mardi 12 janvier 2016

[3DS] Le test de Dragon Ball Z: Extreme Butoden

Kamehamehaaaaaaaaa !!! La saga Dragon Ball Z revient cette fois sur 3DS avec Dragon Ball Z: Extreme Butoden. Développé par les équipes d'Arc System Works, ce Dragon Ball Z propose un système de combat en 2D, beaucoup plus classique et accessible. Goku et sa bande seront enfin dans la poche de tous les fans. Maintenant voyons ce qu'apporte ce Dragon Ball Z: Extreme Butoden et à qui s'adresse-t-il ?


Avec une introduction qui vous met tout de suite dans l'ambiance, Dragon Ball Z: Extreme Butoden vous propose de prendre place à des combats en mode 2D beaucoup plus classiques et assez rythmés. Cet opus DBZ intègre beaucoup de mode de jeu qui seront à débloquer au cours de votre progression. Vous débuterez avec le mode Histoire Z qui comme son nom l'indique reprend l'histoire principale dans les grande lignes. Vous enchaînerez les combats avec vos héros préférés et vous débloquerez ainsi les différentes sagas de la série.

Le mode Histoire fini vous débloquerez le mode Aventure qui se décompose en huit zones et plusieurs missions afin de récupérer équipements et compagnons. Le mode Aventure vous demandera de remplir des missions avec des prix à la clé. Des notes sont attribuées à chaque fin de combat où le rang S, qui sera le plus élevé, vous permettra d'atteindre de nouveaux compagnons. Les modes se débloquent en cascade vous débloquerez ensuite le Championnat du monde extrême qui mettra à rudes épreuves vos nerfs, tout ça pour devenir le champion. Puis enfin les modes Versus et Combats par équipes vous laisseront libre choix et toute fantaisie possible en terme de composition d'équipes. Le contenu du mode solo reste très honnête et vous demandera beaucoup de patience et d'entraînement afin de tout débloquer, surtout les compagnons à récupérer.

Les combats se font en équipes que vous sélectionnez auparavant, vous avez la possibilité de choisir directement des combattants ou bien d'avoir également des combattants dits Z ASSIST qui n'apparaîtront qu'en soutien. Vous pouvez d'ailleurs en débloquer via des codes disponibles ici et . La prise en main est extrêmement rapide et vous prenez plaisir à enchaîner les combats. De plus, les combos sont assez faciles à réaliser. Dragon Ball Z: Extreme Butoden est plutôt destiné aux débutants puis au fur et à mesure vous vous rendez compte que malgré la facilité des enchaînements le jeu se révèle plus technique. Les combats deviennent nerveux et spectaculaires.


Dragon Ball Z: Extreme Butoden rend hommage aux affrontements de Super Sayan avec des décors très bien retranscrits, des animations percutantes lors des combos dévastateurs avec un coup final spectaculaire. La vitesse et le dynamisme des combats sont impressionnants. Lors des grosses attaques, des ralentissements se font sentir malgré tout. Vous retrouvez tous les lieux favoris de combat de la série ainsi que les thèmes musicaux de la série. Les bruitages aussi assez nerveux rendent vos combats plus réalistes que nature et vous vous laissez envahir par l'univers de Dragon Ball.

Apres quelques heures passées sur Dragon Ball Z: Extreme Butoden, on se rend compte malgré tout que le jeu souffre de défauts. Les combats bien qu’assez pêchus deviennent vite répétitifs dû principalement à la façon de combattre avec les personnages. Vous aurez le choix parmi 20 personnages sans compter les Z ASSIT possibles qui ne sont pas jouables malheureusement. Le gros problème est que Dragon Ball Z: Extreme Butoden se veut facile d'accès pour les débutants et donc se joue de la même façon et cela peu importe le personnage choisi. Vous pourrez donc jouer de la même façon avec Goku que Freezer ou même Cell pour déchaîner vos combos. Ce qui empêche Dragon Ball Z: Extreme Butoden de jouir d'une réelle profondeur de jeu.

Vous vous rendrez compte également que dans le mode Aventure, les personnages à débloquer sont extrêmement difficiles à atteindre. Les seuls personnages que j'ai pu débloquer sont ceux qui se débloquent juste par le dialogue d'une scénette. Avec une bonne durée de vie, le mode Solo bouclé on se sent prêt à passer aux choses sérieuses et là plus rien. On cherche le mode Online mais où est-il ? La grosse déception est donc cette absence de mode Online qui manque cruellement et même si le mode Multijoueur est présent il n’est pas assez complet pour prolonger le plaisir à deux. Par contre, il semblerait que ce manque soit comblé prochainement via une mise à jour du jeu. Nous attendons d’en savoir davantage.



Pour conclure, Dragon Ball Z: Extrême Butoden reste un jeu de baston assez sympa, nerveux, respectueux des fans et surtout facile d'accès pour les débutants. Proposant pas mal de modes de jeu, vous aurez une bonne durée de vie. Le principal intérêt de cet opus est de profiter de l'univers et des mises en scènes des combats titanesques que vous ferez. Vous passerez un bon moment avec ce jeu de combat des plus agréables grâce à son gameplay simple et efficace. Ce qui permet ainsi aux plus novices de prendre du plaisir dans un jeu de combat.

Test de Kakashi

Un Sayan "Z ASSISTé" par un autre !

Ce qu’on a aimé :
  • Jouabilité simple et instinctive
  • Combats dynamiques
  • Durée de vie appréciable
  • L'univers Dragon Ball Z

Ce qu’on a moins aimé :
  • Pas de mode Online (au moment du test)
  • Difficulté à débloquer les personnages

Genre : Combat
Développeur : Arc System Works

Aucun commentaire:

Publier un commentaire