jeudi 28 février 2019

[TEST] Toejam & Earl: Back in the Groove! sur Nintendo Switch

Annoncé depuis un bon moment, et après plusieurs teasing du compte officiel du jeu sur Twitter, nous sommes aujourd’hui dans le droit de partager avec vous notre avis sur un jeu qui nous tenait à cœur. Vous avez peut-être connu le duo le plus groovy des années 90’ composé de Toejam et de Earl. Développé par HumaNature Studios et grâce à Greg Johnson (co-créateur original) que nos héros font donc leur grand retour dans un nouvel opus intitulé Toejam & Earl: Back in the Groove! et il sort sur Nintendo Switch qui plus est.


Pour la petite histoire, Toejam demande à Earl de prendre les commandes du vaisseau qu’ils ont emprunté pour frimer devant deux filles extraterrestres (Latisha et Lewanda, personnages jouables dans le jeu). Nos deux compères les emmènent faire un petit tour en orbite autour de la Terre. C’est à ce moment que Toejam demande à Earl d’augmenter le volume des hauts parleurs du vaisseau. Pour ce faire, il suffit d’appuyer sur un bouton. Mais voilà, il existe également un deuxième bouton, rouge, où il est explicitement écrit « NE PAS APPUYER (générateur de trou noir) ». Mais voilà, après une courte hésitation Earl appuie sur ce dernier. Un trou noir se forme alors et aspire le vaisseau, ses passagers mais la Terre également.

Tous ce petit monde se retrouve alors à l’intérieur d’une machine à laver qui les recrache tous, en commençant par la Terre sous forme de petits îlots répartis sur différents étages, puis le vaisseau qui, lui, est totalement en pièces, et pour finir nos quatre compagnons qui se retrouvent au premier étage. Et oui, il y en a plusieurs !


Dans Toejam et Earl: Back in the Groove! vous aurez pour mission de récupérer les 10 pièces de votre vaisseau éparpillées sur les différents étages. Pour cela, vous devrez faire face à de nombreux terriens complètement déjantés. Certains vous seront sympathiques et vous proposeront de l’aide contre un peu d’argent tel que l’homme carottes qui identifie les cadeaux que l’on ramasse ça et là, ou encore le vendeur de sushis qui vous en préparera afin de remplir votre barre d’énergie. Mais bien d’autres sont également présents. Pour réaliser cela, il vous sera possible de trouver des billets un peu partout à chaque étage, que ce soit par terre ou en secouant les arbres. Vous aurez la possibilité de secouer chaque arbre ou buisson en appuyant sur le bouton « B », vous lancerez alors une onde de choc qui va secouer tout ce qui se trouve autour de vous.

À chaque étage il vous faudra trouver l’ascenseur qui vous permettra de monter à l’étage suivant. Il est à noter toutefois que les pièces du vaisseau ne sont pas présentes à chaque étage. Heureusement lorsque vous sortez de l’ascenseur il vous est indiqué si une pièce y est présente ou non.


Dans cet opus, vous croiserez de nombreux personnages mais bon nombre d’entre eux chercheront à vous nuire en vous courant après avec une tondeuse, en caddie de course, vous croiserez même un geek avec un Gameboy à la main. Certains vous lanceront même des flèches comme le ferait Cupidon, ce qui aura pour effet de vous étourdir et inversera les directions de votre personnage. Il vous arrivera aussi de rencontrer une vahiné qui vous hypnotisera et vous fera danser quelques secondes. C’était là quelques exemples parmi tant d’autres…

Toejam & Earl: Back in the Groove offre diverses ambiances selon les étages. En effet, vous avez des zones enneigées, désertiques ou encore d’autres zones dans la pénombre, ce qui n’a pas forcément beaucoup d’incidences sur votre personnage. Et puisque l’on parle de personnages, sachez que vous aurez la possibilité de choisir entre 9 d’entre eux dont 3 seront déblocables un peu plus tard dans le jeu. Vous aurez donc le choix entre les quatre passagers du vaisseau mais aussi à deux versions de Toejam et de Earl, une revisitée et une autre telle qu’ils se présentaient dans la version Megadrive. On soulève aussi qu’il vous est également possible de jouer à deux de manière locale mais aussi en ligne. Pour ce dernier choix, vous aurez alors la possibilité d’être rejoint soit pas des amis uniquement ou alors accepter la venue de tous joueurs peu importe sa région.


Toujours en restant dans la partie personnages, on note que chacun possède ses propres caractéristiques qui évolueront au fil de la partie. Pour augmenter vos points d’XP il vous faudra découvrir le maximum de la carte propre à chaque étage. La map étant découpée en carré, et chaque carré retourné vous fera gagner 50pts d’XP supplémentaires, ce qui augmentera donc les caractéristiques de votre personnage.

Tout au long de votre aventure vous ramasserez des paquets cadeaux. Chacun de ces derniers vous permettent d’avoir accès à des items (tels que des chaussures fusées pour vous déplacer plus rapidement, des leurres pour attirer les ennemis, ou encore des tomates à jeter sur vos opposants et j’en passe…) afin de vous aider dans votre progression. Mais attention les cadeaux comportent aussi tout un tas d’objets ou de personnages voulant vous ralentir tels que des aliments périmés qui vous feront vomir et descendre votre barre d’énergie, etc.

On termine en ce qui concerne le contenu du jeu en évoquant la présence de mini-jeux où vous y gagnerez des cadeaux et de la tune mais vous pourrez aussi vous laissez tenter par des battle musicales. Ce mini-jeux apportent un léger plus appréciable, gardant toujours ce côté déjanté appréciés des fans de la série.


On a évoqué pas mal de points mais qu’en est-il de la prise en main, du rendu visuel et autres ? Eh bien, nous n’avons constaté aucun souci de maniabilité, les personnages se prennent facilement en main, rien à reprocher là-dessus. Le jeu est d’ailleurs accessible à tous, simple d’accès et propose divers niveaux de difficulté, histoire de toucher un maximum de joueurs et que ces derniers puissent (re)découvrir ce duo déjanté. D’un point de vue graphique, le jeu est très agréable à l’œil, proposant des univers bien colorés, avec un bel effet « cartoon » dira-t-on. Vous constaterez ces dires si vous avez déjà eu l’occasion de jouer au premier du nom. Univers groovy oblige, la bande son est très funky, ce qui colle parfaitement avec l’ambiance du jeu. Et puis on appréciera aussi la démarche de nos protagonistes, un détail non négligeable selon nous, vieux joueurs ayant connus les opus d’antan.


Pour conclure, Toejam & Earl: Back in the Groove! est un rogue-like certes mais accessible à tous et doté d’un côté humoristique très présent et fort agréable. D’autan plus que le jeu est intégralement traduit en français. Le principe se veut assez simple et il est possible de recommencer le jeu de façon infinie car après avoir débloqué la génération des étages aléatoires vous aurez à chaque nouvelle partie de nouvelles maps à parcourir. Pour les plus nostalgiques d’entre vous, il faut savoir que ce titre est une vraie évolution du premier opus dont vous pourrez apprécier vos nouvelles sessions de jeu de jeu peur importe l’endroit où vous vous trouver.

Test de Artch23

Ce qu’on a aimé :
  • Le fun et l’humour très présent
  • La possibilité de jouer à 2 de manière locale (avec des dialogues propres à chaque paire de personnages)
  • Le mode En ligne qui propose de joueur entre amis où en compagnie de tous joueurs du monde entier
  • Les maps aléatoires
  • La prise en main intuitive
  • Un rendu visuel très propre et coloré

Ce qu’on a moins aimé :
  • Les chutes aux étages inférieurs qui peuvent être frustrantes


Prix : 17.49€
Genre : Aventure, Rogue-like
Taille eShop : 1 724.91 MB
Développeur / Éditeur : HumaNature Studios

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire