lundi 3 avril 2017

[GeeKritique] Ma critique de Black Clover Tome 5

De mystérieux individus attaquaient la cité royale et parmi eux il y avait Rades, un agresseur à la magie assez puissante. La cité royale était alors prise d’assaut et les chevaliers mages n’avaient d’autres choix que de se mobiliser face à ces agresseurs inconnus qui s’avèrent en réalité faire farti de l’Œil Maléfique du Crépuscule. Cette situation ne se déroule pas pour le mieux pour les chevaliers mages, Yuno combattait corps et âme face à Catherine, Fuegoleon se retrouvait dans une très mauvaise posture, quant à Asta il fut enlevé par cette organisation qui semble en plus bien motivée à réduire en cendre le royaume de Clover. Après des péripéties mouvementées, voyons comment la situation évolue et ce qu’il advient d’Asta dans ce cinquième tome de Black Clover, disponible aux éditions Kazé.


Résumé de l’éditeur :
Les chevaliers-mages impuissants face à l’enlèvement d’Asta donnent la priorité à la sécurité des habitants et au soin des blessés… notamment Fuegoleon qui est entre la vie et la mort. Alors que les membres de la sombre organisation débattent du sort qu’ils réservent à la jeune recrue du Taureau Noir, l’homme le plus puissant du royaume entre en action… l’Empereur-mage ! Ceux qui se font appeler “l’Œil Maléfique du Crépuscule” vont bientôt comprendre ce qu’il en coûte de toucher à Clover !

Après avoir été sauvé par l'Empereur-mage, qui s’est dressé devant les membres de l’organisation appelée l’Œil Maléfique du Crépuscule, Asta retrouve certains de ses amis avant de retourner ensuite auprès des siens au sein même de la compagnie. Il ne manque pas de faire part aux autres de ce qu'il s'est passé quand il était entre les mains des "terroristes" (c’est ainsi que l’Empereur-mage les surnomment). Au sein de la compagnie, Asta retombe sur Luk et Magna sans oublier d’échanger quelques mots avec Yami, chef de la compagnie du Taureau Noir. De fil en aiguille, voilà que Finral embarque Asta et Luk dans une soirée drague. Nous assistons alors à un petit moment de détente où nos 3 compères font la connaissance d’Erika, Hélène et Rebecca.

Au cours de cette petite soirée, les 3 jeunes garçons font part de leurs exploits ce qui ne semblent pas intéresser les jeunes demoiselles de prime abord mais qui après mûre réflexion vont se mettre à penser différemment. Nos 3 amis arriveront-ils à conclure ? Suspens… De son côté, Asta discute avec Rebecca jusqu’au moment où un vieille homme vient pour prendre place à leur table s’immisçant dans leur conversation. Ce dernier tente alors une approche sur Rebecca mais Asta ne peut rester les bras croisés face à une telle impolitesse et fait ce qu’il sait faire de mieux.

BLACK CLOVER © 2015 Yuki TABATA / Shueisha Inc.

Un brin de folie dans ce tome, avec un peu moins d'action que le précédent dans sa globalité mais avec ce qu’il faut en termes de dynamisme sans manquer de sa dose d'humour qu’on apprécie tant. Asta est toujours au meilleur de sa forme et il n’en demeure pas moins affaibli par les événements passés. Une fois de plus, Asta croise de nouveau Yuno, son ami d'enfance et rival au poste d'empereur mage. D'ailleurs Yuno ne manque pas l’opportunité de montrer l'évolution de sa magie avec une invocation puissante.

Dans ce début de tome, l’Empereur-mage nous dévoile son talent et la manière dont il maîtrise sa magie face aux terroristes mais on le découvre aussi légèrement dépassé par un inconnu venu secourir ces mêmes terroristes. Est-ce le chef de l’Œil Maléfique du Crépuscule qui s’est déplacé en personne ? Bonne question... En tout cas, ce nouvel individu reste inconnu pour lors, seule une silhouette le représentait lors de son apparition. Et en parlant d'apparition, celle de Yuno est très brève, il croise juste son ami Asta dans ce tome, n’apparaissant que dans 4-5 pages tout au plus.

Le précédent tome laissait le lecteur sur une fin très intense avec la disparition d'Asta. Par contre, le fait de voir que tout soit revenu assez vite à la normal dès le début de ce cinquième tome me déçoit un peu. J’aurais apprécié un affrontement de plus grand augure au vu de la fin surprenante du tome 4. Les premiers chapitres évoluent assez vite, Asta est de retour aux bercailles pour son train-train habituel, ou presque. L'humour présent dans ce cinquième tome tient une place importante sans manquer de placer la dose d’action nécessaire au moment opportun. J'aime beaucoup ce que Yûki Tabata nous offre dans Black Clover, avec un scénario intense et drôle à la fois, ce qui procure au lecteur des sensations diverses d'épanouissement. Et c’est une fois de plus ce qui produit comme par exemple lors de la scène de la soirée drague, ou encore la jalousie dont fait preuve Noelle suite à la nuit qu’Asta passait à l’auberge. Tout ça parmi d’autres.

Dans ce cinquième tome, un membre de la compagnie du Taureau Noir est mis en avant. Il a la particularité d’être un ancien repris de justice en plus d’être obnubilé par sa petite sœur. Son nom : Gosh Adley et il est spécialisé dans la magie dite « miroirs ». Sa rencontre avec Asta va d’ailleurs faire de sacrées étincelles lorsque que Gosh rend visite à sa petite sœur à l’Église. Non loin de là, Asta rend visite à la jeune Rebecca, rencontrée lors de la soirée de drague et alors qu’Asta se voit proposer de passer la nuit à l’auberge, 2 enfants disparaissent. Mais il s’avère que la situation est toute autre, plusieurs enfants ont été enlevés par Vario et Neige afin d’être vidés de leurs magies. Débute alors une mission de la plus grande importance pour Asta qui accompagne Gosh et Theresa, la bonne sœur en charge des enfants à l’Église.

BLACK CLOVER © 2015 Yuki TABATA / Shueisha Inc.

C’est dans les derniers chapitres que la plus grosse partie de l’action se fait ressentir, avec de bons combats et de très belles invocations. D’ailleurs, une personne dans ce tome cachait bien son jeu dévoilant ainsi des sorts de qualité et puissants qui plus est. Me concernant, je suis resté surpris de la manière dont cette personne en question s’est dévoilée aux yeux d’Asta. Le moment fut vraiment appréciable. Tout comme la fin de ce tome qui met une fois encore l’accent sur un combat qui s’annonce des plus palpitants. Le sixième tome devrait donc démarrer sur les chapeaux de roues une fois de plus, Asta se retrouvant face à...  Il était moins une, j'ai failli tout vous déballer. La suite au prochain tome !

« Les péripéties d’Asta continuent de plus belles avec une grande intensité, sans manquer de placer la dose d’humour nécessaire à tout bon shonen ! Ce cinquième tome nous révèle quelques surprises saisissant d’autant plus son lecteur avec une scène finale qui annonce du lourd pour la suite. »
GeeKritique de Samy Joe


Black Clover Tome 5

Genre : Action, Aventure, Fantastique, Heroic Fantasy
Date de sortie : 22 mars 2017
Prix : 6,79 € (le commander chez Kazé)

Découvrir un extrait du tome 5 et visiter le mini-site.
Découvrir mon unboxing de la box presse.

Lire la critique du tome 6 (à venir).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire