bien malgré lui dans un voyage initiatique pour devenir... Bringer ! Mais comment s’en sortir quand le moindre contact avec le plus minuscule des monstres suffit à vous faire tourner de l’œil ?

Notre héros aime se la couler douce et vit toujours chez sa mère à 29 ans. Il n'en glande pas une, mais vraiment pas, et passe sa majeure partie du temps à jouer aux jeux vidéo ou à picoler. Il est même du style à se laisser aller, ne prenant pas soin de son image et souhaite se dégoter une femme plutôt bien roulée. Je lui souhaite bien du courage. Ce qui me fait bien rire car sa dégaine est totalement à la ramasse, aucun charme n'émane de lui, sa coupe de cheveux est à revoir et ses manières n'en parlons même pas. En somme, il n'a pas grand-chose pour plaire, surtout qu’on le voit sans cesse à se curer le nez. C’est drôle certes, mais son image en prend en coup. À aucun moment on pourrait se douter que malgré cette image qu'on peut avoir de lui, il n’'est pas tout à fait dépourvu de qualité, du moins d’une en particulier, bien qu'ici cette qualité n'est pas ce à quoi on s'attendrait.

MONSTER × MONSTER © 2014 Nikiichi TOBITA / SHOGAKUKAN

Sa mère qui en a un peu marre de le voir inactif veut faire de lui un Bringer, en somme un chasseur de monstres, alors qu'ils les détestent, c'est pourquoi elle a prévu le coup en engageant certains de ces Bringers afin de faire de lui un des leurs. Il est important de chasser les monstres car ces derniers sont fort utiles pour les humains. Leurs dépouilles s’avèrent très importantes car on peut en faire des armes, des produits médicaux ou encore utiliser leurs carcasses pour se fabriquer des armures afin de mieux combattre les plus acharnés. Ce genre de procédé m’a de suite fait penser au jeu vidéo Monster Hunter dont le but est justement de chasser des monstres en tous genres afin de venir en aide aux villageoiss tout en récupérant diverses parties du corps du monstre tué afin de les utiliser à bon escient.

Je trouve que notre héros ne dégage pas vraiment de charisme contrairement à d’autres Bringers et même à certains monstres. Alors tous les monstres ne se valent pas, mais un effort a été réalisé sur certains d'entre deux d’un point de vue graphique. Le design de certains monstres est assez impressionnant je trouve et j'avoue même que certains ont vraiment de la gueule. Nikiichi Tobita nous offre là des dessins très détaillés, soignés, et j’aime assez le côté graphique de son œuvre surtout sur les monstres vraiment imposants et on constate d'ailleurs l’attention particulière portée sur ces derniers. Les pleines pages sont vraiment impressionnantes avec des monstres d'une taille colossale. La découpe des vignettes ajoute un plus, car on retrouve aussi des doubles pages où un monstre se retrouve en pleine page d'un côté avec de l'autre une découpe dynamique rendant l'action bien plus intense.

J'apprécie aussi dans ce premier tome les diverses situations un peu burlesques, comme  par exemple le passage où Mlle Askendette revient chercher un sabre et que notre héros trébuche baissant par inadvertance sa jupe, dévoilant de ce fait son sous-vêtement. Le fan service de ce genre reste minime mais il ne manque pas d'offrir d'autres scènes toutes aussi humoristiques. Le décalage se marrie alors assez bien avec les nombreuses scènes de combat créant ainsi une bonne diversité dans le scénario.



Monster X Monster offre un bon premier tome qui place clairement les bases nécessaires et ce de manière assez rapide. La série étant courte, avec un total de 3 tomes, il est important de placer rapidement les bonnes bases du scénario, bien que ce premier tome ne dévoile pas forcément tout, cela va de soi. Néanmoins, nous sommes ici en présence d'une intrigue intéressante, bien menée et drôle qui plus est, qui profite aussi d'un chara design et de planches vraiment très soignés. Les scènes se veulent dynamiques et vous apprécierez sans doute les quelques rebondissements présents dans ce premier tome avec une scène finale plutôt palpitante et inattendue. Me concernant, je ne m'attendais pas à une telle fin, la surprise fut vraiment totale et il me tarde de découvrir ce qu'il va bien pouvoir se passer dans le second tome.

« Qui a dit que l’univers fantasy ne pouvait être drôle, voire déjanté ? Eh bien, Nikiichi Tobita nous prouve le contraire avec ce premier tome de Monster X Monster où notre héros, glandeur de renom, se voit embarquer dans un périple qui lui est inconnu, où de terrifiants monstres font des ravages. Entre actions intensives et situations loufoques, une chasse de grande envergure s’offre alors à lui, mais a-t-il vraiment envie d’en faire parti ? »
GeeKritique de Samy Joe


Titre : Monster X Monster Tome 1
Auteur : Nikiichi Tobita

Parution : 23-02-2017
Format : 13 x 18 cm
Nombre de pages : 176

Tomes parus en VO : 3 (série terminée)
Lire les premières pages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire