vendredi 23 août 2019

[GeeKritique] Mon avis sur Astra - Lost in Space Tome 2 et Tome 3

On fait ici d'une pierre planète deux coups en profitant pleinement de ces tome 2 et tome 3 d'Astra - Lost in Space ! Le voyage s'annonce des plus tendus et la cohabitation légèrement tendue par moments. Surtout après ce qu'on a pu découvrir en fin de 1er tome. Les difficultés ne font donc que commencer mais l'entraide et la confiance vont alors devoir s'installer au sein du groupe s'ils veulent survivre. Et cela semble être bien parti, un plan a été mis en avant et les voilà prêt à se rendre sur diverses planètes. Et là-bas, bon nombre de surprises les attendent, des bonnes mais aussi des plus périlleuses...


Résumé de l’éditeur :
Naufragés dans l’espace après avoir été projetés à des années-lumière de chez eux par une mystérieuse sphère lumineuse, les lycéens de l’équipage B5 poursuivent leur route à bord de l’Astra. Après un premier séjour mouvementé sur Vilavurs, Aries et ses camarades se dirigent à présent vers leur deuxième étape : la planète Shummoor. 
Alors que Kanata et Zack suspectent un membre du groupe d’avoir intentionnellement coupé les moyens de communication du vaisseau, une remarque de Funicia vient renforcer leurs soupçons. Mais un problème plus urgent s’impose à eux lorsque l’Astra menace de s’écraser !
L’équipage fait donc route vers la planète Shummoor mais avant d’y arriver ils vont devoir se serrer les coudes et palier à un problème et non des moindres à bord de l’Astra. En effet, le distributeur d’eau explose et tous vont alors unir leurs compétences pour le réparer avant d’être aussi dépourvus d’oxygène et d’éviter la catastrophe en s’écrasant. Une fois posé sur cette nouvelle planète, ils partent alors en repérage, découvrant d’étranges plantes et autres créatures. Alors que certains parviennent à prendre un peu de plaisir à s’amuser, Yunhua qui se morfond sur son sort, n’ayant pas été d’une grande aide lors de la fissure du distributeur d’eau, décide de s’enfuir. Tel un preux chevalier, Kanata fait alors ce qu’il faut pour la rattraper et tous deux entame une certaine discussion où la jeune fille se confie. Puis sur le retour au vaisseau, le duo découvre alors qu’une chose se trame et que leurs compagnons sont menacés. Ils leurs faut donc trouver un antidote au plus vite…

Comme son prédécesseur, ce second tome garde plus ou moins le même schéma, l’aventure fait qu’ils passent de planète en planète, découvrant alors la faune et la flore de chacune d’elles, mais aussi les dangers qui y rôdent. L’aventure est ici très plaisante à suivre, on ne s’ennuie pas, au contraire. Le plaisir de suivre leurs mésaventures se poursuit et on apprécie le fait que l’auteur en profite pour mettre en avant certains soucis de la vie tel que le fait sen se sentir seul ou inutile, on s’attarde aussi sur l’importance de l’entraide et j’en passe… Le passage aux côtés de Yunhua est assez touchant, je trouve, surtout au niveau des pages de chant. Il est bon de voir que l’on s’attarde un peu sur ce personnage plutôt de nature plutôt discrète. Aussi, on écope dans ce second tome de diverses autres informations que vous prendrez le soin de découvrir.
Pour ce qui est du troisième tome, ici l’équipage s’envole vers Arispade ! Contrairement aux 2 autres planètes, Arispade s’apparente comme une « ile paradisiaque », une planète bien moins hostile. D’ailleurs, nos compagnons en profitent pour se reposer, profitant alors d’un peu de répit. Mais cela tourne vite au vinaigre ! Et pour cause, il semblerait que le passé de Luca et Ulgar soit lié et nous sommes plutôt surpris de ce qui en est la cause. C’est alors que certaines révélations sont évoquées et que Luca se dévoile totalement aux yeux de tous. Les deux jeunes compagnons ne peuvent donc faire autrement que de s’expliquer. Les révélations ici mises en avant sont surprenantes, bien que l’on puisse émettre un doute depuis les tomes précédents sur l’une d’entre elles. Et un mauvais événement ‘arrivant jamais seul, voilà qu’un danger s’approche et tous doivent prendre la fuite. Cela va de soi que tout ne se déroule pas si facilement et qu’une nouvelle mission de sauvetage s’engage alors. Kanata fait ici une fois encore preuve d’un grand courage et ses compagnons lui doivent une fière chandelle. Un nouveau plaisir que de lire ce troisième tome et de profiter d’un tel voyage à leurs côtés. D’autan plus que le final de ce troisième tome nous dévoile une chose inattendue !

Astra – Lost in Space parvient à me captiver tome après tome, mêlant aventure, difficulté, humour et une pointe de suspens. Comme déjà évoqué, c’est un manga tout public, idéale même pour se lancer dans le genre « space opera ». On relève aussi un côté visuel très apprécié et une découpe de vignettes dynamique !

Je tenais à remercier Clarisse et les éditions Pika/nobi nobi! pour leur continuel soutien, me permettant de partager mes lectures avec vous.

GeeKritique de Samy Joe


 
Astra - Lost in Sspace Tome 2 et Tome 3
de Kenta Shinohara 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire