lundi 24 avril 2017

[GeeKritique] Ma critique de Tonkatsu DJ - Intégrale DVD

Est-ce que vous vous seriez dit un jour vous que l’art culinaire pourrait avoir une quelconque similitude avec l’art musicale ? Quels points communs peut-on retrouver d’un côté comme de l’autre ? C’est ce que je vous invite à découvrir avec cette série animée assez originale qu’est Tonkatsu DJ, aujourd'hui disponible en DVD aux éditions Kazé. Sachez avant tout que Tonkatsu DJ est l’adaptation du manga de Iipyao et Yujiro Koyama et dont la réalisation a été confiée au studio Deen, connu notamment pour Ranma ½, Fruits Baskets, Getbackers, Initial D et j’en passe. Ayant moi-même été agréablement surpris par Tonkatsu DJ, je tenais à partager avec vous cette découverte où l’humour ne manque pas.


Résumé de l’éditeur :
Age-Taro mène une petite vie tranquille et aide son père à tenir le Shibukatsu, restaurant de quartier, dont la spécialité est le porc pané. Mais bon, c'est loin d'être l'occupation la plus exaltante du monde !
Un soir, le jeune homme livre un bentô dans le quartier de Shibuya à un gérant de boîte de nuit. Pour le remercier, celui-ci lui propose de rentrer gratuitement dans la discothèque !
Age-Taro découvre avec stupeur le groove et les vibes de l'incroyable Mister DJ Fry, un très respecté DJ. Phénomène étrange : il croit voir son père se substituer au fameux DJ. Il trouve des éléments de similitude entre mixer des disques et mixer des ingrédients de cuisine.
C'est DJ qu'Age-Taro veut devenir. Signe supplémentaire du destin : DJ Fry lance un vinyle dans le public en délire, qu’Age-Taro attrape, et le désigne comme son successeur aux platines.
C'est décidé, Age-Taro va travailler dur pour apprendre les secrets du porc pané et devenir le DJ le plus en vogue de Tôkyô !!!

Alors que pensez-vous de ce synopsis des éditions Kazé ? Intéressant ? Intriguant ? Drôle ? WTF ? Oui c’est un peu tout ça à la fois, j’en conçois. La première fois que j’ai regardé Tonkatsu DJ c’était sur ADN quand le streaming a débuté et je trouvais le design assez particulier alors je me suis dit que je reviendrai sur la série un peu plus tard. Entre temps, Kazé sort l’intégrale des épisodes me proposant ainsi de renouer avec la série. J’en ressors très surpris et ce pour plusieurs raisons que j’aimerais partager avec vous.

Tonkatsu DJ est un animé qui met en avant une passion pour un métier jusqu’alors inconnu de notre jeune Age-Taro spécialiste, ou presque, de porc pané. On est bien d’accord que maitriser la cuisson du porc pané n’a à priori rien à voir avec le Djing et pourtant, Age-Taro va y trouver une grande similitude. Petit aparté, sachez que le Djing est un ensemble de techniques utilisées par les DJ pour produire leurs sons.

©Yipiao,Yujiro Koyama/Shueisha,TDA Production Committee

C’est lors d’une livraison tardive qu’Age-Taro se retrouve au pied d’une boîte de nuit et pour le remercier de cette livraison le gérant de la boîte l’invite à entrer. C’est une grande première pour Age-Taro et non des moindres car de cet événement va découler l’avenir d’Age-Taro, un avenir où il se découvre une passion soudaine, celle de devenir DJ. Mais pas n’importe quel DJ, Age-Taro veut devenir LE plus grand DJ du Tonkatsu !

Sur la piste, et suite à une écoute intensive du tempo, il constate que le tempo envoyé par le DJ semble correspondre à celui de la préparation de porc pané, plus précisément de la découpe rapide de l’ingrédient. Ce soir-là le jeune homme assiste à une soirée hors-norme, le tant renommé DJ Big Master Fry est de la partie et balance dans la foule un vinyle qui atterrit dans les mains d’Age-Taro. C’est comme écoper du Saint Graal, mais le souci est qu’Age-Taro ne connaît strictement rien au Djing et qu’il ne dispose d’aucun matériel ne serait-ce que pour écouter ce fameux vinyle.

La peur de l’inconnu n’a pas sa place ici et même si le jeune homme n’est pas adepte du jargon du milieu il ne va pas baisser les bras pour autant. Au contraire Age-Taro fait preuve d’ambition et se renseigne un peu à droite à gauche avant de recevoir principalement l’aide de ShugoOshibori, livreur de serviettes au restaurant, qui connaît lui-même Goro Mizokuro, le propriétaire d’une boutique de disques d’occasion. L’entraide continue également avec ses amis qui lui fournissent un peu de matériel mais il lui manque la pièce principale : la platine. Ce n’est sans compter sur un peu de chance que notre DJ en herbe passe devant un magasin d’occasion où il y déniche un set de platine complet pour la somme hallucinante de… 105 yens (soit environ 0.91 cents d’euros) ! La joie l’envahit. Le voilà fin prêt pour organiser sa première teuf et ça déchire !

©Yipiao,Yujiro Koyama/Shueisha,TDA Production Committee

Mais voilà, le jeune Age-Taro ne s’arrête pas en si bon chemin, il doit parfaire son talent et une fois encore c’est en boîte de nuit que la chance vient à lui. Il fait la connaissance de DJ Oily, roi du Quick Mix (un art de changer de style rythmique et de morceau assez rapidement) qui lors de sa prestation va tomber raide à terre, manquant de calories. De cette situation découle une rencontre importante car tous deux vont se venir en aide mutuellement. J’ai trouvé d’ailleurs ce passage assez drôle car la négociation bat son plein. Alors que Dj Oily crève toujours la dalle, il va proposer ses services de « coach » à Age-Taro en échange de nourriture, du moins 3 cuillères de saindoux par jour et en échange il lui apprend le Djing. Sérieux, ce deal de ouf m’a fait exploser de rire !

Mais assez parlé de l’animé, histoire que vous puissiez découvrir le reste, et concentrons-nous sur quelques à-côtés. Après avoir vu les 12 épisodes de 9 minutes chacun, oui c’est très court et c’est une des raisons qui fait que la découverte de Tonkatsu DJ est un véritable plaisir, je suis resté saisi par la série. Le format est bien adapté et les épisodes s’enchaînent les uns après les autres, ça se dévore comme des petits pains. Moi qui me freinais sur le chara design un peu particulier, qui ne porte pas de mine de prime abord, j’ai vite changé d’avis car il colle assez bien avec l’univers et l’humour qui émanent de cette série, notamment lors de l’utilisation de caricatures abusives. Vraiment, l’humour est garanti ! Les épisodes offrent un contenu vraiment bien cadencé, sans temps morts, avec un langage couramment utilisé des DJ et autres clubbers. L’univers est ici bien respecté, tout comme celui utilisé en cuisine pour la préparation des plats. Un délice !

Je confirme les dires d’Age-Taro au sujet de Tonkatsu DJ, à savoir que cette série « c’est le pouvoir du groove » ! Cette série m’a agréablement surpris avec une histoire drôle et joviale à la fois. Les éditions Kazé vous propose une petite perle rare qui ne manque pas d’originalité, les principaux personnages disposant d’un caractère intéressant, dont certains à la limite du délire totale. En ce qui concerne le packaging, il est assez sobre avec un boitier DVD contenant les 2 DVD accompagné d’un décapsuleur, le tout recouvert d’un insert cartonné. Pour ceux qui espéraient une VF, sachez qu’il n’en est rien. Seuls la VOstFR est d’actualité, ce qui lui vaut une sortie rapide en version DVD.



Sur ce, je vous invite à découvrir cette série qu’est Tonkatsu DJ, surtout que le premier épisode est visible gratuitement sur la chaîne YouTube de Kazé (ci-dessus), histoire de en vous faire une première idée. Par contre, je vous conseille de regarder au moins les 3 premiers épisodes afin de mieux approfondir l'expérience, mais là il faudra vous rendre sur le site ADN. C'est un conseil, ne vous arrêter pas au premier comme je l’ai fait à l’époque pour ne pas restez pas sur un à priori quelconque. Me concernant, j’ai kiffé et pas qu’un peu !

« Bien rythmé et drôle à souhait, Tonkatsu DJ est un animé qui balance de très bonnes ondes et ne manque pas de nous ouvrir l'appétit. La découverte fut Djingantesquement agréable !  »
GeeKritique de Samy Joe


Titre : Tonkatsu DJ

Type : série d'animation
Genre : comedie
Durée : 12 x 9 minutes
Année de production : 2016

Langues : Version originale sous-titrée français
Coffret DVD à 19.96€ sur le site de Kazé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire