lundi 19 août 2019

[GeeKritique] Mon avis sur The Promised Neverland Tome 9, le Coffret Collector n°1 et le Roman "La Lettre de Norman"

Précédemment nous apprenions que d’autres enfants luttaient pour leur survie face aux démons qui prenaient un mal fou à organiser des chasses à l’homme. C’était sans compter sur l’arrivée d’Emma, qui fut faite prisonnière. Mais voilà, elle disposait d’un certain objet qui lui fut d’une grande utilité et qui nous donne aujourd’hui de quoi être surpris dans ce 9ème tome de The Promised Neverland !

Aussi, vous retrouverez en fin d'article quelques mots sur le coffret collector et le roman "La Lettre de Norman".


Résumé de l’éditeur :
Prisonnière de Goldy Pond, Emma rejoint une communauté d’enfants à la merci de puissants démons qui s’adonnent à la chasse aux humains ! Dans les entrailles du village, son stylo lui permet de déverrouiller une mystérieuse porte. En l’ouvrant, elle espère enfin découvrir l’identité et les véritables intentions de William Minerva…

Et c‘est moult informations et surprises dont nous écopons ici ! Ce 9ème tome est juste surprenant, on se retrouve subjugué à plus d’une reprise et ça fait un bien fou ! Sans entrer dans les détails, il est ici question de William Minerva, mais ce n’est pas la plus grande révélation du tome. Cela va de soi que je ne vais pas vous dévoiler de quoi elle en retourne mais elle fait son effet à coup sûr !

Ce tome fait parti des moments importants pour Emma, elle va avoir du pain sur la planche et c’est peu dire. Ici, on peut entrevoir qu’une rébellion semble pointer le bout de son nez, et qu’un soulèvement est en approche. Les révélations vont bon train, on savait qu’il y avait des mamans et là on découvre un certain « Papa » pour un personnage disons aussi spécial qu’important. On nous fournit aussi un certain nombre d’informations sur une « nouvelle ferme », mais si ce n’était que cela. On va ensuite assister à une chasse de grande envergure !

Ce 9ème tome est très dense et riche en informations, action et on n'en sort pas indemne, nous autres lecteurs. Je n’étais pas prêt à de telles découvertes et autres révélations. Tenez-vous donc prêt à en prendre plein les mirettes ! Les affrontements sont ici bien plus violents qu’avant, on a le sentiment que toute cette bande de survivants joue enfin dans la cour des grands ! Certaines vignettes sont un tantinet plus intenses que d’autres lors des faces à face. Certains d’entre eux, comme par exemple Gillian, arbore un regard bien différent, sans pitié même.


La fin de tome est des plus vives, le rythme y est très soutenu et il annonce pour la suite un face à face primordial entre deux vielles connaissances. Pour éclaircir ce dernier point, il n’est pas forcément question d’humains… J’en dis pas plus et vous invite fortement à vous procurer ce 9ème tome mené tambour battant du début à la fin !

Il y a tellement à dire que je me retrouve ici à vous en dire peu, pour la simple et bonne raison que ce tome est tellement surprenant qu’il n’en revient qu’à vous de découvrir tout son contenu. Sachez juste que le jeu ne fait que commencer !


Pour ce qui est du Coffret Collector, sachez qu'il embarque en plus du 9ème tome, un marque-pages métallique, un livret exclusif style calendrier avec de belles illustrations, une carte spéciale de remerciements ainsi que le roman "La Lettre de Norman".

Le roman s'attarde donc sur l'un des 3 personnages principaux, Norman. Ce dernier se confie, écrivant alors à ses compagnons comment il faut procéder pour que leur évasion soit un franc succès. Mais force d'écrire, Norman se remémore alors moult événements en compagnie des ses meilleurs amis. Une certaine nostalgie s'empare alors de lui, un sentiment plus qu'humain quand on découvre leur réel quotidien. Et nous autres lecteurs, nous retrouvons touchés par tant de tristesses qui émanent de ses mots. Nous avons là une toute autre vision de Grace Field House, celle de  Norman donc, qui semblait déjà avoir une longueur d'avance sur ce qui pouvait bien se produire plus tard...

Un roman qui offre un point de vue intéressant dont on se retrouve à apprécier les diverses souvenirs du jeune garçon.

GeeKritique de Samy Joe

Aussi, je remercie Anita et les éditions Kazé pour l’envoi de ce Coffret Collector bien avant sa sortie, ce qui m’a permis de vous en donner mon avis.

The Promised Neverland Tome 9
de de Kaiu Shirai (Scénario) et Posuka Demizu (Dessins)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire