mercredi 20 septembre 2017

[TEST] LEGO Worlds sur Nintendo Switch

Après un certain retard comparé aux versions concurrentes, LEGO Worlds s'installe enfin sur la console hybride de Nintendo, la Nintendo Switch. Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce titre, sachez qu'il s'agit d'un jeu de construction, de type "Minecraft", qui laisse place à votre imagination débordante et qui usent des principaux atouts de la licence LEGO. Vos rêves de gosse à vouloir créer un monde déjanté, aux multiples décors et univers LEGO devient aujourd’hui possible. Mais ce LEGO Worlds ne propose pas qu’un simple mode de construction, un mode aventure est lui aussi de la partie. Je vous propose donc de faire le point sur cet opus et sur ces différents modes de jeu.


On va donc se lancer dans cette nouvelle aventure qu’est LEGO Worlds où notre héros, de base astronaute, va faire face à une tempête d’astéroïdes. Du coup, son vaisseau est touché et il s’écrase sur une planète. Afin de le remettre en état, il va devoir retrouver des briques LEGO d’orées. Plus il découvrira de briques et plus il aura accès à d’autres planètes. Son but étant d’en récolter un certain nombre afin de devenir Maître constructeur. On commence donc par créer son propre personnage. Libre à vous de le customiser à votre goût et ce de la tête aux pieds. Une multitude de possibilités s’offrent à vous : coupe de cheveux, tenues vestimentaires et j’en passe. Une fois votre héros créé et avant d’entamer la partie construction, je pense qu’il est plus judicieux de se lancer dans le mode Aventure, histoire de comprendre et de bien assimiler les bases du gameplay.

Ce mode Aventure est à prendre comme un bon tutoriel. C’est ici que vous apprendrez la maîtrise de vos principaux outils et des diverses compétences nécessaires avant de partir à la conquête de la galaxie "pas si lointaine" et de laisser votre créativité déborder d’idées. De petites missions vous sont ici demandées et vous voyagerez de planète en planète afin de les réaliser. C’est en réussissant une mission que vous récolterez la brique d’or, dont plusieurs sont nécessaire afin accéder à telle ou telle autre planète.


Je vous conseille vraiment de commencer par ce mode Aventure, pour la simple et bonne raison que cela vous sera bien plus intuitif d’utiliser les divers outils de construction, destruction, découverte, peinture, paysagisme ou ceux qui ont une toute autre fonctionnalité. De ce fait, vous apprécierez davantage la création de votre propre univers dans le mode Sandbox (Bac à sable). Sachez par exemple que c’est dans le mode Aventure que l’on apprend à copier un objet ou une personne, ou toutes autres choses afin de le reproduire à un tout autre endroit. Pour cela, on utilise l’outil principal appelé "l’outil de découverte", une sorte de pistolet qui sert de manière simple à faire des copier/coller. Mais il faut noter que chaque chose copiée nécessite un certain nombre de pièces LEGO afin d’être reproduite. Un conseil donc, pensez à bien ramasser les diverses pièces LEGO éparpillées dans les niveaux. Mais cet outil n’est pas le seul, comme évoqué précédemment vous en récupérerez d’autres au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu.

Ce mode Aventure est assez plaisant à jouer, très coloré et assez varié en termes d’univers et de décors. Que l’on soit grand ou petit, les missions demandées sont accessibles à tous, la difficulté est bien dosée. On prend aussi plaisir à explorer les diverses planètes à la recherche de tels ou tels objets, personnages, animaux et autres édifices en tout genre afin d’agrandir votre catalogue d’objets. Aussi, il est possible de changer la vue du jeu, soit on l’éloigne davantage, soit on la rapproche un maximum et là on profite de la vue de son personnage, une sorte de vue FPS en somme. Comme d’accoutumé avec les jeux vidéo LEGO, ce LEGO Worlds ne manque pas d’afficher une petite dose d’humour, que ce soit dans les scènes animations ou in-game par contre elle s’avère minimisée en comparaison à ce que l’on peut retrouver dans d’autres jeux tels que LEGO City Undercover par exemple.


Passons maintenant au mode Sandbox, là où la liberté de construire est de mise. C’est donc ici que votre imagination va pouvoir être faire des merveilles et vous aurez pour cela directement accès à toute une panoplie d’objets et autres accessoires. En somme, objets, structures de constructions et autres éléments sont d’office débloqués. Toutefois, la panoplie s’agrandit en jouant au mode Aventure. Vous n’avez plus qu’à vous prendre au jeu et devenir un maître constructeur de renom. Vous partez donc de rien et entamez votre construction. Ce qui est plaisant dans LEGO Worlds c’est de pouvoir mélanger tout et n’importe quoi, personnaliser votre monde comme bon vous semble. Vous pouvez donc créer un univers mignon tout plein, ou proposer un univers plus sombre.

Mais vous pouvez aller bien au-delà ! Mélangez la faune et la flore d’univers totalement différents. Imaginez un univers de friandises où vivent des cow-boys. Pour cela vous disposez d’un menu assez simple d’accès qui vous permettra de modifier le terrain de jeu, faire apparaître des blocs de constructions, dupliquer ces derniers, faire mumuse avec de la peinture ou encore installer des sets LEGO. Toutefois, on peut reprocher la taille des cartes qui s’avère être un peu restreinte en comparaison à tout ce qu’on peut y intégrer. Certes, on peut disposer d’un terrain de jeu plus vaste mais cela n’est rien comparé à Minecraft, pour ne citer que lui.


LEGO Worlds offre un rendu graphique très propre avec certains effets de lumières et autres reflets de bonne qualité. Cette version Nintendo Switch n’a vraiment pas à rougir face aux autres consoles, au contraire elle dispose d’un avantage certain à savoir commencer une partie sur l’écran TV et la poursuivre ailleurs en mode portable. Un atout non négligeable. Autre point à relever avec l’annonce de mises à jour gratuites et régulières du Brick Build Showcase qui ajouteront de nouveaux personnages, animaux, véhicules volants ou terrestres, tout ça parmi bien d’autres. LEGO Worlds offre aussi un mode multijoueur en ligne permettant d’explorer les mondes créés par un autre joueur, de relever divers défis et de partager ses propres créations. Voilà de quoi profiter d’un tout autre contenu et de garantir une plus grande durée de vie au titre.



Me concernant, j’ai apprécié cette expérience de jeu qui propose une durée de vie assez conséquente. Il en faut du temps pour construire l’univers de nos rêves et l’apprécier pleinement à sa juste valeur. Avoir une bonne imagination est ici primordial afin de donner vie à LEGO Worlds de manière originale. En plus d’une exploration terrestre, vous apprécierez les fonds marins qui offrent une toute autre immersion à cette aventure. Alors n’hésitez pas à mettre votre talent de Maître constructeur en ébullition afin de créer un monde dont vous êtes fier et que vous pourrez faire découvrir à d’autres joueurs et fans de LEGO.

Test de Samy Joe


Ce que j’ai aimé :
  • Le mélange des univers LEGO
  • La facilité de création, destruction, d’assemblage
  • Le rendu graphique très propre
  • Une bonne durée de vie
  • Le monde ouvert
  • Explorer l’océan
  • Le mode Aventure assez plaisant…

Ce que j’ai moins aimé :
  • … toutefois les quêtes deviennent répétitives à la longue
  • La taille restreinte des terrains de construction

Genre : Aventure, Construction
Taille : 2 218.79 MB
Développeurs/Éditeur : TT Games/Warner Bros. Interactive Entertainment

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire