dimanche 25 août 2019

[TEST] Thief Simulator sur Nintendo Switch

Chers comparses de mauvais coups, bonsoir ! Ici, Laylorane et nous allons aujourd’hui nous plonger dans un univers hors-la-loi et explorer le darknet. Nous allons donc parler d’un jeu développé par Noble Muffins et édité par Forever Entertainment qui n’est autre que Thief Simulator, disponible sur Nintendo Switch !


I - La nuit est propice au vol...
Nous incarnons un prisonnier tout fraîchement libéré mais qui reprend de suite du service. Car il faut savoir que vous devez votre liberté à un parrain du crime qui a payé votre caution. Du coup, vous allez devoir rembourser votre dette. Le genre stealt games n’est pas un type de jeu très répandu et je vous avoue qu’il s’agit de ma première fois sur ce genre de jeu. Alors je vous propose de commencer à trancher dans le vif et de décortiquer ce dernier !

II - Saisi au millimètre, conduite dangereuse et dégradation de bain !
Le jeu vous lâche directement sur le tuto en pleine mission (au moins on vous met directement en condition). Vos seuls outils pour débuter sont une lampe torche, un pied de biche et votre téléphone qui vous servira de lien avec le “fil rouge du jeu”. Le téléphone vous met en relation avec Vinny (un homme de main de l’homme qui a payé votre caution) qui vous donnera vos missions et diverses indications pour la revente d'objets volées et des capacités/objets à obtenir pour devenir le meilleurs des voleurs. Il vous donnera également vos objectifs de missions. À vous par la suite d’être le plus discret et efficace possible.


Le jeu se fait à la première personne, ce qui le rend totalement immersif (Petit conseil de joueur : jouer avec un casque audio pour une meilleure immersion). Bon voler les objets c’est simple par contre la conduite de la voiture m’a confortée dans l’idée que le clavier souris est mille fois plus pratique que 2 joysticks ! Me voir conduire sur ce jeu équivaut à voir un mec bourré sur l’autoroute (oui je ne suis pas douée). Déjà pour rentrer et démarrer la voiture il vous faudra viser pile au bon endroit (allez viser avec un joystick) et après il vous faudra gérer la caméra et la conduite, ce qui fut un total carnage pour moi. Lorsque vous avez commis vos larcins, il vous faudra faire attention de ne pas vendre certains objets sur le darknet car certains d’entre eux devront être livrés et vendus au receleur du coin.

Au fur et à mesure que vous aller gagner de l’expérience vous allez acquérir des compétences d’espionnage qui vous permettront d’espionner vos cibles et surtout d’apprendre leurs habitudes. Que dire de plus ? Ah oui, vous pourrez acheter vos compétences et du nouveau matériel directement à votre planque. Abordons maintenant un point qui m’a valu de beaux fous rires : la police. Lorsque vous êtes repéré par quelqu’un ou que vous gênez la circulation avec votre voiture, la police débarque ! Il vous faudra soit vous enfuir si vous avez déjà vidé les lieux soit vous cacher. Et là on a le droit aux policiers les plus myopes du monde. Vous pouvez vous cacher sous les lits, dans certains placards et même dans les poubelles. Du coup vous aurez le droit d’observer la police, armes aux poings, qui vous cherche alors que les portes de placards sont semi-ouvertes ou que le couvercle de la poubelle est légèrement ouvert avec des doigts qui dépassent. Je vous conseille de vous montrer, histoire que vous profitiez de ces petits moments. Je pense vous avoir tout dit côté gameplay, passons à la suite.


III - Graphisme et ambiance !
Nous sommes sur un rendu graphique vraiment propre avec une ambiance un peu année 90 (sur le style des habitations et des voitures). Bon vous verrez de temps en temps quelques bugs graphiques par-ci par-là mais rien de choquant pour ce type de jeu. Noter que dans le titre je parle d’ambiance et non de musique pour la bonne raison qu’il n’y en a pas ! On est 100 % dans une ambiance réelle avec le chant des oiseaux, le bruit du vent et des télés allumées.

IV - Conclusion
Thief Simulator est pour moi un jeu passe-temps sympa qui vous apportera quelques fous rires et parfois de la frustration (oui la conduite m’a traumatisée). De mon point de vue, je l’ai trouvé un peu cher pour ce qu’il vous proposera, d’autan qu’on tombe rapidement dans une petite routine. Voilà chers amis lecteurs, j’espère vous avoir éclairés sur ce jeu et comme je dis toujours : “Si vous avez l’occasion de le tester de votre côté pour vous faire votre avis, foncez !”.

C’était la dragonne pour JeGeekJePlay !

Test de Laylorane

Ce que j’ai aimé :
  • Les graphismes
  • L’ambiance année 90
  • L’ambiance sonore du jeu
  • Les fous rires avec la police

Ce que j’ai moins aimé :
  • La répétition des missions
  • La conduite impossible de la voiture
  • Les explications parfois pas très précises


Prix : 19.99€
Genre : Simulation, Stratégie
Taille eShop : 2 056.26 MB
Développeur / Éditeur : Noble Muffins / Forever Entertainment

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues du kit presse de l'éditeur et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire