vendredi 22 février 2019

[GeeKritique] Mon avis sur le manga Are You Alice?, terminé en 12 tomes !

Nous voilà aujourd’hui en possession du dernier tome d’Are You Alice?, une série en 12 tomes éditée par Kazé et le moins qu’on puisse dire c’est que la traque n’a pas été de tout repos. Certes, l’action était intense la plupart du temps mais il nous est arrivé aussi de tomber sur un tome ou quelques chapitres plutôt calmes. Procédé qui était peut-être nécessaire pour le bon déroulement de cette histoire qui sort du commun.


Si vous avez suivi mes premières chroniques concernant cette série, vous avez sans nul doute constaté que j’ai de suite apprécié la découverte de cette « adaptation » d’Alice au Pays des Merveilles. Nous avons ici entre les mains un scénario qui est tout autre que celui que l’on a pu connaître avec la version de Disney, pour ne citer que cette dernière. Il faut savoir que dans Are You Alice? notre héroïne n’est pas féminine, c’est un héros et il est bel et bien masculin. Il s’avère qu’il a écopé de ce prénom sans réellement savoir pourquoi (au début). Tout a commencé lors d’une rencontre un peu spéciale avec le Chat du Cheshire qui lui expliqua certaines règles une fois arrivé à Wonderland. Puis Alice rencontra Le Chapelier fou qui l’emmena devant la Reine de Cœur et c’est à ce moment-là qu’Alice apprend qu’il va devoir chasser une certaine personne. Chasser ? Comment ça ? Eh bien disons que dans Are You Alice?, notre Alice doit traquer le Lapin Blanc et… le tuer !

Alice est donc prêt à vivre à Wonderland une aventure des plus surprenantes.

J’étais moi-même surpris en découvrant sa « mission », je ne pouvais donc passer à côté de cette série qui s’avère être incroyablement bien ficelée. Je tiens d’ailleurs à féliciter Anaïs Koechlin de Black Studio pour son dévouement et le travail de traduction (réalisé depuis le japonais) qu’elle a fourni tout au long de cette série car il faut avouer que par moments et dans certaines situations un peu particulières l’adaptation du texte ne devait pas être chose facile.

ARE YOU ALICE? © by Ai Ninomiya / Ikumi Katagiri / Ichijinsha Inc.

Revenons-en au titre. Ai Ninomiya nous offre ici un scénario intrigant et palpitant à la fois. C’est à de nombreuses reprises qu’on tombe sur une révélation ou tout autre rebondissement vraiment inattendu. Les événements prennent une tournure qu’on ne voit pas venir et la lecture tome après tome s’avère palpitante. Et il faut préciser aussi que les dessins sont très accrocheurs, chapeau bas à Ikumi Katagiri ! J’adore le style graphique ici mis en avant, certaines scènes sont vraiment magnifiques à voir. Un très bon point donc côté chara-design des personnages et on peut aussi noter que leur comportement et attitude ne sont pas laissés pour compte. Je prends par exemple la rivalité existante entre le Chat du Cheshire et le Chapelier fou qui est très bien orchestrée. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage du Loir, qui occupe une certaine place en milieu de série. On assiste à divers passages où ce dernier ne manque pas de montrer une pointe de violence. Car oui, Are You Alice? est une série où la violence tient une certaine place, qu’elle soit physique ou verbale. Soulevons tout de même que l’humour tient aussi une place dans cette traque. Certains chapitres se montrent un peu drôle, histoire de casser un peu cette ambiance macabre et lugubre qui émane par moments.

Cette série nous offre donc un scénario intense et il monte d’un cran durant certains tomes. Les rebondissements sont nombreux, on soulève par exemple la découverte de l’identité du Chapelier fou, entre autres… Mais j’avoue que par moments je me suis senti perdu, je ne savais plus trop où l’on se situait entre tous ces personnages, sans oublier la présence d’une autre Alice et d’un certain créateur ! Oui c’est voulu que je sois vague à ce sujet. On se retrouve donc en perte d’identité, on bascule de l’autre côté du miroir et que cela peut avoir de lourdes incidences sur sa destinée. Oui, celle d’Alice… mais laquelle ? Puis on découvre aussi comment et pourquoi l’actuel Alice est arrivé dans ce monde des plus dérangés. Tout au long de la série, on découvre pas mal de choses assez intéressantes, d’autres qui pourraient être choquantes pour certain(e)s. Mais il faut préciser que tout cela n’est que fiction !


Je suis donc revenu un peu sur la série car je tenais à vous en retoucher quelques mots avant de vous en dévoiler d’autres concernant ce 12ème et dernier tome. On est donc proche du dénouement final. Comment cette traque va-t-elle bien prendre fin ? Comptez sur moi pour ne pas vous le dire, cela va de soi, mais je compte tout de même vous dire que c’est intense dans le Passage de la Chenille ! Le jeu mis en place par le Lapin Blanc suit son cours, mais voilà que notre Alice compte bien mettre un terme à ce jeu et en finir avec tout ça. Il part donc à la recherche de sa grande sœur, souhaitant lui rendre son nom, mais c’est sans compter sur la présence de Lewis Carroll puis de…

Pour connaître le fin mot de cette histoire, je vous conseille vraiment de vous plonger dans cette série à la noirceur certaine qu’est Are You Alice? tant le scénario est assez fort, puissant par moments même. Plusieurs scènes du dernier tome m’ont assez surpris, une en particulière où un revolver est au cœur de l’action… À plusieurs reprises, on en vient à se demander où la fiction a démarré et où la réalité prend fin. Me concernant, je dirais qu’Are You Alice? est un manga au scénario immersif mis en scène par un coup de crayon précis, violent et c’est tout ce qui fait la beauté de cette œuvre.

Pour finir, je tenais à remercier les éditions Kazé et Anita pour le soutien qu'il m'apporte et la confiance dont ils me font part.

GeeKritique de Samy Joe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire