vendredi 28 avril 2017

[GeeKritique] Ma critique de Man in the Window Tome 1

Qui n’a jamais voulu revenir en arrière pour rectifier certains événements non satisfaisants de sa propre vie ? Nous savons pourtant que cela est impossible et qu’il faut donc réfléchir à deux fois avant d’agir. Certains réagissent au quart de tour, d’autres sont plus prudents mais dans les deux cas rien ne garantit que vous avez fait le bon choix et qu’il vous conviendra quelques années plus tard. Pourquoi évoquer ici un tel sujet ? Eh bien, c’est en somme ce que les éditions Ki-oon nous proposent de découvrir au travers de cette série temporelle qu’est Man in the Window où il est question de choix que l’on entreprend et qui peuvent engendrer de lourdes conséquences dans notre vie.


Résumé de l’éditeur :
Quand Shuhei, 17 ans, reçoit un mot de la fille qu’il aime en secret, il n’en croit pas ses yeux. Sans se faire trop d’espoir, il se rend au lieu de rendez-vous, une ruelle sordide finissant en cul-de-sac. Comme indiqué, il frappe à la dernière fenêtre… et c’est une voix masculine qui lui répond ! Shuhei s’enfuit, mais lorsque l’inconnu l’appelle par son nom, il se retourne, interloqué. L’homme connaît son identité, ainsi que toutes sortes de détails intimes sur sa vie. Et pour cause : c’est son moi de 20 ans qui se tient devant lui ! 
L’adolescent a du mal à y croire, face à cette antithèse de son idéal de jeunesse. Hirsute, mal rasé, l’air blasé, le Shuhei adulte habite une chambre sombre et sale… De toute évidence, il a raté sa vie. Ses rêves d’avenir se sont écroulés, et il a sombré dans le désespoir. C’était compter sans la découverte de cette fenêtre, qui change la donne : tricher aux examens, gagner au loto, tout est possible à présent ! Le Shuhei du futur n’a plus rien à perdre, il est prêt à tout pour réécrire son passé. La tentation est forte, mais jouer avec les rouages de la destinée a un prix… 
Présent et futur s’entremêlent dans ce récit étrange et inquiétant, où rien ne se déroule comme prévu… Changer le passé est loin d’être simple. Une fois le processus enclenché, il n’y a pas de retour en arrière !

Les éditions Ki-oon n’en sont pas à leur première série intemporelle, vous avez d’ailleurs peut-être déjà lu Erased. Ici, le principe est un peu différent. On retrouve Shuhei Takagi, notre héros à deux âges différents, 17 et 20 ans, où la version de lui à 20 ans est bloquée dans une pièce ne pouvant communiquer avec son autre lui, jeune lycéen de 17 ans, au travers d’une fenêtre. Man in the Window nous conte alors comment la vie de ce jeune homme a évolué en 3 ans et elle est bien différente de ce à quoi il s’attendait. De base, Shuhei (17 ans) est un élève doué qui souhaite finir ses études à Todai, l’université la plus réputée du Japon. Mais voilà qu’un beau jour, une lettre est adressée au jeune garçon. Il est en ravi car elle est écrite par son amie d’enfance Ayaka, amie pour qui il éprouve bien plus qu’une simple amitié. Toutefois, sa joie va vite en prendre un coup quand il va s’apercevoir que cette lettre ne semble pas été écrite de la main de la jeune fille.

© 2015 Masatoki, Anajiro / SQUARE ENIX

Arrivée sur place, il suit la demande écrite sur la lettre, frappe à la porte et découvre un homme balafré, à l’allure douteuse. Le Shuhei de 17 ans comprend après divers échanges que cette personne ne lui est pas inconnue, face à lui se dresse Shuhei, ce même jeune homme âgé alors de 20 ans. Des frissons l’envahissent, d’autant plus que son lui de 20 ans lui apporte des nouvelles qui ne sont des plus plaisantes. En somme, il lui indique qu’il a complètement raté sa vie et que ses rêves se sont envolés. Aujourd’hui, le Shuhei de 20 ans est là pour proposer à celui de 17 ans d’agir autrement afin de changer le cours de son histoire…

Man in the Windows est une série dont l’intrigue prendra fin au bout du troisième tome, ce qui promet un bon scénario à en juger par ce premier que j’ai trouvé très intriguant. Masatoki, scénariste de la série, laisse entrevoir une bonne intensité dans les relations qu’entreprend le jeune homme de 17 avec son lui de 20 ans. Mais voilà, pour écoper d’une meilleure vie, la façon de faire de Shuhei (20 ans) n’est pas des plus honnêtes. Ce dernier dispose d’une bonne longueur d’avance, ce qui peut être un atout pour changer le cours de sa vie, car il connaît les épreuves des examens, les résultats des jeux du hasard comme le loto, bref, de quoi s’enrichir facilement.

On peut considérer que Shuhei (20 ans) tente de corrompre son jeune double mais le tempérament du jeune homme de 17 ans est tout autre. Se laissera-t-il influencer ? Au vue de tout ce que lui raconte Shuhei de 20 ans, on est en droit de se demander comment une telle descente aux enfers à était possible en si peu de temps. Il aura à peine fallu 3 ans pour que la vie du jeune Shuhei devienne catastrophique. Le suspense est présent et la tension entre les deux Shuhei est bien menée. L’intrigue entreprise ici est cohérente, on a une bonne gestion des faits entre la passé et le présent ou le futur, tout dépend de quel point de vue on se place.

J’aime beaucoup le mystère qui pèse sur la relation des deux jeunes hommes et son dessinateur, Anajiro, nous offre de quoi apprécier cette tension au travers de dessins assez marquants. J’apprécie le côté graphique porté dans Man in the Window avec la présence de plusieurs vignettes sombres, ce qui ajoute une pointe de noirceur à la scène. Les décors sont eux aussi bien présents, et retranscrivent bien la scène encourue. Quant au divers protagonistes, ils ne sont pas laissés pour compte, et bien que les traits peuvent sembler simples, les expressions de ces derniers sont assez réalistes.



Ce premier tome de Man in the Window place confortablement les bases nécessaires à une intrigue qui tend à se développer pour la suite. Plusieurs questions subsistent tout de même après la découverte de ce tome mais nul doute que les événements vont prendre une autre tournure dans les tomes suivants. Cette série temporelle est une bonne découverte et son intrigue en 3 tomes, sera appréciée des lecteurs férus de séries courtes. Comme d’accoutumé les éditions Ki-oon offre une édition très propre, très bien encrée avec du papier de qualité.

« La relation du jeune Shuhei de 17 ans avec son double de 20 ans est cohérente. Mené par un scénario intriguant et des dessins de qualité, Man in the Window a de quoi offrir à son lecteur une série temporelle très prometteuse. »

GeeKritique de Samy Joe

Titre : Man in the Window vol. 1
Auteurs : Anajiro / Masatoki

Parution : 13-04-2017
Format : 13 x 18 cm
Nombre de pages : 216

Prix de vente : 7,90 €
Lire les premières pages.

Tomes parus en VO : 3 (série terminée)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire