lundi 23 septembre 2019

[TEST] Bubsy: Paws on Fire! sur Nintendo Switch

Cela faisait un moment que j’attendais le retour de Bubsy sur une console Nintendo, ayant conservé de très bons souvenirs à l’époque sur SNES. Et le lynx est désormais de retour dans un opus intitulé Bubsy: Paws on Fire! dont il faut remercier les développeurs du jeu Runner 3 (Choice Provisions) et Accolade qui édite le titre. Mais voilà, est-ce que les remerciements sont vraiment de mises ? C’est ce que je vous propose de découvrir au travers de ce test qui m’aura, je dois bien l’avouer, peiné à écrire.


Petit point vite fait bien fait au niveau du scénario qui va mettre en avant notre héros et ses compagnons face à Oinker qui prévoit de capturer tous les animaux présents dans l’univers. Il fera donc équipe avec Virgil, Woolie et Arnold pour venir à bout de ce projet d’extinction. Du classique… Alors, je ne compte pas y aller par 4 chemins en entrant de suite dans le vif du sujet et vous dire pourquoi Bubsy: Paws on Fire! m’a déçu.

À peine démarré on écope d’un chargement, puis on apprécie la vidéo d’introduction du jeu avant d’arriver sur un nouveau chargement pour accéder au menu principal, qui nous ouvrira ensuite un nouveau chargement pour arriver à la carte des niveaux, puis s’en suit un chargement de niveau… Bref, vous voyez où je veux en venir, ça charge entre chaque action et certains ne sont pas des plus courts. Allez, on commence l’aventure, on choisit le 1er niveau (sorte de tuto) et on constate sans plus attendre que le gameplay n'est pas folichon. On regarde le décor défiler, car oui nous sommes ici dans un jeu du genre « runner » et non pas plateforme comme à l’époque, changement qui m’a déjà bien calmé ! On poursuit donc le niveau, on le termine et voilà qu’on doit le refaire avec Virgil puis avec Woolie ! Pourquoi ? Eh bien disons que pour accéder à un autre niveau il faut récolter un certain nombre de jetons et c'est avec les autres personnages qu'on les récolte. Alors certes, les commandes d’un personnage à l’autre changent, Bubsy peut planer, Virgil dispose d’un double saut, Woolie se la joue façon shoot’em up... Mais c’est trop fastidieux de refaire un niveau car ça n’apporte rien en soi pour la suite. Au contraire, ça lui donne un côté répétitif et le plaisir de jeu en prend un coup. On relève aussi le fait qu’un 4ème personnage, Arnold, sera de la partie un peu plus tard.


Comme je le disais, Bubsy: Paws on Fire! est un runner. On a donc peu d’actions à réaliser en niveau, niveau dans lequel on peut aussi bénéficier d’un bonus si on parvient à choper moult pelotes de laine ou autres selon le personnage joué. Aussi, 3 pièces de puzzles sont à récolter, ce qui pourrait donner un certain défi aux joueurs férus de ce genre de challenge mais comme je le disais, c’est fastidieux de s’y attarder à plusieurs reprises. Alors comme j’évoquais la prise en main avec peu d’action, cela ne veut pas dire que ce sera simple, au contraire, je trouve la maniabilité pas forcément très réactive. Et qui plus est, la difficulté du jeu monte assez vite et là encore le plaisir de jeu en devient moindre. Il faudra alors enchaîner les touches d’actions bien trop vite à mon goût et cela engendre du stress, mais pas du bon ! Du coup, "rage quit" direct ! Cependant, j’y suis revenu à plusieurs reprises, histoire d’avancer mais la magie n’opère vraiment pas.

Si seulement le rendu visuel était agréable, mais il est loin d’être peaufiné je trouve. Les décors sont assez inégaux, parfois vides et à d’autres endroits mieux agrémentés. Les textures sont loin d’être dignes de la machine, on semble être revenu quelques générations en arrière. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est moche, mais ce n’est pas non plus très joli ! Je ne comprends pas ce choix graphique si ce n’est pas pour proposer un jeu au goût du jour bien modélisé en 3D qui ne fasse pas cheap. Un bon pixel art aurait été tellement mieux et les fans d’antan auraient sûrement davantage apprécié le défi de ce runner. Tiens d’ailleurs, je le trouve assez cher pour un runner : 25 € ! C’est pas un peu abusé là ?!


Sinon, pour continuer dans ce qui fâche, parlons un peu de la bande son que je qualifierai de… non percutante, désagréable même. Les musiques sont à la limite de l’agacement, je n’ai pas du tout apprécié ce point. Et pour ce qui est de la durée de vie, ça peut aller, il faut compter 3 mondes de 9 niveaux plus les boss, le tout à refaire avec chaque personnage et comme évoqué, leurs mécaniques changent mais pas assez pour justifier le fait que le joueur doive refaire le niveau. Mais qu’est-ce le jeu propose de sympa me direz-vous ? Je pourrai évoquer… les skins de personnages que vous pourrez débloquer à la boutique. C’est pas génial ça ?

J’aurais vraiment aimé vous dire les choses autrement mais je vous le dis comme ça sort et croyez-moi ça me peine. On est trop loin de ce qui peut se faire de nos jours d’autant que le prix du jeu n’aide pas non plus à être satisfait de son achat. On est visuellement à la traîne et le gameplay lui aussi en prend un coup ! Le seul point qui peut motiver un joueur c’est de relever le défi de tout récolter mais faut-il encore avoir l’envie de s’y risquer…

Test de Samy Joe

Ce que j’ai aimé :
  • Pouvoir changer la tenue de Bubsy
  • La rejouabilité

Ce que j’ai moins aimé :
  • Chargements trop longs entre chaque niveau
  • Trop cher pour un runner !
  • Gameplay trop frustrant
  • Rendu graphique loin d‘être dans l’ère du temps actuel
  • Difficulté trop corsée
  • Musiques qui finissent par devenir trop répétitives et plus d'être agaçantes


Prix : 24.99€
Genre : Runner
Taille eShop : 2 081.42MB
Développeur / Éditeur : Choice Provisions / Accolade, Tommo INC.

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues du site nintendo.fr et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire