vendredi 26 octobre 2018

[GeeKritique] Ma critique de Edens Zero Tome 1

N’ayant pas profité pour découvrir Edens Zero, chapitre après chapitre sur Izneo, j’ai pu rectifier le tir après la réception du kit presse reçu de la part de Pika Éditions, que je remercie encore. Ce nouveau shonen signé Hiro Mashima, connu aussi comme le papa de Fairy Tail, nous embarque ici dans une aventure qui s’annonce palpitante et drôle à la fois. Je vous invite donc à découvrir mon ressenti après la lecture de ce premier tome de Edens Zero !


Résumé de l’éditeur :
Rebecca, jeune B-Cubeuse en quête de millions de vues sur sa chaîne, et Happy, son chat bleu, débarquent sur l’île de Granbell, réputée pour son gigantesque parc d’attractions géré uniquement par des robots ! Ils rencontrent toutefois un humain, le seul de l’île : Shiki, un jeune garçon un brin sauvage qui rêve d’autres horizons. C’est alors que les employés mécaniques se montrent menaçants à l’égard des humains…

On prend presque les mêmes et on recommence tout en proposant un style nouveau. On ne peut que constater la ressemblance frappante de ce duo ici présent avec celui de Natsu et Lucy de Fairy Tail. Bien entendu, nos héros (Rebecca et Shiki) écopent ici de leur propre entité, caractère et autres tenues vestimentaires. L’histoire elle aussi est différente de Fairy Tail, cela va de soi, où notre chère Rebecca souhaite faire exploser son nombre de followers. Elle tient une chaîne de vidéos appelée Aoneko Channel. Les chaînes se présentent sous forme d'un cube, et c'est du même principe qu'une plateforme de vidéos (coucou YouTube). Rebecca aimerait gagner en abonnées et en vues afin de pouvoir vivre convenablement de cette activité. Une chose en amenant une autre Rebecca, accompagnée de son chat bleu Happy, se rend sur l’île de Granbell où elle y fera une rencontre intéressante.

C’est sur l’île de Granbell que vit justement Shiki et autre particularité cette île est peuplé de robots où le jeune Shiki n’a jamais eu la chance de rencontrer d’humains. J'usqu’à ce jour…

EDENS ZERO © Hiro MASHIMA / Kodansha Ltd.

Shiki est de nature assez sauvage et rêve de découvrir le monde, et cela se comprend quand on sait qu’il est constamment resté sur cette île entouré de robots. La rencontre entre nos 2 héros est ici des plus explosives ! N’ayant jamais vu d’humains, Shiki découvre alors Rebecca sous presque toutes ses formes. Oui comprenez par-là qu’il est de nature curieuse voyant le corps de la jeune fille aux formes généreuses. Je vous laisse imaginer où ses mains se sont placées, bref… En plus d’être explosive, cette rencontre est assez drôle et la suite du tome ne manquera pas d’humour non plus. Mais l’humour ne fait pas tout dans Edens Zero, on écope aussi de bonnes bastons et d’un brin de magie ! J’étais d’ailleurs bien surpris de voir Rebecca en action avec Happy, à un moment donné elle se dévoile telle une « badass girl ».

Une fois leur rencontre faite, le voyage peut alors commencer, un voyage où l’amitié ne semble pas tarder à s’installer entre nos héros. Shiki, Rebecca et Happy font alors route par-delà les nuages. Oui, ils voyagent à bord d’un vaisseau, de planète en planète. De ce fait, ils croisent aussi bien des corsaires de l’espace (rien à voir avec Albator hein) que d’autres personnages. L’univers ici présenté s’annonce assez vaste et les autres personnages semblent l’être tout autant. Et en plus de découvrir l’action présente, l’auteur nous offre aussi certains moments passés de tel ou tel personnage.

EDENS ZERO © Hiro MASHIMA / Kodansha Ltd.

On peut dire que j’ai plutôt bien accroché à ce premier tome de Edens Zero, bien axé shonen, avec des scènes très dynamiques ! J’aime beaucoup le coup de crayon de Hiro Mashima, il est travaillé et monte en intensité lors de phases plus importantes. Comme je le disais l’univers semble bien vaste et promet de belles choses. Je me demande d’ailleurs si les voyages dans l’espace, de planète en planète, permettront d’agrandir ce trio, pour former une plus grande équipe, ou pourquoi pas une sorte de guilde. Reste à savoir ce que l’auteur a de beau à nous proposer prochainement, car pour lors on ne sait pas vraiment où cela va nous mener. Quoi qu’il en soit, le voyage s’annonce aussi bien instructif que grandiose surtout quand on découvre les toutes dernières pages...

GeeKritique de Samy Joe


Edens Zero Tome 1
Auteur : Hiro Mashima

Sortie : 10 octobre 018
Prix : 6.95€
Cible : +12 ans

Lire les premières pages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire