lundi 15 octobre 2018

[GeeKritique] Ma critique de Sous un ciel nouveau (one-shot)

J’ai récemment eu le plaisir de recevoir des éditions Ki-oon, un ouvrage de leur collection Latitudes qui n’est autre que Sous un ciel nouveau. Ce one-shot, sorti en avril dernier, est dessiné par Cocoro HIRAI quant au scénario il est de Kei FUJII. Cet ouvrage nous offre non pas une seule et même histoire mais plusieurs dans lesquels sont notamment au centre de celles-ci la manière dont les liens entre diverses personnes s’installent. Laissez-moi donc vous en dire un peu plus…


Résumé de l’éditeur :
Sous un ciel nouveau, c’est un recueil de quatre histoires explorant les liens humains dans toute leur subtilité… 
Un couple de campagnards décide de tout faire pour garder à flot le café que leur défunt fils tenait avec tant d’amour à Tokyo. À l’âge de la retraite, loin de leurs racines et de leurs repères, c’est une nouvelle vie qui commence pour eux… 
Naoto n’a plus que sa mère. Celle-ci sent bien que son fils envie les autres enfants, qui peuvent s’entraîner au base-ball avec leur père. Que faire pour adoucir la solitude de son garçon ?
Yayoi a enfin trouvé l’âme sœur ! L’homme qui l’a abordée à la bibliothèque, charmant, gentil et élégant, a tout du prince charmant. Pourtant, malgré la façade avenante de son fiancé, elle se doute qu’il y a anguille sous roche…
Date et Abe sont amis d’enfance. Tous deux à la croisée des chemins pour leur carrière de sportifs, ils se remémorent le cours d’histoire le plus marquant de leur enfance, qui leur a appris une chose : la vie est courte, trop courte !

Comme l’indique donc le synopsis des éditions Ki-oon, Sous un ciel nouveau est un ouvrage qui regroupe 4 histoires courtes. Enfin, disons plutôt qu’on en retrouve une principale, décomposées en plusieurs chapitres, puis 3 autres histoires, une par chapitre, bien plus courtes. Je ne vais donc pas vous cacher que l’histoire la plus longue est celle qui m’a davantage touché émotionnellement. On y suit un couple de personnes âgées qui se voit dans l’obligation de quitter leur maison de campagne pour aller en ville. Un certain drame s’étant produit, ils ne peuvent rester là où ils sont. Leur historie est très touchante, c’est vraiment émouvant et les dessins sont là aussi pour bien mettre en avant ce ressenti. J’ai beaucoup aimé aussi le fait que cette histoire principale nous offre un point de vue de ce couple après plusieurs années dans les autres chapitres. On ne peut rester insensible à leur vécu. Mais cette histoire n’est pas la seule à m’avoir touché personnellement.

© Fujiigumi, Cocoro Hirai / Ki-oon

En effet, sur les 3 autres histoires qui sont donc moins détaillées, affichant des situations moins approfondies, mais qui ne manquent tout de même pas de jouer avec les sentiments, il y en a une qui sort elle aussi du lot. J’ai davantage été saisi par l’histoire de Naoto, ce petit garçon qui aime le base-ball et qui envie tous les autres enfants qui jouent avec leurs pères. Car oui, le père de Naoto n’est plus de ce monde. Je suis moi-même père, essayant d’être le plus proche possible de mes enfants, et du coup c’est peut-être aussi pour ça que cette histoire a su me toucher d’une certaine manière. Puis on arrive au moment où la mère du jeune garçon va agir d’une manière inattendue et du coup toucher profondément son fils. Parfois, il suffit d’un petit geste affectueux pour obtenir un grand soulagement. Cette histoire est pleine d’affection, on ne peut y être insensible.

Non pas que les 2 autres histoires sont insignifiantes pour que je ne m’y attarde pas, c’est juste qu’elles n’ont pas assez d’impact, ni même de réel impact, pour m’avoir ému. Cependant, ces dites histoires ont toutes deux un message à faire passer mais la manière dont les choses nous sont montrées n’est pas forcément le point fort.

© Fujiigumi, Cocoro Hirai / Ki-oon

Pour conclure, je dirai que Sous un ciel nouveau dispose de deux belles histoires émouvantes, très touchantes, tristes même mais aussi de deux autres histoires au potentiel moindre. Il est aussi dommage de constater que la qualité des dessins est assez inégales et que nombreuses sont les situations mise en scènes de manières simples, sans arrière-plan par exemple. Je dirai tout de même que cette ouvrage mérite qu’on s’y attarde surtout pour les deux histories sur lesquelles je me suis moi-même attardé ici. Aussi, la qualité de l’ouvrage est au rendez-vous, comme on a l’habitude avec les éditions Ki-oon dans ce format Latitudes avec du papier de qualité, une belle couverture cartonnée sans oublier les quelques pages couleurs.

À découvrir !

GeeKritique de Samy Joe

Titre : Sous un ciel nouveau - Latitudes
Auteurs : Cocoro HIRAI / Kei FUJII

Parution : 05-04-2018
Format : 17 x 24 cm
Nombre de pages : 240

Prix de vente : 15 €
Tomes parus en VO : 1 (one-shot)

Lire les premières pages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire