lundi 24 avril 2017

[TEST] Mr. Shifty sur Nintendo Switch

Il y a des jeux dont les premières images ou bandes-annonces vous font dire "Waouh, ce jeu a l'air dingue, il faut absolument que j'y joue !" et c'est exactement la réflexion que je me suis faite lorsque j'ai découvert Mr. Shifty pour la première fois. Développé par la Team Shifty et édité par tinyBuild, ce jeu d'action/Beat'em all nous promet un gameplay fun, dynamique et innovant, mais qu'en est-il en réalité ? C'est ce que nous allons décortiquer au travers de ce test réalisé sur la version Nintendo Switch.


QUAND HOTLINE MIAMI, DIABLO DES X-MEN ET MATRIX S'UNISSENT CONTRE LE MAL.
Mr Shifty est un jeu d'action pur et dur où vous n'aurez pas le droit à l'erreur puisque chaque blessure, chaque coup, vous sera fatal, à l'instar de ce que l'on voit dans Hotline Miami, et vous renverra invariablement au dernier checkpoint. Pour éviter ce funeste destin, Shifty a à sa disposition une force surhumaine qui enverra valser ses adversaires à travers les baies vitrée et s'encastrer dans les murs. En tant que vrai badass, notre héros n'utilise pas d'armes à feu, lance-flammes ou autre lance-roquettes puisque c'est à coup de poing qu'il va venir à bout de la vermine.

Engagé pour retrouver du Méga-plutonium volé puis stocké dans son building personnel par le Président Stone, notre héros ne pourra pas uniquement compter sur ses poings pour se sortir des 18 niveaux que comptent le jeu et qui sont autant d'étages à gravir afin d'arriver dans les bureaux de sa cible. Pour l'aider dans sa mission, il possède la capacité de se téléporter sur de courtes distances, ce qui lui permet d'attaquer les ennemis par surprise, d'éviter de rester trop longtemps dans la ligne de mire et de pénétrer dans diverses pièces ne possédant pas forcément d'ouvertures. Cette capacité rappelle fortement Diablo présent dans les films X-men, notre héros disparaissant lui aussi dans un nuage noir avant de réapparaître un peu plus loin. C'est cette capacité même qui va apporter au jeu un aspect ultra dynamique, pêchu et en même temps assez stratégique.

Pourquoi stratégique ? Tout simplement parce que la téléportation n'est pas illimitée, Shifty disposant d'une réserve d'énergie lui permettant 5 sauts. Bien que la jauge se recharge extrêmement vite, trop de sauts successifs sans pause videront la jauge qui mettra quelques secondes pour se recharger. Autant vous le dire tout de suite, tomber à court, cela signifie bien souvent mourir et il vous faudra donc prendre l'habitude de compter le nombre de sauts mais également intégrer le timing des recharges. De cette façon, votre héros pourra libérer tout son potentiel et s'épargner des morts inutiles.

Notre héros dispose d'un autre atout qui lui permettra de se tirer de certaines situations de mort imminente, la manipulation du temps. Cette capacité est disponible quand un grand nombre d'ennemis ont été éliminés dans un laps de temps restreint. Un peu comme le "Bullet time" dans Matrix, cette capacité se déclenche lorsque Shifty est dans la ligne de tir d'un ennemi qui vient de faire feu. Cela lui laisse alors quelques secondes au cours desquelles il se déplace normalement alors que le temps est ralenti. Idéal pour se mettre à l'abri ou dégommer les quelques ennemis restants.


UN GAMEPLAY DYNAMIQUE ET JOUISSIF MAIS...
Lorsque vous débutez le jeu, point de longue scène d'introduction, de longues explications, mais une prise en main progressive des mécaniques de gameplay. Ainsi, briefé par Nyx avec qui vous êtes en communication, vous apprenez d'abord à utiliser la téléportation puis comment se débarrasser d'un ennemi à coup de poings ou en utilisant les éléments du décor tels que les portes que vous pourrez arracher et jeter afin de neutraliser d'un coup un ennemi à votre portée. Bien qu'il n'y ait pas d'armes à feu à notre disposition, il sera possible de récupérer toute sorte d'objets à lancer sur les ennemis. Cela va des canettes de Coca, à des vases, des têtes de statues ou des boucliers présents sur ces dernières. En plus de ces objets à usage unique, il sera possible de trouver des épées, des bâtons ou encore des balais qui se révéleront très utiles puisqu'ils permettent de se débarrasser d'un ou plusieurs ennemis en un seul coup. Toutes les armes sont très utiles mais je me dois de décerner la mention spéciale au délirant Trident de Neptune qui permet de faire des brochettes d'ennemis et qui m'a particulièrement amusé. Je ne vous en dirai pas plus sur cette arme et vous laisse le soin de la découvrir.

Soyons clair, Mr. Shifty est un jeu difficile, exigeant, où les morts seront nombreuses, très nombreuses... Vous aurez l'occasion de vous en rendre compte dès le premier niveau puisque passée la phase d'initiation du gameplay qui ne vous prendra guère plus de 2 minutes, vous aurez à faire fasse à vos premiers combats. Et dès cet instant vous pénétrez dans un univers où le gameplay est ultra dynamique, où il vous faudra faire preuve de skill et de finesse pour ne pas mourir.

Quand Shifty fait un carnage !

Vous vous rendrez vite compte que les éléments du décor font partie intégrante de la stratégie permettant de se débarrasser des ennemis et qu'il ne faut jamais confondre vitesse avec précipitation sous peine de vous retrouver sans téléportation ou criblé de balles. Cela sera d'autant plus vrai qu'il existe plusieurs types d'ennemis qui ne laisseront passer aucune erreur du fait de leur dangerosité. En effet, en plus des "tireurs basiques" qui visent bien mais sont assez lents à tirer, vous aurez à faire face à d'autres comparses équipés d'armes automatiques, de fusils de chasses, de lance-flammes, de lance-grenades ou encore de lance-roquettes. À cette joyeuse bande s'ajouteront également des armoires à glace qui demanderont beaucoup plus de coups pour être tués et des ninjas se déplaçant à la vitesse de l'éclair.

Plus on augmente dans les niveaux, plus la difficulté est importante et les morts nombreuses, la Team Shifty ayant réussi à mettre en place une IA bien ficelée avec des ennemis curieux venant enquêter lorsqu'ils voient un mort ou entendent un bruit mais également en créant judicieusement des groupes composés de types d'ennemis aussi complémentaires que dangereux.

Néanmoins, le gameplay est vraiment jouissif et on prend vraiment beaucoup de plaisir à voir les ennemis voler à travers les pièces, défoncer les murs ou les fenêtres sous la puissance des coups de Shifty. Quel régal également d'utiliser son pouvoir de téléportation afin de désorienter les ennemis et les faire se tirer mutuellement dessus ou encore de lancer une mine que l'on vient de récupérer au sol directement sur un membre d'un groupe. Ces techniques seront extrêmement utiles dans certains niveaux où le nombre d'adversaire est phénoménal.

À noter qu'il vous faudra parfois faire preuve d'encore plus d'habileté du fait de la présence de lasers vous obligeant à vous déplacer selon un certain timing alors même que vous êtes en train de lutter contre des hordes déchaînées.


… QUELQUES FAIBLESSES ARTISTIQUES ET TECHNIQUES.
Tout pourrait être pour le mieux dans le meilleur des mondes mais ce n'est pas le cas, car même si les premiers niveaux sont assez variés du fait d'un apport régulier de nouveaux éléments de gameplay (nouveaux types d'ennemis, éléments du décor voulant votre perte), cela n'est pas forcément le cas dans la seconde moitié du jeu qui peine à se renouveler. Le fait que l'aventure se passe dans un immeuble n'aidant pas vraiment puisque les niveaux conservent tous une esthétique proche et au final à une ou deux exception près, aucun ne sort vraiment du lot. Je pense que la Team Shifty aurait pu aller plus loin dans l'expérience de jeu mais cela n'a malheureusement pas été le cas et il y a comme un petit goût de "trop peu" dans ce titre, ce qui est bien dommage. D'autant plus que le jeu s'avère plutôt réussi graphiquement.

Au niveau de la musique, celle-ci est sympathique mais sans plus. Elle n'est pas énervante mais ne restera pas dans les mémoires malgré deux ou trois thèmes vraiment bons. Quant au scénario, comme tout bon Beat'em all qui se respecte, il est inexistant ou presque. Il y a bien un peu d'humour dans les rares dialogues présents, malheureusement certains d'entre eux ont souffert du passage de l'anglais au français.

Mais le plus gros point faible de Mr. Shifty réside dans d'importants problèmes de fluidité qui apparaissent entre la moitié et le dernier tiers de l'aventure, ce qui tranche avec l'extrême fluidité dont le jeu faisait preuve jusque-là. Ceux-ci ne sont pas anecdotiques puisqu'ils provoquent des mini-gels dans les déplacements du personnage, ce qui peut, dans certaines phases un peu tendues, vous amener à mourir. Et vu la difficulté de certains passages, le joueur n'a certainement pas besoin de cette difficulté supplémentaire. Heureusement, ces ralentissements ne sont pas sur l'ensemble des niveaux mais sur certains passages uniquement. Consciente de ce problème, la Team Shifty a indiqué qu'un patch devrait être disponible sous peu.
EN CONCLUSION
Mr Shifty fait parti de ces jeux esthétiquement réussis, au gameplay original et pas trop mal réalisé mais à qui il manque un petit supplément d'âme pour arriver au sommet. Selon que vous soyez un joueur aguerri ou non, finir le jeu devrait vous prendre entre 4 et 8 heures ce qui semblera peu pour certains en regard des 14.99€ à débourser.

Vous dire que Mr Shifty est le jeu ultime à posséder absolument serait mentir mais c'est un titre plus qu'honnête qui méritera d'autant plus sa place dans votre ludothèque une fois le patch améliorant les performances rendu disponible par le développeur.

Test de Ikekreham


Ce qu’on a aimé :
  • Le gameplay à la fois original et nerveux.
  • Le côté jouissif des combats.
  • Les graphismes très agréables.
  • La rapidité et la fluidité globale des animations…

Ce qu'on a moins aimé :
  • … sauf dans le dernier tiers du jeu, où les ralentissements peuvent parfois se révéler important au point de pénaliser assez fortement le gameplay (en attendant l’arrivée du patch correctif promis par les développeurs).
  • Ça manque d'innovation dans la seconde moitié du jeu.
  • L’absence de réel scénario et d’intérêt au niveau des rares dialogues.
  • La musique sympathique mais pas inoubliable.

Prix : 14,99€
Taille : 3 957.33 MB
Genre : Action / Beat'em all
Développeur & Éditeur : Team Shifty / tinyBuild

Testé en version dématérialisée gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire