jeudi 29 novembre 2018

[TEST] Moonlighter sur Nintendo Switch

Qui n’a jamais rêvé de partir à l’aventure, à la découverte d’artefacts et autres trésors en tous genres ? Développé par Digital Sun, Moonlighter est un jeu d’aventure qui mêle habilement l’action à l’exploration avec une pointe de RPG. Aujourd’hui, je vais vous parler de mes diverses sessions de jeu sur ce fameux Moonlighter, sans pour autant être arrivé au bout de mon périple. Pourquoi j’ai  décidé de vous en parler à mi-chemin ? Eh bien pour la simple et bonne raison que ce jeu nécessite un certain investissement niveau temps pour en profiter pleinement. Laissez-moi donc vous expliquer ce qu’il en est plus en détails.


Will est un jeune marchand qui ne souhaite qu’une chose : partir à l’aventure pour fouiller et venir à bout de donjons. Il est aussi question d’une 5ème porte, ce qui attise la curiosité de Will. Mais voilà, le jeune marchand se fait dégommer à peine entré dans le premier donjon, celui des Golems. Il est alors recueilli par Zenon qui lui explique une certaine vérité, Will étant le seul à pouvoir s’occuper de Moonlighter, son commerce. Zenon lui donne alors quelques judicieux conseils et lui offre un équipement indispensable pour sa future destinée : une épée et un bouclier ! Will va de ce fait se mettre en quête de venir à bout des divers donjons en traversant des portes qui l’emmèneront dans d’autres dimensions. C’est là-bas qu’il devra faire face à de nombreux ennemis tout en mettant la main sur des coffres renfermant bien des richesses. Des richesses que Will devra alors vendre ou alors utiliser pour créer et crafter du matériel comme des épées lourdes, des arcs, des lances ou encore des armures et j’en passe… Will gère donc son commerce à Rynoka, il doit mettre en vente ses trouvailles mais la chose la plus intéressante là-dedans est de trouver le bon prix pour tel ou tel objet. Il faut donc y aller un peu au hasard dans un premier temps, mais une autre chose vient nous aiguiller sur le prix.

En effet, les divers visiteurs de votre commerce vont alors émettre une certaine réaction qui vous permettra donc de savoir si vous êtes trop cher ou encore pas assez. Il existe 4 types de réactions, histoire de mieux vous orienter sur le prix adéquat à la demande. Tout est spécifié dans votre cahier de marchand : détails de vos trouvailles, leur popularité et leur bon prix une fois trouvé. Cependant, j’ai été victime de bugs, dans le sens où une fois le bon prix trouvé cela n’a pas mis à jour mon cahier laissant le champ de prix vide. Sinon, une chose m’a surpris au niveau de la clientèle quand un visiteur a tenté de me voler. Eh oui, ils passent à Rynoka des gens malhonnêtes qui tenteront de voler votre butin ! sinon, une fois vôtre journée terminée, un récapitulatif de vos gains vous est communiqué.


En plus donc de jouer les marchands, Will se la joue jeune homme héroïque en combattant moult ennemis au travers des divers donjons ici présents. Tout d’abord, on commence par avoir accès au donjon Golem, avant de pouvoir entrer dans celui de la Forêt, puis du désert et de la Technologie. On ne peut donc pas choisir d'entrer dans le donjon qu'on le souhaite, ils se débloquent à tout de rôle.

Comme évoqué, je suis toujours en train de jouer à Moonlighter car cela nécessite d’atteindre un certain niveau avant de pouvoir aller plus loin. Il est important de bien s’équiper avant de s’aventurer dans les donjons sinon on n’y fera pas long feu. Au plus on avance, au plus les ennemis sont coriaces et au plus vous perdez de vie s’ils vous touchent. Mais voilà, acheter du bon matériel en armure et autres coûte assez cher, du coup, il faut explorer les donjons et récupérer un maximum de richesses.

Ce qu’il y a de bien dans Moonlighter c’est qu’il est possible de sortir d’un donjon au moment opportun grâce à un médaillon et de retourner au village pour y déposer dans son coffre ses objets avant de les revendre. Il faut préciser une chose assez importante quand vous êtes dans un donjon, à savoir que votre sac à dos ne peut contenir que 20 objets, du coup soit vous en remplacer certains en cours d’exploration dans des coffres, soit vous les placez dans le Miroir de marchand afin que ces objets se transforment en pièces d’or. Mais prenez garde car si votre sac à dos est plein et que vous veniez à mourir, alors vous perdez tout le contenu de votre sac et recommencez tout depuis le début.


On relève aussi une certaine particularité dans la manière dont les donjons sont réalisés car d’une visite à l’autre la carte du donjon n’est plus la même. Les pièces ne sont pas disposées au même endroit, ce qui fait de Moonlighter un très bon jeu d’action offrant des éléments de rogue-lite. De ce fait, l’aventure n’en est que plus prenante ! Par contre, on peut aussi soulever que si vous utilisez l’emblème de marchand à un certain étage du donjon, celui-ci vous emmènera de suite au village et vous permettra de revenir exactement à l’endroit où vous étiez mais, car oui il y a un gros MAIS, sachez qu’une fois l’étage terminé, et alors que vous pensiez vous rendre à l’étage suivant, il n’en sera rien. Vous serez amené à refaire cet étage car chaque entrée dans un donjon nécessite que les pièces changent et du coup, vous recommencez avec des pièces disposées à d'autres endroits. Est-ce un bug ou non ? Je ne saurais vous répondre…

Lors de l’écriture de ses lignes j’ai déjà une bonne vingtaine d’heures de jeu à mon actif et n’ai réalisé que la moitié des donjons. Je passe pas mal de temps en prenant du plaisir à traîner sur le jeu pour diverses choses car en plus de partir à l’aventure, récolter des trésors et les vendre, Will doit aussi faire prospérer son commerce, ce qui fera aussi prospérer le village. Car oui, au plus le commerce est fluctuant et au plus les visiteurs affluent. Cela va de même qu’il nous est possible de faire venir de nouveaux commerçants. Pour cela, on se rend au tableau du village où il est possible d’investir pour le village ou le magasin. Par exemple pour la ville on peut faire venir diverses personnes moyennant un paquet de pièces d’or :
  • une forge, c’est là que le forgeron nous vendra les armes et autres armures. À noter qu’au fil de l’aventure de nouvelles armes et autres équipements seront ajoutés.
  • le chapeau de bois, ici on peut se procurer toutes sortes de potions qui nous aideront à tenir plus longtemps dans les donjons. Mais on peut aussi y trouver des enchantements de toutes sortes pour tel ou tel objet.
  • The Vendeur, c’est une boutique où on peut y trouver les meilleurs objets. Si vous avez besoin d'un objet pour créer une arme ou autre et bien c’est ici que vous pourrez l’acheter, ce qui vous évitera d’aller dans un donjon.
  • un banquier, même principe qu’une banque où on y place notre argent pour recevoir des bénéfices.
  • un colporteur, ce dernier propose des objets qui pourraient rendre notre commerce plus intéressant.

On s’est donc attarder sur les investissements du village mais qu’en est-il de votre magasin ? Eh bien, vous aurez la possibilité d’agrandir votre commerce avec plusieurs tables pour la vente de vos ressources, d’y placer des coffres pour stocker davantage d’objets, vous pouvez aussi changer de caisse enregistreuse, de lit et j’en passe… Il est important de s’attarder sur certaines de ces choses car elles vous permettront de mieux vous en sortir. Par exemple, en changeant de lit vous aurez à votre réveil un surplus de point de vie. Si vous optez pour une nouvelle caisse enregistreuse, les clients vous lâcheront un certain pourcentage en pourboire. Tout cela n’est donc pas à négliger, mais libre à vous de vous organiser comme bon vous semble.

Moonlighter offre un réel plaisir de jeu, de par ses différentes mécaniques bien huilées mais aussi par son univers et ses musiques. Le village de Rynoka est assez petit en soi, et une fois sorti de celui-ci on se dirige vers les donjons rien de plus. De ce fait, on se voit contraint de suivre une certaine routine. La surface de jeu est de petite envergure certes, mais ce n’est pas le cas des donjons qui disposent de plusieurs étages. L’exploration est intense et la dextérité de mise ! La bande son accompagne agréablement notre périple et sait monter en intensité dans les phases plus importantes, je parle notamment contre les boss. Outre le fait que j’apprécie beaucoup la bande son ici présente, je peux affirmer qu’il en est de même pour la partie graphique du jeu. Je trouve le rendu visuel très accrocheur et de qualité ! Les décors sont peaufinés et les donjons que j’ai pour lors parcourus disposent de leur propre univers et ennemis en tous genres. Que ce soit pour la partie graphique ou auditive, c’est du tout bon ! Pour ce qui est de la prise en main, elle est immédiate. Rien de bien compliqué et les diverses actions sont bien placées au niveau des touches. D’ailleurs vous pouvez vous-même placer à tel ou tel endroit les diverses armes que vous souhaitez utiliser ainsi que l’armure que vous désirez porter. Il en va de même pour les potions. C’est typiquement le genre de jeu que j’apprécie tant le plaisir est complet et ce à divers niveaux.


Il me reste encore des choses à découvrir notamment dans les donjons car il est toujours possible de monter d’étage en étage sans pour autant avoir fait toutes les pièces. C’est aussi ce qui demande du temps dans Moonlighter car je suis du genre à fouiller un peu partout, fan de The Legend of Zelda oblige ! Je dirai donc que nous avons ici un jeu très riche en contenu qui s’apprécie sur la durée et qui se veut même idéal pour de courtes sessions de ventes car vous pouvez y mettre un terme quand vous le souhaitez, et une sauvegarde s’effectuera alors. Je ne peux que vous conseiller de découvrir Moonlighter, ce jeu qui a su me saisir de bien des manières et qui a l'honneur d'être disponible en version physique que vous pouvez vous procurer chez le distributeur du jeu Just For Games !

Vous trouverez un peu plus bas, une photo de cette version physique qui écope d'un livret renfermant moult informations sur le jeu.

Test de Samy Joe

Ce qu’on a aimé :
  • Le visuel de très bonne facture
  • L'ambiance sonore
  • Les moments de ventes à trouver le bon prix
  • La durée de vie
  • Son système de craft
  • Le fait que la structure des donjons ne soit pas identique d’une exploration à l’autre
  • La gestion de l'inventaire
  • Perdre le contenu du sac à dos en cas de mort dans un donjon

Ce qu’on a moins aimé :
  • Le non affichage sur le cahier du marchand du bon prix une fois trouvé
  • Devoir refaire un étage une fois la téléportation utilisée alors qu’on est censé passer à l’étage suivant
  • Une petite routine qui s'installe


Prix : 24.99€ (eShop) - 29.99€ (version physique commandable chez Just For Games)
Genre : Aventure, RPG, Action
Taille eShop : 1 299.19MB
Développeur / Éditeur : Digital Sun / 11 bit Studios

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par le distributeur. Les images et vidéo publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.



-- Galerie d'images personnelles --
(prises durant mes 10 premières heures de jeu)










Aucun commentaire:

Publier un commentaire