jeudi 23 août 2018

[GeeKritique] Retour sur la série Riku-Do et quelques mots sur le Tome 10

C'était le 31 janvier 2017... Je découvrais alors le premier tome de Riku-Do après que Kazé m'ait offert l'opportunité de le lire quelques jours avant sa sortie officielle (le 8 février 2017). Cela fait maintenant plus d'un an et demi que la série bat son plein et compte à ce jour 10 tomes relayés en France. Et c'est à Toshimitsu Matsubara que nous devons cette série percutante, violente mais aussi émouvante. Bien que le scénario prenne vie dans le monde de la boxe, divers sujets sont ici abordés. C'est donc avec plaisir que je vous propose ce petit retour en arrière sur Riku-Do avant d'évoquer quelques mots au sujet du dixième tome fraîchement sorti chez Kazé.


On suit donc Riku, un jeune garçon qui en a bien bavé pendant son enfance aux côtés d’un père qui le battait constamment. Mais le jour où ce dernier s’est pendu, Riku se venge à sa façon frappant alors le cadavre de son père tel un punching-ball. Son père n’étant plus présent du monde des vivants, Riku cherche alors à vivre avec sa mère mais c’était sans savoir qu’elle aussi touche à des activités pas très catholiques. En plus de se droguer, elle est complice de recel de cadavres. Rien ne sourit donc à ce jeune Riku et une vie des plus difficiles semble l’attendre au tournant.

Le jeune garçon est envahi par la haine, mais déjà à son âge, il fait preuve d’une grande motivation. Riku souhaite se prendre en main et ne pas devenir un loser comme son père. Suite à un conseil qu’il a reçu de Kyôsuke Tokorozawa, ancien champion de boxe devenu aujourd’hui Yakuza, Riku va alors lui demander de le prendre sous son aile afin qu’il puisse venir en aide et défendre les personnes qui lui sont chères. L’ancien champion décline sa proposition mais il l’emmène à la salle de boxe BABA pour rencontrer celui qui au préalable a fait de lui un champion, M. Shinji Baba. Riku est désormais entre de bonnes mains mais sa détermination aura un prix. Reste à savoir s’il saura vivre avec et s’il est prêt à assumer cette décision, celle de vivre au travers de gants de boxe…


Eh bien, le moins que l’on puisse dire, après avoir lu les 10 premiers tomes, c’est que le jeune Riku a pleinement assumé sa décision ! On a donc suivi tout du long son parcours, on l’a vu cravacher comme pas possible, se prendre moult coups violents, mais aussi vivre quelques instants sentimentaux et j’en passe… Je jeune garçon a ensuite grandi, pris en maturité et il a pris du galon dans le domaine de la boxe. Il s’est fait un nom dans le milieu, affrontant de grands boxeurs. Nous autres lecteurs en avons pris plein les yeux tellement les combats retranscris dans cette série sont percutants et font preuve d’un grand réalisme. Les dessins sont vraiment très précis et la violence des coups fait rage. L’immersion est totale, on ne sent spectateur des divers combats. Mais le mangaka ne mise pas que sur les combats, jouant aussi sur nos sentiments et ceux du jeune boxeur.

RIKUDOU © 2014 by Toshimitsu Matsubara/SHUEISHA Inc.

Au fil des tomes, Riku évolue et les diverses relations avec d’autres personnages aussi, comme par exemple avec un certain boxeur ou encore sa relation avec Naheshiro qui évolue davantage dans ce 10ème tome. Tous deux ont toujours été proches mais ici une certaine avancée est de mise les concernant mais je n’en dirai pas plus à ce sujet. Je pense que vous avez déjà dû comprendre de quoi il en retourne. En tout cas, cela fait plaisir à voir pour le jeune couple.

Riku est depuis plusieurs tomes déjà devenu un homme et de ce fait, il va être en mesure de prendre certaines décisions pour son avenir, comme on pourra le découvrir notamment dans ce 10ème tome où on assiste à un combat ahurissant entre Yanagi et Mihara et dont l’issue aura un impact, d’une certaine manière, sur Riku. Ce 10ème tome est à la fois marqué par des poings aussi puissants qu’émotionnels. Les coups de crayons offerts par Toshimitsu Matsubara sont vraiment époustouflants ! La violence est une fois de plus très bien mise en avant et sans abus. On découvre même un certain danger en cours de tome et notre jeune Riku va devoir en assumer les conséquences.



Riku-Do est donc une série sur la boxe certes, mais pas que car elle mise aussi sur certains aléas de la vie et autres situations difficiles que toute personne peut être amenée à vivre surtout dans ce milieu. Une série que je vous invite à découvrir de toute urgence, même si vous n’êtes pas férus de ce sport.

Croyez-moi, Riku-Do saura vous toucher d’une manière ou d’une autre !

GeeKritique de Samy Joe


Riku-Do - La rage au poings Tome 10
Auteur : Toshimitsu MATSUBARA

Genres : 16+, Drame, Sport
Lire les premières pages du Tome 1.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire