vendredi 24 août 2018

[TEST] Hôtel Transylvanie 3 : Des monstres à la mer sur Nintendo Switch

C'est devenu monnaie courante d’adapter un film d’animation en jeu vidéo et Hôtel Transylvanie 3 : Des monstres à la mer, sorti récemment au cinéma, ne déroge pas à cette règle. Le jeu, dont le développement a été confié à l’équipe Torus Games, est donc disponible sur diverses plateformes dont la Nintendo Switch. Je vais donc m’attarder brièvement sur ce titre, et je dis bien brièvement car malheureusement cette adaptation n’est pas des plus marquantes. Mais voyons pourquoi.


Quand je dis adaptation, il ne faut pas le prendre au pied de la lettre comme la plupart des « vraies » adaptations qui spoilent l’histoire du film. Ici, on a la chance de ne pas vraiment se faire spoiler le scénario du film car le jeu s’inspire de ce dernier sans pour autant retracer les aventures de A à Z de nos héros. L’intrigue du jeu Hôtel Transylvanie 3 : Des monstres à la mer est plutôt à prendre comme une aventure qui prend vie dans l’univers du film mais qui s’en détache. Et en parlant d’intrigue, la troupe de Dracula se retrouve échouée sur les îles perdues. Nos amis font alors la rencontre de créatures, appelées Impa, qui vous viendront en aide afin de sauver Frankenstein, Murray la momie ou encore Wayne, vos compagnons perdus.

On est donc sur un scénario assez léger, certes, mais logique. Qui laisserait moisir ses amis sans tenter de partir à leur secours ? C’est ce que feront soit Dracula soit Mavis, le choix vous appartenant de déterminer avec qui vous partirez à l’aventure. Sachez de suite que peu importe le personnage incarné, l’histoire restera la même. Une fois lancé dans le jeu, vous allez alors découvrir que les bases du gameplay ne sont pas sans rappeler celles des opus Pikmin. En effet, vous dirigez votre personnage tout en gérant les Impa que vous pourrez lancer sur les ennemis, ou utiliser pour diverses tâches comme la destruction, ou encore farmer et j’en passe… La prise en main ne vous paraîtra donc pas des plus simples si vous ignorez le « genre Pikmin » mais après quelques minutes vous l’assimilerez sans trop de souci. Vous aurez plusieurs missions à réaliser et ce dans un temps imparti. En effet, vous aurez alors 9 minutes pour terminer votre mission et revenir sur le bateau à cause du lever du soleil. Le bateau sert aussi à gérer la sauvegarde mais aussi votre équipe. Préparez ses troupes est assez important avant de partir en mission !


Comme je le disais, nos héros devront réussir plusieurs missions avant que les 9 minutes soient écoulées et ces missions sont réparties entre plusieurs îles. Il faut aussi profiter pour découvrir des coffres aux trésors qui permettront d’améliorer les aptitudes, procédé géré sur le bateau, de vos diverses créatures. Vous trouverez aussi de nouvelles variétés d’Impa : les Frankenimpa, les Louimpa parmi d’autres et leurs aptitudes vous seront bien utiles. On fouille donc, en plus de rechercher ses compagnons, les îles au rendu graphique plus que moyen. Les décors manquent de profondeur et disposent d’un aliasing assez prononcé par endroits. La partie technique n’est pas non plus des mieux optimisée, vous subirez quelques saccades sur votre chemin. En ce qui concerne la partie sonore, on reste sur du classique en collant à l’atmosphère globale du jeu et du film d'animation.

Pour ceux qui seraient intéressés par la durée de vie du jeu, sachez que le jeu est assez court. Qui plus est, je trouve ça dommage car on se retrouve par moments à faire certains allers-retours, ce qui ne rallonge en rien la durée de vie mais qui au contraire s’avère rageant. Après avoir constaté tout cela, j’en ai profité pour mettre le jeu entre les mains de mon fils (de 10 ans) qui a apprécié le film et après quelques sessions il avait le jeu bien en main. D’ailleurs, le public visé est ici assez jeune, je pense, d’autant plus que le jeune public ne verra pas du même œil le côté graphique ou technique du jeu qui n’est pas des plus réussis, il faut l’avouer.



Que dire de plus, si ce n’est que Hôtel Transylvanie 3 : Des monstres à la mer est clairement destiné à un jeune public. Pour vous donner un exemple, mon fils de 10 ans a réalisé plusieurs missions et le côté graphique ne le gênait pas trop par contre ma fille de 12 ans a vite décroché, ayant un œil plus averti à ce genre de chose. Là où les adultes ressentiront les défauts du jeu précédemment énoncés, les plus jeunes (10 ans maximum je dirais), eux, passeront outre pour se plonger dans l’univers de ces personnages qu’ils apprécient. Mélangeant aventure et stratégie (avec sa Pikmin-touch), cet opus demandera un léger temps d’adaptation avant une prise en main optimale. Je pense qu'Hôtel Transylvanie 3 : Des monstres à La mer aurait pu se montrer davantage intéressant si les développeurs s’étaient donnés la peine d’approfondir leur jeu niveau technique, visuel et même au niveau de l’animation.

Test de Samy Joe


Ce que j’ai aimé :
  • La Pikmin-touch
  • Le système des « 9 minutes » pour réaliser sa mission

Ce que j’ai moins aimé :
  • La présence d’aliasing
  • Les baisses de framerate
  • Pas de mode co-op
  • La technique, l’animation, le rendu visuel trop à la ramasse

Prix : 39.99€
Genre : Aventure, RPG, Action
Taille : 838,86 MB
Développeur/Éditeur/Distributeur : Torus Games / Outhright Games / Just For Games

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de mes propres sessions de jeu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire