vendredi 17 mai 2019

[GeeKritique] Notre avis sur Le Bateau de Thésée Tome 2

Après un premier tome posant les bases de cette histoire, nous avons quitté Shin dans une position délicate, avec la découverte de son permis de conduire par Sano, son père. Il est présumé être l’assassin dans l’affaire de l’empoisonnement.


Résumé de l’éditeur :
Juin 1989.
Une effroyable affaire d’empoisonnement de masse frappe l’école primaire du village d’Oto Usu (département de Hokkaido), faisant 21 victimes.
Vingt-huit ans plus tard, alors que le coupable croupit en prison, son fils Shin se retrouve brutalement transporté à Oto Usu tel qu’il existait six mois avant la tragédie.
Là, il découvre un paisible village où résonnent encore les rires des enfants, et fait la connaissance de ce père qu’il n’a jamais côtoyé. Touché par la bonté de cet homme qui a tout l’air d’être un honnête policier et un bon père de famille, Shin commence à douter de la version officielle. Saura-t-il trouver le vrai coupable ? Et surtout, pourra-t-il empêcher le futur carnage ?

Ce deuxième tome nous apporte beaucoup d’informations concernant la famille de Shin, surtout au sujet de Sano. On le voit comme étant un père aimant, prêt à tout pour protéger sa famille. C’est un personnage loin d’être complexe, limite manichéen. C’est un homme gentil, pour qui la justice veut tout dire, au point de choisir Seigi (qui se lit comme le mot justice) pour son fils à naître. D’ailleurs tout une séquence a été écrite pour nous expliquer la vision qu’a Sano envers le mot « Justice ».

Bien que cette partie soit très chouette, ne serait-ce que pour l’attachement envers les personnages, tout ne se passe pas comme notre héros le voudrait.

Très vite dans ce second tome il sera accusé du meurtre de la petite Chinatsu, empoisonnée dans le premier tome. Heureusement pour lui et justement grâce à la révélation qu’il va faire à Sano, il sera lavé des quelques soupçons qui pèsent sur lui. Tout ne sera pas aussi simple à l’avenir je pense et l’inspecteur Kanemaru, qui s’est chargé de l’interrogatoire, garde un œil sur lui.

Afin de pouvoir continuer à vivre dans le village d’Oto Usu, notre héros va d’ailleurs devenir instituteur au sein de l’école où aura lieu le drame, j’ose imaginer que cela aura son importance dans la suite de l’histoire, cela va surtout lui permettre d’avoir les enfants sous sa garde et malgré tout de vouloir continuer à changer le passé.

Ce deuxième tome est beaucoup plus posé que le premier. Maintenant que toutes les bases de l’histoire sont écrites, l’auteur choisi de prendre son temps pour raconter les jours précédents le carnage à venir. Pour autant, la lecture de cette suite s’est fait toute seule, encore une fois j’ai beaucoup apprécié l’histoire du « Bateau de Thésée ». Higashimoto (l’auteur) a une façon très réaliste mais pour autant terriblement prenante à écrire ce thriller.

À chaque page que l’on tourne, on se demande si l’on ne croise pas l’auteur du massacre de l’école, tant chacun des personnages peut paraître suspect. Surtout que des interventions de celui-ci se font de plus en plus présente au cœur de ce deuxième tome. Autant vous le dire tout de suite, j’ai réellement hâte de savoir qui se cache derrière cette tuerie et surtout pourquoi ?

J’espère que l’on aura des réponses à ces questions, mais nous avons encore le temps d’y arriver. Le tome 2 terminant sur la fin du mois de janvier, la tuerie ayant eu lieu au mois de juin, nous avons encore beaucoup à en apprendre sur ce village très mystérieux. D’autan qu’un dessin très étrange viendra poser beaucoup de question à notre duo de père et fils.

GeeKritique de Mystic Falco

Le Bateau de Thésée Tome 2
de Toshiya Higashimoto 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire